La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Dépression [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Dépression [privé] Empty
MessageSujet: Dépression [privé]   Dépression [privé] Icon_minitimeJeu 27 Fév 2014 - 20:15

Dépression [Pelage de Lion]

 
                Une essence lactée semblait envahir les narines du jeune félin. Les senteurs omniprésentes perturbèrent le sommeil léger dans lequel il était plongé.  Le jeune chat se tordit & roula sur le flanc avant qu’enfin ne lui vienne l’envie d’ouvrir les yeux. Ses yeux scintillèrent dans le clair-obscur, entre chien & loup, la lumière filtrait à travers l’écorce qui lui servait de toit. Le chaton encore ensommeillé fit frémir ses moustaches lorsqu’une goute tomba sur une de ses moustaches. Il avait d’abord pensé que la pluie était parvenue à pénétrer son abri de fortune. Mais les ouvertures dans la voûté ne lui offrait à voir aucun coin de ciel teinté de gris. C’est à ce moment-là que la stupeur l’étourdit, comme un coup de masse s’abattant sur ses épaules. Sa queue s’hérissa, suivant le même schéma que la fourrure de son dos.

 
« Où suis-je ? »

 

Le chaton n’avait gardé aucun souvenir de la veille. Il n’avait nulle connaissance de l’endroit où il se trouvait & il ignorait même où ce chemin allait le conduire. Ceci ne pouvait lui apparaitre comme une coïncidence. Il n’avait jamais franchi le cercle de pierre. Il n’était jamais aller là où n’était pas sa place, jamais il n’aurait osé s’éloigner ainsi du camp & il s’étonnait encore que personne ne soit partie à sa suite pour le retrouver. Lorsque son attention se porta sur le détail qui l’avait éveillé en ces lieux. Il s’aperçut qu’une goutte de lait perlait sur une de ses moustaches. Il ne sut l’expliquer… Il se contenta de la contempler tout en restant en attente d’une réponse. Puis il s’aperçût qu’après quelques minutes d’observation, la goutte avait perdu de son éclat, qui fut comme voilé. Une odeur poisseuse se diffusa dans son abri de fortune. La goutte avait noircie & gagné d’un éclat lugubre. Le jeune chat fut comme pris de vertige. Sa fourrure était comme secoué de soubresaut due à la crainte qui naissait en lui. Qu’en était-il ? Que devait-il comprendre ? Que voulaient lui signifier ses ancêtres s’il s’avérait que c’était bien eux les précurseurs de tel maléfice ?

 

___________________

 
Le chaton cherchait des réponses, mais rien ne vient lui souffler une quelconque énigme. & si c’était sa propre angoisse qui s’était mêlé à un simple rêve enfantin ? Il ne savait pas quoi en penser. L’oppression qu’il ressentait à ce moment-là semblait l’étouffer peu à peu. Il manquait d’air. Subissant cette asphyxie progressive, il se décida à l’action. Secouant la tête comme pour chasser la pluie perlant dans son pelage détrempé, il s’élança encore tout étourdi dans ce monde qu’était l’inconnu. Il franchit une barrière d’eau peu profonde & se trouva emprise à la tourmente. Il ouvrit les yeux une dernière fois, un monstre noir surgit les yeux brillants manquant de le faucher au vol. Le jeune chat se trouva frissonnant sur sa litière de feuilles & de plumes au milieu de la pouponnière. Trempé par sa propre sueur & légèrement fiévreux après son escapade, il était revenu là où était sa vraie place.   

 

Aussi réel que cela lui était apparu, aussi effrayant que cela lui avait semblé tout ceci n’avait été qu’un rêve ou plutôt un cauchemar.  Malaisé, le jeune chat avait besoin de respirer. Vu le nombre de chatons endormis dans la pouponnière, l’atmosphère humide & la chaleur était pour lui étouffante & pire encore l’odeur du lait lui donnait la nausée. Il s’étonnait de n’avait éveillé aucun chat alors qu’il était pris à ses cauchemars, puis il se rappela qu’il n’avait fait qu’observer pendant toute la durée de son rêve… Il n’y avait que son réveil qui s’était voulu brutal, le tirant comme contraint des griffes du monstre. Il aurait aimé en voir plus, peut être alors que tout ceci lui serait apparu claire. Le jeune chat sortit de la pouponnière pour s’aérer un peu. Il fit les cents pas le long de la barrière de rocs, jusqu’à ce qu’une histoire resurgisse à son esprit. Une histoire ou plutôt une mise en garde que lui avait confié sa mère. Une évidence. Il devait se rendre en ces lieux interdis. Telle fut la conclusion du chaton, trop jeune pour en mesurer les risques. * Je dois trouver le chemin du tonnerre & alors je pourrais parler au monstre & découvrir ce qu’il me veut...*

 





Le jeune félin réprima un frisson alors qu’il jetait un coup d’œil alentour afin de savoir s’il était épié. Le cercle de pierre semblait désert, une chance pour lui. Ainsi il parvint à se hisser sur une pierre & à se glisser dans une ouverture juste assez large pour lui donner accès au reste du territoire. Le jeune chat peu téméraire avançait sagement la queue trainant au ras du sol. Bientôt elle fut couverte de boue, mais il s’en moquait. Il voulait accomplir cette mission & rentrer chez lui avant que le jour ne se transforme en nuit. Il avança pendant deux bonnes heures avant de parvenir un minimum à s’orienter. Enfin juste assez pour ne pas tourner en rond sans toutefois réellement savoir où il allait. Même s’il l’avait voulu, à ce stade de cette aventure –qui lui déplaisait fortement puisqu’il portait déjà en lui le remord de ne pas être resté au chaud, ou bien de ne pas s’être mordu la langue au moment où l’idée de parler au monstre s’était insinué en lui-. Il était trop tard de toute façon. Il put au moins se réjouir d’avoir avancé dans la bonne direction lorsque l’odeur encore lointaine, mais entêtante du ruban noir lui parvint. Il avançait péniblement, la fatigue avait déjà consumé ses forces de chaton. Il avait mal aux pattes. Il était couvert de boue qui entravait sa progression & la rendait plus pénible encore. Il avait envie de rentrer & le froid allait bientôt tomber alors que la lune étendait son voile. Lorsque celle-ci commença à l’éclairer, lui offrant pour seule lumière un croissant argenté, il était arrivé au bord de la rivière noire. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Dépression [privé] Empty
MessageSujet: Re: Dépression [privé]   Dépression [privé] Icon_minitimeVen 28 Fév 2014 - 14:02

Le silence régnait sur le cercle de pierre , la guerrier était lové dans son nid de feuilles et de mousse , il tendit l'oreille .... Seul le souffle du vent et le ruissellement de la pluie fine sur son museau étaient audibles . Son pelage détrempé le fit frémir , et il  réalisa que le soir même où il s'était couché la lune brillait dans un ciel sans nuages, quelque chose clochait , le mâle doré frissona et se dit que cela devait être un rêve .... Il observa le camp , il était pratiquement inondé ; son regard se posa sur une petite créature blanche . Au début , il crut que c'était Petite Lumière , mais à en juger par sa frêle apparence , il s'agissait sûrement d'un chaton plus jeune , cela ne pouvait être que son fils Petite Essence . Mais que faisait -il ici au milieu du camp , en train de se diriger vers lu tunnel d'ajoncs . Il voulait en apprendre un peu plus , alors il suivit son petit chaton  à  pas feutrés , la petite boule de poil se dirigeait vers le  Chemin du Tonnerre l'odeur nauséabonde de ce tracé noir envahissait ses narines . Le guerrier suivit son fils un peu plus loin lorsque quelqu'un le secoua  , il ouvrit les paupières et aperçut que c'était Croissant de Lune , la mère de Petite Essence et sa compagne qui le couvait d'un regard paniqué,  * Que se passe -t- il , pourquoi me réveilles tu si tôt ? La jeune reine lui rétorqua * Il est bien plus de midi , mais il y a bien plus important , notre fils , Petite Essence  a disparu !* Aussitôt le félin bondit sur ses pattes et cria * Je pars à sa recherche tout de suite et seul , ne t'inquiète pas je le ramenerai sain et sauf !* Lui même  avait du mal à ne pas s'inquiéter et parlait d'une voix mal assurée . Il s'élança vers la sortie du camp , il ne tarda pas retrouver la piste du jeune chaton qui se dirigeait droit vers...le Chemin du Tonnerre . Le guerrier fut pris d'un frisson , son rêve ou plutôt son cauchemar se réalisait devant ses yeux , pourquoi le Clan des Étoiles lui avait envoyé une vision , il voulait tout simplement me prévenir se dit il . Mais une question demeurait tout de même en suspens  , pourquoi Petite Essence était -il partit?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Dépression [privé] Empty
MessageSujet: Re: Dépression [privé]   Dépression [privé] Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 10:59

L’étendue mystérieuse dans laquelle le jeune félin allait se plonger lui sembla plus terrible encore lorsqu’un monstre aux yeux brillants dévala sur le flot noir & lui envoya une gerbe de liquide huileux. Ayant  ouvert la gueule à l’approche de la masse d’ombre & de lumière, le chaton cru étouffer car l’immondice qui avait baigné sa langue était poisseuse & si amère qu’il eut du mal à l’avaler. Son pelage écarlate baigné de gris & de tache d’huile le faisait désormais paraitre plus sombre, comme s’il était devenu un chat différent. Pourtant, il n’avait nullement changé & ses intentions restaient les mêmes. De toute façon, le monstre qui avait piétiné dans l’étendue d’eau noire n’était pas celui de son rêve, il en était certain. Même terrifié, le jeune chat n’avait pas quitté les hautes herbes du bord de l ’ «  eau », déterminé il commença même à avancer prudemment vers l’étendu, mais lorsque ses coussinets frôlèrent la surface noire, quel ne fut pas sa surprise de découvrir qu’elle était en fait aussi solide que la barrière de roche qui protégeait le camp. Un frisson le parcourut. Puis il devient plus tendu, nerveux comme à l’approche d’une bête. Un pressentiment, comme si la bête qu’il cherchait se trouvait juste derrière lui. Mais lorsqu’il se retourna face à son territoire, il ne vit que les ombres toute plus grandes, toute plus imposante. Il commença à douter de sa condition face à l’immensité de ce monde dont il n’était qu’un élément insignifiant… Mais où était ce monstre pouvant répondre à ses questions que le clan des étoiles lui avait promis. Le jeune chat poussa un miaulement, lancé comme un appel à l’inconnu, l’invitant à sortir de l’ombre. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dépression [privé] Empty
MessageSujet: Re: Dépression [privé]   Dépression [privé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Dépression [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dépression totale (Pv: Miwako)
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Serveurs privés
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-