La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Sam 19 Avr 2014 - 11:11

Allongée dans ma litière en mousse près de celle d'une reine apparemment absente, je regardais tranquillement les guerriers et apprentis rentrer et sortir du camp. Chacun portait une pièce de viande qu'il empilait dans la réserve de gibier de plus en plus garnie. La saison des feuilles vertes est arrivée pensais-je les yeux pétillants. Elle s'offre à moi, elle m'appelle. La forêt-même m'appelle je le sens. La femelle bicolore tourna la tête vers la forêt d'où sortaient les cris stridents des oiseaux, puis d'un mouvement de tête, celle-ci posa délicatement son crâne contre ses pattes. Je n'ai rien à faire. Il n'y a jamais rien pour moi, ce sont toujours les mêmes qui sont heureux, toujours les mêmes à prouver une fois de plus de quoi ils sont capables comme si une seule fois ne leur suffisait pas. Moi, jamais je n'ai eu l'occasion de montrer la force en moi. Je suis moi-même incapable de savoir ce que je vaux, tout simplement parce que je suis une chatonne qui se remet d'une vieille blessure guérie depuis des lustres. Je passe mon temps dans cette tanière affreuse à écouter les piaillements des nouveaux nés sans pouvoir les faire taire. Même les reines ne disent rien, et si j'ai le malheur d'ouvrir ma gueule pour donner mon avis on me renverra bouler en me disant qu'une reine ne doit recevoir des ordres de personne et principalement un chaton. Vous voyez ? Même parler je n'ai pas le droit. Donner mon opinion serait un crime. Petite, je suis juste enfermée dans une cage d'où mes oreilles souffrent chaque jour le martyr. Que voulez-vous que j'y fasse ? Rien, je ne peux rien faire. Je suis enfermée dans mon propre piège sans jamais pouvoir y sortir. J'ai retardé mon baptême pour une patte désormais docile. Mais on me dit encore d'attendre. Pour moi ce n'est pas attendre, c'est souffrir à nouveau comme je souffre à l'instant présent. Parfois je me demande si cette idée de fuguer qui me trotte à la l'esprit depuis quelques lunes ne serait pas une bonne idée. Mais non, je suis forte, je souffre mais je suis forte. On me dit qu'il y a bien pire alors je laisse ma vie s'écouler lentement, attendant les souffrances lugubres qui ne m'atteignent pas car je ne vis que dans une pouponnière, protégée du 'danger' qui court dehors. C'est désolant mais c'est ainsi. On m'enferme alors que je pourrais être utile pour le clan au lieu de passer pour un fardeau à qui on doit gibier et eau. Vous n'avez pas pitié de moi ? Moi si. Je sais que ça fait plusieurs 'moi' dans cette histoire mais si je ne pense pas à 'moi' comme je le dis si bien, personne ne le fera. Au fond je ne peux faire confiance qu'à 'moi'-même. Mais ça suffit, j'en ai marre, marre d'attendre à rien faire, marre de retenir les mots qui me démangent depuis si longtemps. J'ai envie de vivre, d'exister, de prouver mon existence, de donner un avis important aux yeux du clan tout entier. Je veux être importante, plus être un fardeau. Ce n'est pas ce que je veux et en aucun cas ce qu'a besoin le clan. Alors clan des Étoiles, je t'en conjure aide-moi. Je sais que je n'ai jamais cru en toi jusqu'à présent mais si tu fais l'effort de m'aider et non m'abandonner dans mon sort je croirai en toi plus que quinconce au monde. Même après cette imploration, rien ne vint. La petite femelle se releva donc, puis s'étira de la tête aux pattes jusqu'à temps d'avoir réveillé tous ses membres. Elle passa la tête hors de la tanière puis se lança à la poursuite de sa mère qui venait à peine de rentrer d'une patrouille de chasse. La lieutenante noire à la tête de celle-ci, portait dans la gueule une belle proie de quoi nourrir tout un clan. Enfin non, tout de même pas. Petite Apocalypse se jeta aux pattes de sa mère réclamant de l'attention. Jamais la petite femelle n'aurait osé se comporter de cette façon et pourtant la situation dans laquelle elle se pavanait devenait pour Petite Apocalypse de plus en plus importante. Je suis ridicule, je sais. Je fais semblant, je le sais aussi. Mais on a rien sans rien. "Maman" miaulais-je d'un faible crie aiguë. "J'aimerais te parler s'il te plaît." La lieutenant s’exécuta après avoir posé sa proie sur la pile de gibier. "Alors voilà, je pense que je suis prête à devenir apprentie. Ma patte ne me fait plus mal depuis déjà quelques lunes, je peux courir sans affronter la douleur qui me tenait tant à la jambe. Et puis, la pouponnière ce n'est plus pour moi, plus de mon âge. Je dois passer à autre chose ! Je passe ma vie inutilement dans cette pouponnière à entendre piailler les nouveaux nés, tu ne penses pas que je mérite de devenir apprentie maintenant ? Dis maman ?" J'étais prête a entendre sa réponse, je voulais à tout prix le devenir, vous vous imaginez ? Plus de jeux ennuyeux, plus d'ignorance, plus de crie de chaton bruyant, plus de guerrier me considérant comme un jeune chaton incapable !Il faut qu'elle accepte, même si je deviens bientôt apprentie je ne peux plus attendre, je ne veux plus attendre.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinette
Co-fondatrice
avatar

Messages : 1925

MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Sam 19 Avr 2014 - 14:39

" Partez par là, je vais de ce côté avec Pelage d'Or. "

Après avoir donné ses instructions, Lune Noire s'en alla de son côté avec son fils adoptif. C'était la première fois depuis que le matou roux était devenu guerrier qu'ils chassaient ensemble. Le coeur de la guerrière était empli de joie. Leur patrouille était partie tôt le matin pour débusquer le plus de proies, et ils en avaient trouvé quelques unes. La lieutenante s'était dit qu'ils feraient mieux de se séparer pour tarquer silencieusement. Elle avait confié son apprentie à Echo Céleste, tandis qu'elle partirai avec Pelage d'Or.
La chatte se faufilait entre les herbes, suivie de son ancien apprenti qui jouait des épaules pour se frayer un chemin. Le mâle s'arrêta net et leva le museau. Lune Noire s'immobilisa également, attendant que le matou donne son verdict. C'était l'un des meilleurs pisteurs du Clan, tout le monde lui faisait confiance, malgré ses origines.
Après avoir inspiré l'air autour d'elle, Lune Noire remarqua elle aussi une odeur. De souris. Mais dans ce fumet appétissant régnait aussi une autre odeur, plus ténue, mais quand même nette. Le guerrier roux se plaqua au sol, près de sa mère adoptive. Il lui souffla, les yeux réduits à deux fentes.

" Une chien. "

Il n'avait pas peur, il était très concentré sur l'odeur du chien. Il avança ventre-à-terre vers un arbre et grimpa en haut. La femelle noire l'y suivit et regarda autour d'eux. Elle repéra le chien, seul, au milieu du bois. Il était tout petit, il n'y aurait aucun mal à le faire fuir. La chatte déscendit et se dirigea vers le lieu, la tête droite, suivie du chat doré. Elle se retrouva nez à nez avec le roquet, et elle feula comme un tigre. C'était un chiot, ça n'aurait servit à rien de le besser, alors les deux chats lui firent peur et il se sauva vers la ville des bipèdes.
Cette petite aventure n'empêcha pas les deux chasseurs d'attraper un grand nombre de proies, dont un corbeau qui rendit fière d'elle Lune Noire.
Ils retrouvèrent Echo Céleste et Nuage d'Ambre un peu plus loin et la patrouille retourna au camp.
La chatte se dirigea vers la pile de gibier, son corbeau dans la gueule. Du coin de l'oeil, elle aperçu un éclair de fourrure et se retrouva avec un chaton dans les pattes. Petite Apocalypse.

"Maman" miaula-t-elle d'un cri aiguë. "J'aimerais te parler s'il te plaît." 

La lieutenante se dépêcha d'aller poser sa proie sur le tas de gibier en demandant au reste de la patrouille d'aller chercher le reste des proies sans elle. Lune Noire retourna enfin vers sa fille, qui ouvrit la gueule :

 "Alors voilà, je pense que je suis prête à devenir apprentie. Ma patte ne me fait plus mal depuis déjà quelques lunes, je peux courir sans affronter la douleur qui me tenait tant à la jambe. Et puis, la pouponnière ce n'est plus pour moi, plus de mon âge. Je dois passer à autre chose ! Je passe ma vie inutilement dans cette pouponnière à entendre piailler les nouveaux nés, tu ne penses pas que je mérite de devenir apprentie maintenant ? Dis maman ?"

Elle plongea son regard de chaton dans les yeux bleus glacés de sa mère, qui s'assit. Elle identifia la petite chatte et s'attarda sur sa patte. Elle avait cicatrisé et semblait maintenant en parfait état. D'ailleurs, la chatonne courait tout le temps partout, et sa patte ne semblait pas la géner le moins du monde. Lune Noire regarda sa fille dans les yeux et durçit son regard.

" Es-tu vraiment sûre de ne plus avoir mal ? " comme la chatte hochait la tête, la lieutenante continua : " J'avoue que je suis assez d'accord avec toi, j'y ai pensé, tu devait devenir apprentie avant Nuage de Lynx ou Nuage d'Ambre ... tu a un grand retard, et tu dois le rattraper. Tu as déjà plus de sept lunes. J'en parlerai à Etoile de Saphir... si elle à encore la force de me répondre... "

La meneuse était tombée malade peu de temps auparavant, et était maintenant au plus mal, elle avait déjà perdu une vie, et sûrement d'autres suivraient, vu la faiblesse de la chatte. Lune Noire regarda sa fille avec tristesse, c'était sa soeur, et la tante de Petite Apocalypse. Son regard se fit doux et elle attendit la réponse du chaton.

" C'est tout ce que tu voulai me dire ? Tu veux que je t'apprenne quelques techniques de combat ?" lui demanda-t-elle avec malice.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Dim 20 Avr 2014 - 12:23

J'étais allongée, comme à mon habitude, sur un grand rocher plat chauffé par le soleil. Ses chauds rayons réchauffaient mon pelage sombre. Le soleil était revenu après une longue saison des neiges. J'entendais de petits bruits autour de moi. Les proies reviennent, pensais-je joyeusement.
Les yeux mi-clos, je laissai mon esprit vagabonder. Cette saison des feuilles nouvelles était annonciatrice de bonnes nouvelles. Ma portée allait naître bientôt, et mes petits deviendraient de grands guerriers.
Comme un acquiescement, je sentis un de mes chatons donner un grand coup de patte. Je donnai un coup de langue affectueux à mon ventre avant de laisser tomber ma tête sur la surface dure de la pierre.
J'entendis des bruits de pas non loin de mon perchoir. L'odeur du Clan de l'Ombre mêlée à celle du gibier me chatouilla les narines. La patrouille de chasse revient.
Avec un long étirement, je sautai à terre et rentrai au camp. Tous les guerriers étaient plus ou moins occupés, pendant que certains profitaient de la chaleur. Je m'assis près de la réserve de gibier après avoir pris une grive sur le tas. Tout en la mangeant goulument, je vis un chaton courir ventre à terre vers notre Lieutenante, Lune Noire. Celle-ci déposa ses prises et se tourna vers le chaton. Il ne me fallut pas longtemps pour reconnaître la petite. Petite Apocalypse, la plus vieille chatonne de la pouponnière à la langue bien pendue. Je l'entendis piailler quelque chose à sa mère, qui acquiesça lentement. Je m'approchai doucement des deux femelles pour écouter ce qu'elles se disaient.


« C'est tout ce que tu voulais me dire ? Tu veux que je t'apprenne quelques techniques de combat ? »

Il n'en fallut pas plus pour que je comprenne la situation. Alors cette petite va devenir apprentie...
Je m'approchai encore. Les oreilles en avant, je fis en sorte d'afficher un air amical. Malgré la jalousie que j'éprouvais pour la Lieutenante, à cause de sa complicité avec mon compagnon, je lui devais le respect. Ainsi je lui adressai un signe de tête en guise de salut, puis me tournai vers sa fille.

« Ta patte est guérie ? C'est une bonne nouvelle ! Notre Clan a besoin de nouveaux guerriers. »

Petite Apocalypse me dévisagea sans vraiment de sympathie. Pourquoi me donne-t-elle toujours l'impression d'être déplacée ?
Revenir en haut Aller en bas
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Dim 20 Avr 2014 - 19:48


Mes yeux pétillants de malice, j'attendis sagement la réponse de Lune Noire avant que celle-ci ne me questionne : "Es-tu vraiment sûre de ne plus avoir mal ? " Hochant la tête et sûre de moi la femelle noire continua donc : "J'avoue que je suis assez d'accord avec toi, j'y ai pensé, tu devais devenir apprentie avant Nuage de Lynx ou Nuage d'Ambre ... tu a un grand retard, et tu dois le rattraper. Tu as déjà plus de sept lunes. J'en parlerai à Etoile de Saphir... si elle à encore la force de me répondre... ". Ces derniers mots me firent baisser la tête. Pourquoi Etoile de Saphir ? Que lui arrivait-il ? Nous ne pouvons même plus l'approcher, elle ne peut plus s'inquiéter pour son camp au jour d'aujourd'hui. Désormais, notre chef de clan n'avait plus la capacité de se préoccuper d'autre chose que sa maladie. Quand va-t-elle guérir de ses blessures ? Quand reviendra ces jours où notre meneuse prendra le temps de nous écouter, de partager ses histoires, ses connaissances, son savoir ?
Mes yeux dans ceux de ma mère, je l'observais distinguant la pointe d'amertume qui se cachait sur le beau visage doux de celle-ci. Je n'eus pas le temps de lui répondre quand la lieutenante enchaîna malicieuse : "C'est tout ce que tu voulais me dire ? Tu veux que je t'apprenne quelques techniques de combat ?" J'allais lui répondre tout entrain en moi quand quelqu'un vint m'interrompre de nouveau. "Ta patte est guérie ? C'est une bonne nouvelle ! Notre Clan a besoin de nouveaux guerriers." Cette voix. Ce n'était autre qu'Envol des Nuits, une reine qui n'allait pas tarder à mettre bas. Pourquoi vient-elle me féliciter elle d'abord ? Et puis je ne lui ai pas demandé son avis, ma patte est guérie depuis longtemps alors pourquoi faire cette comédie, ce n'est pas nouveau. Je la dévisageai d'un air arrogant cherchant la moindre provocation dans ses paroles.
-"Ma patte va mieux depuis longtemps et puis...Je ne t'ai pas demandé ton avis." lui lançai-je mal aimable. Je détournai le visage avant que la reine ne puisse réponde à mes paroles irrespectueuses. Je n'ai aucun compte à lui rendre de toute façon.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinette
Co-fondatrice
avatar

Messages : 1925

MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Sam 24 Mai 2014 - 23:25

..........

Je m'asseyais devant Petite Apocalypse en attendant qu'elle réponde, mais elle ne pu pas, car une voix la coupa. Une femelle noire s'approcha et toisa la  petite chatte de haut en bas.

"Ta patte est guérie ? C'est une bonne nouvelle ! Notre Clan a besoin de nouveaux guerriers." dit la nouvelle venue, Envol des Nuits.

Sans même un regard pour moi -ou que je ne vis pas-, elle s'était incrustée dans notre conversation et regardait plutôt avec énervement ma fille. J'allais m'interposer devant cette prise de parole qui me semblait ... moqueuse de la part de la reine, mais j'arrêtais mon geste pour voir la réaction de la plus têtue de toutes les chattes : Petite Apocalypse. Cette dernière leva les yeux vers son interlocuteur et soupira, sans même la regarder dans les yeux. Elle détourna la tête et lui répondit avec une insolence qui me fit sourire.

"Ma patte va mieux depuis longtemps et puis...Je ne t'ai pas demandé ton avis."

Les poils de la nuque d'Envol des Nuits se hérissèrent tandis que la chatonne me fixait, attendant apparemment ma réaction. Tout en surveillant la réaction d'Envol des Nuits, je lui léchai l'oreille en ronronnant, heureuse que ma fille ai la même opinion que moi de la compagne de mon meilleur ami. Je ne voulais pas vraiment m'attirer les foudres de cette chatte cendrée, mais elle ne me plaisait pas, parce que j'aimais son compagnon. La jalousie était souvent la source de mes ennuis.
Sans regarder ma 'rivale', je continuait à parler avec ma fille.

"Viens, ma petite, nous allons trouver un endroit où nous entraîner... dis-je. Et où personne ne viendra nous déranger pour si peu de choses..."

Je levais mes yeux bleus vers la reine d'un air prévenant. L'autre se calma et remit les poils de sa nuque en place. Je me redressai et m'apprêtais à emmener ma cadette plus loin quand je fus une énième fois interrompue
.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Jeu 19 Juin 2014 - 22:03

« Ma patte va mieux depuis longtemps et puis...Je ne t'ai pas demandé ton avis. » miaula la jeune chatte.
Ces paroles glacées et provocantes firent se dresser mon pelage sur ma nuque. Je la toisai de toute ma hauteur, sachant pertinemment qu'une lueur menaçante dansait désormais dans mes yeux. Je pensais que Lune Noire, cette chatte si prétentieuse, allait rabrouer sa fille pour ses paroles insultantes, mais elle s'approcha langoureusement et donna un coup de langue chaleureux à Petite Apocalypse. Je les regardai, les oreilles brûlantes de fureur, tandis que la grande chatte se retournait dans un geste plein de grâce. Comment oses-tu? Tu te crois supérieur parce que tu es Lieutenante? Parce que mon compagnon te dis tous ses secrets? Un bras de fer se jouait entre ma langue et mes lèvres. Je savais que je ne devais pas dépasser les limites de la décence mais... Je sentis mes griffes jaillir de leur abri, mais je réfrénai fermement l'envie de sauter à la gorge de la Lieutenante. Elle comptais beaucoup pour mon compagnon, je le savais. « Viens, ma petite, nous allons trouver un endroit où nous entraîner... ronronna-t-elle à l'adresse de sa fille. Et où personne ne viendra nous déranger pour si peu de choses... »
Je sentis mes muscles se contracter sous mon pelage. D'un coup de langue trop brusque, je plaquai mon pelage sur ma peau. Elle essayait de me pousser à bout, c'était aussi flagrant qu'un écureuil vert. Je ramenai aussi calmement que possible ma queue entre mes pattes tandis qu'elle commençait à s'éloigner. Si elle voulait jouer à "qui aura le dernier mot", elle avait trouvé sa meilleure rivale. Je laissai un léger ronronnement sortir de ma gorge et lançai d'un ton qu'on aurait pu comparer à des crocs acérés enduit de miel : « Ma chère Lune Noire... Pourquoi cherches-tu à m'éloigner de toi ainsi? Je sais bien que ce n'est pas facile d'élever un petit sans père... Évidemment, ce ne sera pas mon cas, mais crois-moi, je compatis. Malgré tout, est-ce une raison pour sortir ses griffes à tout-va? Soyons amies, je suis sûre que nous avons beaucoup de points communs insoupçonnés. Comme... Voyons... Les mâles peut-être? Allons, dis-moi, qui est le père de cette magnifique petite? Son regard me rappelle quelqu'un mais je n'arrive pas à savoir qui... Bien sûr, si c'est trop douloureux pour toi... Ah, que ça doit être dur de ne pas avoir quelqu'un contre qui dormir la nuit... »
Je la regardai calmement alors qu'un sourire pointait aux coins de mes lèvres. Á voir son visage, j'avais touché un point sensible. J'avais appris, au fil du temps, que se montrer soit-disant gentille était toujours plus efficace que de s'énerver. J'avais souvent vu la chatte en compagnie d'autres guerriers, mais il n'y avait pas grand-monde qui l'aidait pour l'éducation de sa petite. Heureusement que je pouvais avoir une confiance aveugle en Écho Céleste pour être auprès de moi quand l'heure viendrait d'accoucher. Lui, au moins, savait ce que signifiait l'amour. Ce n'était apparemment pas le cas du compagnon, ou de l'ex-compagnon de Lune Noire. Pour cela au moins, j'avais eu plus de chance qu'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Ven 20 Juin 2014 - 15:10

Suite à ces paroles dédaigneuses que je venais de lui lancer, j'attendis sagement la réaction de ma mère que je fixai intensément. A ma grande surprise, celle-ci me félicita d'un ronron avant de me lécher l'oreille pour signe d'affection. Je sentis encore le regard perçant de la reine noire nous épier avec haine et reproche. Visiblement Lune Noire portait le même opinion que moi sur la grosse chatte noire. En parlant d'elle, celle-ci hérissa son poil comme un hérisson puis sortit les griffes menaçante avant qu'elle ne les rentre aussitôt. Envol des Nuits sembla vouloir répliquer avant que la lieutenante ne me lance tout haut d'un air provocateur :
-"Viens, ma petite, nous allons trouver un endroit où nous entraîner... Et où personne ne viendra nous déranger pour si peu de choses...". J'acquis avant de me retourner la queue haute, les moustaches frémissants de contentement. Bien fait pour elle ! Pensais-je en mon for intérieur.
Maman posa avec douceur sa queue près de mon épaule pour m’emmener loin de la reine noire avant que celle-ci ne vienne nous interrompre une nouvelle fois. Elle laissa jaillir un ronron en réponse à cette provocation avant de miauler malicieuse, entre ses crocs pointus :
« Ma chère Lune Noire... Pourquoi cherches-tu à m'éloigner de toi ainsi ? Je sais bien que ce n'est pas facile d'élever un petit sans père...»
Qu'est-ce que ça peut bien te faire avais-je envie de lui cracher à la gueule.
« Évidemment, ce ne sera pas mon cas, mais crois-moi, je compatis. Malgré tout, est-ce une raison pour sortir ses griffes à tout-va ?» Elle n'a pas sorti ses griffes elle ! Tu es comme tous les autres, tu mens pour te faire passer pour la victime. Tu es pathétique.
« Soyons amies, je suis sûre que nous avons beaucoup de points communs insoupçonnés. Comme... Voyons... Les mâles peut-être ? Allons, dis-moi, qui est le père de cette magnifique petite ? Son regard me rappelle quelqu'un mais je n'arrive pas à savoir qui... Bien sûr, si c'est trop douloureux pour toi... Ah, que ça doit être dur de ne pas avoir quelqu'un contre qui dormir la nuit...» Ses dernière paroles me firent frissonner. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Savait-elle quelque chose de plus que moi ? Savait-elle qui était mon père ? De qui parlait-elle ? Pourquoi voulait-elle aborder ce sujet ? Qu'étais-je censée comprendre? Son regard encore plus menaçant faillit me bouillir le cœur. Je sentis mon corps trembler mais je pris sur moi et contractai mes muscles l'air de rien.
« Maman, de quoi parle-t-elle ? Qu'est-ce qu'elle veut dire ? » Miaulais-je d'un ton grave.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   Jeu 21 Aoû 2014 - 20:56

Upinouche.♥

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dis maman, je peux ? [PV : Lune Noire & Envol des Nuits.]
» Un Vent de Liberté [Libre]
» Premier pas dans le nid d'amour de Cupidon. (16/09 - 21h00)
» Reprise de la peinture: quelques figurines
» La vie n'est pas un cadeau du ciel, c'est juste une obligation. | Lune Noire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-