La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luinette
Co-fonda ~ Ancienne
avatar

Messages : 1921

Compétences du chat
Agilité:
100/200  (100/200)
Vitesse:
115/200  (115/200)
Force:
185/200  (185/200)

MessageSujet: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Ven 2 Mai 2014 - 19:28

Lune Noire courait entre les arbres, au ras du sol, sa troupe de félin sur les talons. Après une longue marche, elle s'arrêta net et se tourna doucement vers les siens. Tous les regards la fixèrent. Soutenant leurs regards épuisés, elle feula un encouragement et repris sa course vers le camp du Clan de l'Ombre. Elle était heureuse de retrouver sa soeur et les chats restés hors du combat. Arrivée à l'entrée du camp, la lieutenante frissonna. Une odeur putride régnait dans le camp. Prise de peur, elle déboula à l’intérieur et trouva Fleur de Lune, le regard dans le vague assise au centre du camp. Elle jeta un regard triste à sa lieutenante et observa les félins de retour de la guerre.
Lune Noire, bouleversée, et comprenant la situation, céda à la panique et cria de rage. Ses poils se dressèrent sur sa nuque et ses yeux s'écarquillèrent de tristesse. Elle se précipita vers la guérisseuse et manqua de la renverser au sol. Elle se pencha au dessus d'elle sous le regard stupéfait de ses compagnons.

« Elle est morte, n'est-ce pas ? Elle est morte, et tu l'a laissée mourir sans rien faire, c'est cela ? Comment as-tu pu faire ça ?! C'était ton chef ! »

Des miaulements stridents se firent entendre derrière eux, le clan venait enfin de comprendre ce qu'il se passait.
Lune Noire les ignora et resta en face de la guérisseuse, menaçante. La pauvre chatte grise ne pouvait pas bouger, tant elle avait eu peur de la réaction de la femelle noire. Elle ne bougea pas une moustache jusqu'à ce que deux guerriers vinrent retenir la lieutenante. Ils la firent reculer, et elle se dégagea d'eux en jetant un regard désespéré à Fleur de Lune. Elle s'en voulait déjà de l'avoir ainsi agressée, alors qu'elle savait bien que la chatte grise n'y était pour rien.
Ne voulant pas affronter les regards perdus de ses camarades, elle s'engouffra dans la tanière de la meneuse, malgré les protestations de la guérisseuse.
La femelle noire s'arrêta sur le seuil, et les larmes lui vinrent instantanément aux yeux. La dépouille de sa défunte meneuse gisait sur le sol, les cotes saillantes sous son pelage poisseux. Sa sœur, celle qui l'avait détestée dans le passé, et qui l'avait adoré jusqu'à sa mort, reposait à présent dans le Clan des Etoiles. Lune Noire l'attrapa par la peau du coup et, de sa seule force, la souleva du sol et l’entraîna au dehors. Immédiatement, quelques chats la débarrassèrent de sa sœur, et Echo Céleste, son meilleur ami, l'aida à descendre la corniche. En bas, Museau d'Acajou, sa petite sœur, tenta de réconforter la lieutenante, mais Lune Noire s'écarta, le regard froid, elle avait appris quelque chose sur elle qui lui déplaisait. Elle redressa dignement la tête et pria le Clan des Etoiles d’accueillir Etoile de Saphir comme il le devait.

Puis, le corps de la meneuse nettoyé, elle se coucha près d'elle et la veilla.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Ven 2 Mai 2014 - 23:13

Suivant la troupe au pas de course , Nuage de Lynx était à côté de Museau d'Acajou, sa tante. Depuis la Guerre entre les quatres clans , sa mère , Lune Noire , soupçonne son seul et unique fils d'avoir tué un vétéran du Clan de la Rivière seulement à cause qu'il se battait très violemment avec une guerrière du Clan de la Rivière . Il l'avait presque achevé mais pas tout à fais . Depuis ce temps , il y a un petit froid entre sa mère et lui. Enfin arrivé au camp du Clan de l'Ombre  , Nuage de Lynx recula d'un pas en voyant leur chef coucher au sol. À ces côtés , il y avait notre guérisseuse , Fleur de Lune qui était penché vers elle , les oreilles basses. Non... C'est impossible... Pensa l'apprenti. Oui, c'étais bien ça , sa propre tante est morte. Du coin de l'oeil , il vit Lune Noire accourir à sa soeur , prise de panique :

« Elle est morte, n'est-ce pas ? Elle est morte, et tu l'a laissée mourir sans rien faire, c'est cela ? Comment as-tu pu faire ça ?! C'était ton chef ! »

La pauvre  guérisseuse recula de quelques pas , effrayé par Lune Noire . Nuage de Lynx bouscula Sage Parole et Pelage de Lion en passant pour aller rejoindre sa mère et la pauvre défunte:

-Mère , ce n'est pas de sa faute ! Je suis sur qu'elle a fait tous ce qu'elle a pu pour la sauver! Miaula Nuage de Lynx avec une pointe de colère dans sa voix grave.

L'apprenti marron tigré posa son regard doré-ambré sur Fleur de Lune qui semblait le remercier de ces yeux bleus abysses mais elle semblait toujours aussi effrayée par sa mère. Puis , Nuage de Lynx regarda le corp inerte de Étoile de Saphir et enfuit son museau dans la fourrure grise de sa tante bien-aimée. L'apprenti se retenait de toutes ces forces pour ne pas éclater mais Nuage de l'Obsession arriva et posa délicatement une patte sur l'épaule de l'apprenti marron tigré:

- Ne me touche pas
! Crachat l'apprenti marron tigré

En un éclair , il se retourna et d'un coup de griffe , il balafra la joue de son ami qui essayait simplement de le réconforter. Nuage de Lynx le fixait toujours avec cette haine , tentant de rester fort . Ces yeux brûlait de rage et pourtant , l'apprenti tremblait de tous ces membres . Il se recolla donc contre sa chef , versant quelques larmes dans son doux pelage gris . Il s'en fichait complètement de ce que les autres pensaient , il venait de perdre un hêtre cher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Ven 2 Mai 2014 - 23:49

Les yeux mis-clos, le matou argenté n'avait plus vraiment conscience de ce qui se passait autour de lui. Une silhouette avança vers eux, mais il ne sut distinguer son identité. Seul ses yeux bleus givrés scintillaient dans l'obscurité. En revanche, il reconnut sa voix sans difficulté.

« - Courage, la guerre est terminée, nous rentrons chez nous maintenant, annonça la lieutenante en  lui léchant affectueusement l'oreille avant de le soulever.
Si tu pouvais un peu m'aider, ce serait sympa. Allez, viens, on va rejoindre les autres. »

Écho Céleste décrocha son regard de celui de sa compagne alors qu'une lueur furieuse se fit dans ses yeux. Quelques pas plus loin, il vit Lune Noire s'adresser à un rouquin avant que celui-ci prenne le guerrier tigré sous son aile. Il poussa un faible grognement mais se reprit. Pelage de Lion l'aida à poursuivre la route quand la lieutenante fit signe au groupe de s'arrêter.

« - Je suis fière de vous, vous vous êtes battus loyalement, et je vous en félicite. Je suis désolée, mais il semble que le Clan des Etoiles soit contre nous. Nous et le Clan du Vent. Il parait qu'un de leurs guerriers à tué un vétéran du Clan de la Rivière. C'est intolérable. Aucun guerrier digne de ce nom ne doit prendre la vie d'un autre félin. Si j'apprends que l'un d'entre vous à tué volontairement quelqu'un, il aura affaire à moi, et de manière rude. Maintenant, rentrons au camp. Ceux qui ont à me parler le feront une fois rentés. »

Quelques chats poussèrent des cris indignés, puis Lune Noire imposa le silence avant de poursuivre son chemin. Arrivés devant le tunnel d'ajoncs, les félins pénétrèrent à l'intérieur du camp. Écho Céleste eut un hoquet de surprise en voyant la guérisseuse assise en plein milieu de la clairière, le regard dans le vide. Il allait s'affaler au sol quand une silhouette sombre se dirigea vers Fleur de Lune, le pelage en bataille.

« - Elle est morte, n'est-ce pas ? Elle est morte, et tu l'a laissée mourir sans rien faire, c'est cela ? Comment as-tu pu faire ça ?! C'était ton chef ! »

Écho Céleste n'avait jamais vu la lieutenante dans un état pareil. Elle était désespérée à l'idée d'avoir perdu sa sœur. La guérisseuse ne prit pas la peine de répondre et se contenta de baisser la tête, honteuse. Le matou tigré s'avança vers elle malgré le peu de force qu'il lui restait.

« - Ne t'en fais pas, Fleur de Lune. Je suis sûr que tu as fait tout ce que tu pouvais pour la sauver. »

Il se dirigea enfin vers le promontoire et patienta devant l'antre de leur défunte meneuse, où était entrée Lune Noire. Elle ne tarda pas à en ressortir, le corps inerte d'Étoile de Saphir entre ses crocs. Quelques guerriers se précipitèrent vers la dépouille avant de l'emmener au milieu de la clairière. Écho Céleste aida sa meilleure amie à descendre de la corniche et lui adressa un coup de langue sur le front. Il regarda autour de lui. Le Clan de l'Ombre n'avait perdu aucun chat, du moins, pas pour l'instant. Certains blessés graves attendaient dans la tanière de Fleur de Lune tandis que d'autres étaient réunis autour du corps de leur chef afin de la veiller. Mort de fatigue, Écho Céleste posa sa truffe entre ses pattes et s'endormit. Cette nuit allait s'annoncer pleine de cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Sam 3 Mai 2014 - 2:26

"Elle est morte, n'est-ce pas ? Elle est morte, et tu l'a laissée mourir sans rien faire, c'est cela ?" Cette longue plainte de désespoir retentit dans le camp. Petit Hêtre sursauta en entendant la voix brisée de douleur de Lune Noire. La patrouille était rentrée, mais tout le monde ignorait encore s'il y avait eu des pertes. Croissant de Lune se leva aussitôt, repoussant Petit Duvet à l'intérieur de la pouponnière en lui ordonnant de reculer encore. "Ce n'est pas pour les chatons, alors restez ici et surveillez la pouponnière comme des jeunes novices responsables voulez-vous?" demanda la reine blanche avec une douceur étrangère à son caractère habituel. Petit Hêtre, en bonne chatonne obéissante, obéit à sa mère. Elle alla se coucher là où la reine était, afin de profiter de la chaleur encore présente de celle-ci, mais Petite Lumière et Petit Duvet en profitèrent au premier moment pour suivre en filature Croissant de Lune. La petite femelle écaille soupira, puis elle vu Petit Souffle et Petite Essence sortir eux-aussi. Mais ils ont une cervelle de pivert ceux-là! N'ont-ils pas entendu ce que Croissant de Lune nous as demandé! Petit Hêtre ne put rester seule bien longtemps, elle finit par se lever de la litière et sortir elle-aussi. Alors que ses frères et sa sœur se tenaient encore près de la pouponnière à épier la scène, la chatonne écaille ne fit pas les choses à moitié. Elle se précipita auprès de sa mère, passant sous ses hautes pattes musclées et vint s'assoir au première loge de la dispute entre Lune Noire et Fleur de Lune. "Comment as-tu pu faire ça ?! C'était ton chef !" Ses paroles eurent un effet dévastateur sur le camp. Étoile de Saphir était donc morte! Petit Hêtre se recula, butant sur l'une des pattes de sa mère qui baissa la tête et la fusilla du regard. "Petit Hêtre! Qu'est-ce que tu fais là!? N'ai-je pas demandé de rester à la pouponnière!?" La reine de mauvaise humeur s'empara de la chatonne comme s'il s'agissait d'un nouveau-né, puis elle retourna vers la pouponnière où elle vit tout ses petits dehors. "Tous à la pouponnière et que ça saute! Je ne suis vraiment pas fière de vous!" "Est-ce que c'est vrai? Étoile de Saphir est morte?" demanda Petit Duvet qui se mérita un autre coup de patte sur la truffe. "Pouponnière j'ai dis! Allez! Tous au lit! Et privé de repas! Vous allez apprendre à me respecter quand je parle." Petit Hêtre rampa honteuse, la queue basse. Elle rejoignit la litière où elle se glissa lourdement. "Bravo pour la discrétion Petit Hêtre!" ironisa Petit Duvet avec un air dégoûté. "Oh la ferme Petit Duvet! Laisse-là tranquille à la fin!" feula Petite Lumière en venant se presser contre sa sœur. "Ce n'est pas de ta faute Petit Hêtre, ne l'écoute pas." Petit Hêtre ne répondit pas. Elle se contenta de poser une tête lourde et chagriné sur ses petites pattes blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Sam 3 Mai 2014 - 10:19



La guerre était enfin finie, nous rentrions au camp, mais avant, j'allais m'assoir un peu sur un petit morceau de mousse, trainant par terre dans le clan, fatiguée, cette guerre m'avait épuisée, mais je l'avais trouvée trop courte, beaucoup trop courte, je n'avais pas eus le temps de faire le moindre mort, qu'elle triste histoire, si je l'aurais voulu, je les aurait décimé un à un, même nos alliés, que je ne considérais pas comme telle, c'était des ennemis, même les membres de mon clan étaient des ennemis, sur cette Terre, l'amitié n'existe pas, elle n'existerai jamais, l'amitié veut dire la mort, la mort, la peine et la peine signifie la mort, ce monde n'est que vie et mort, rien d'autre, c'est la vie, on né alors que l'on sait que l'on va mourir, mais la meilleure chose s'est de ne pas savoir comment mourir... cela reste assez vague, après on peut décider de mourir par nous même, on peut se noyer... La vie est inutile, donc autant l’ôter à un maximum de personne ! Une fois de retour au camp, je vis un corps étendu au sol, tout le monde étaient penchés au dessus et pleuraient, qui est-ce ?
« - Elle est morte, n'est-ce pas ? Elle est morte, et tu l'a laissée mourir sans rien faire, c'est cela ? Comment as-tu pu faire ça ?! C'était ton chef ! »

Lune Noire ? Parler ainsi à sa guérisseuse ? Excellent ! me dis-je, ironiquement. Mais, elle va devenir chef ? Elle mon empotée de soeur ? Personnellement, je ne rêve pas de devenir chef, mais je vous avoue, savoir ma soeur chef du clan, ça me dégoûte, elle ? elle ne sait même pas s'occuper d'elle même !

Nuage de Lynx, mon neveu, s'avança vers sa mère, énervé, sa voix emplie de haine.

-Mère , et pas de sa faute ! Je suis sur qu'elle a fait tous ce qu'elle a pu pour la sauver !

Tu as raison petit... elle n'est pas digne d'être chef, tu n'es pas mon neveu pour rien ! dis-je en mon for intérieur.

-Nuage de Lynx ! l'appelais-je, il s'approcha de moi et je lui souffla à l'oreille :
-Tu as bien défendu ta mère, maintenant, tout le clan la prend pour une incapable, bravo ! lui dis-je, fière de lui.

Les chatons tentèrent une approche auprès du corps de la meneuse, mais Lune Noire les fis partir.

-Qui est le nouveau chef désormais ? dis-je d'une fois sure de moi, presque enjouée.
Il me regardèrent tous, les yeux réduit en deux feintes :
-Et le nouveau lieutenant ? avais-je rajouté, Il doit être nommé avant minuit il me semble... Mais bon, vu que le clan des étoiles est déjà en colère, une ou deux petite journée en rab pour réfléchir, ça ne va pas les déranger !

Je regarde le ciel et hurle :

-Avouer, vous vous en fichez de nous ! De toute façon, vous n'existez même pas !

Tout le monde me regarda, comme enragé par ma dernière phrase.
Qu'est-ce que vous attendez ? sauter moi dessus ! Vous n'avez même pas le culot de le faire, bande de chatons prétentieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Dim 4 Mai 2014 - 10:01

La guerre avait finalement prit fin. Je vis du coin de l’œil Lune Noire s'approcher de mon compagnon. Elle lui lécha affectueusement l'oreille, avant de lui susurrer quelques mots. Je décochai un regard noir à Écho Céleste, mais il détourna les yeux. Chancelant jusqu'au groupe qui représentait mon Clan, je finit par m'appuyer sur un guerrier pris au hasard. Il parut surpris, mais il se reprit vite, levant dignement la tête. Je me fichait bien de ce qu'il pouvait penser d'une reine ensanglantée des pattes au museau. Tout ce qui m'importait était de ne pas tomber.    

J'étais désormais en train de marcher entre les pins. Les aiguilles sèches, se succédant sur le sol, rafraichissaient mes coussinets meurtris. J'avais encore des souvenirs flous de la bataille. Une reine contre laquelle je m'étais battu.. et une autre guerrière. A ce souvenir, plusieurs blessures cuisantes m'élancèrent. Je n'y fis même pas attention. Une douleur sur la peau sensible de mon ventre couvrait tout le reste. Je m'appuyais sur un chat, mais je ne reconnaissais que la vague odeur du Clan de l'Ombre sur son pelage. Plus j'avançais, moins mes pensées étaient claires. Soudain, la troupe s'arrêta, et un lointain feulement d'encouragement retentit dans la pinède.

« Oh, la ferme » marmonnais-je tout bas.

Le guerrier qui m'accompagnait me miaula quelques paroles d'excuses et s'élança à la suite de la troupe. Tout le monde courrait, peu importe l'étendu de leurs blessures. Ils n'attendent pas des petits, eux, me dis-je amèrement.
Chaque pas était un supplice. Et devinez quoi? J'étais seule. Comme toujours. Un blaireau aurait bien pu m'attaquer, un grand hurlement de ma part, et tout serait fini. D'un coup, mes pattes ne portèrent plus. Je m'écroulai sur le sol. Un cri tambourinait mes tempes. Maman ! Non ! N'y va pas ! Pitié, maman... Puis tout fut finit. Maman? Mais ma mère m'a abandonné.. Il y a si longtemps.. Je n'ai jamais vu mourir ma mère ! C'est impossible...
Mais un voile rouge couvrait mes yeux. Un éclair noir et blanc passa, et une magnifique chatte noire aux yeux ambrés se fit égorger sous mes yeux. Sous des yeux de chaton innocent.
Puis tout disparut. J'eus beau cligner des yeux, j'étais seule entre les pins, dans le silence nocturne.
Je me remis tant bien que mal sur pattes, et me mis, contre ma volonté, à courir comme si j'avais une troupe de renards enragés au trousses. Quand enfin je fus arrivé dans le camp si familier du Clan de l'Ombre, une expression de terreur couvrait les visages de tous les félins présents. J'entendis un chaton piailler, mais sa mère le fit entrer dans la pouponnière. Je cherchais désespérément Écho Céleste du regard, et je le vis assis devant l'antre de notre meneuse.
La vérité me frappa de plein fouet.
Non, elle ne peut.. Pas elle ! Mais si. Lune Noire ressortit de la tanière de sa sœur, son corps inerte entre les mâchoires. Plusieurs guerriers prirent le relais et emmenèrent le corps d'Étoile de Saphir au centre du camp. Écho Céleste aidait notre lieutenante à descendre de la corniche, et lui lécha affectueusement le front. C'est moi qui ai besoin de toi ! me dis-je intérieurement. Je dus serrer les dents pour ne pas hurler. Certains durent le voir, car quand je me mis à marcher, personne ne se tenait près de moi. J'entendis un hurlement sur ma droite. Une folle de plus ou de moins, dans ce Clan, ça ne changera rien.
Je me dirigeais vers le corps de notre défunte meneuse. Repose en paix, Étoile de Saphir. Que le Clan des Étoiles t'accueillent comme tu le mérite. murmurais-je tout bas.
Sans plus attendre, je tournai les talons et me retrouvai museau à museau avec Lune Noire. Des phrases se succédaient dans mon esprit, mais je n'eus pas le courage de lui miauler. Avec un feulement de rage, je m'élançai dans le tunnel qui menait à la forêt. J'avais l'impression que les arbres et les proies étaient les seuls à m'accepter encore. Quand enfin je me mis en boule sous un buisson, toutes mes blessures de guerre se réveillèrent. C'est avec une douleur atroce qui engourdissait tous mes muscles, que réussi enfin à trouver le sommeil. Il n'avait rien de réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Désillusion Apocalyptique
Membre à la retraite
avatar

Messages : 255

Compétences du chat
Agilité:
100/200  (100/200)
Vitesse:
130/200  (130/200)
Force:
170/200  (170/200)

MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Dim 4 Mai 2014 - 13:56



La fin d'un souvenir précieux.
Avec le clan de L'Ombre.

Aujourd'hui, une triste journée. Suite à une alliance entre le pauvre clan qui n'a que ça à faire que de recueillir des chats domestiques et le clan qui pue le poisson, j'avais cru comprendre par l'intermédiaire d'une reine à la pouponnière que Lune Noire s'était chargée de créer une patrouille et prévenir le clan qui pue le lapin pour former une alliance et combattre contre les deux autres clans. Peut être que si j'avais été apprentie plus tôt, je me serais battue moi aussi. Mais non, résignée à vivre quelques lunes de plus dans cette saleté de tanière je regarde les guerriers se préparer comme à mon habitude. Leur regard emplie de détermination, la peur semblait ne pas les atteindre. Normal, c'est plutôt le deux autres clans minables qui devraient s'inquiéter. Ils ne feront pas le poids face à un véritable clan dont le sang de nos soi-disant "ancêtres" coule dans nos veines. Je regardai la grande troupe sortir avant de retourner dans mon nid. Je me mis en boule et attendis que le sommeil m'emporte pourtant je ne fus point fatigué. Nous entendions au loin les cris stridents retentissants dans la forêt, là où le mal faisait rage. Je vous avoue que me retrouver là, loin de ce cauchemar sanglant d'où nos guerriers perdaient vie, me faisait une drôle d'impression. Être là, couché dans un nid en mousse, protégé du froid, de la pluie, des griffes et des crocs pendant que des chats souffraient le martyr. Rien qu'à entendre leurs feulements de désespoir je ne pus m'empêcher de frissonner d'inquiétude. Moi ? Inquiète ? Non, jamais de la vie ! Ca me fait juste.. Bizarre, c'est tout. Bon, allez j'avoue que j'ai peur et alors ? Je ne connais pas le danger c'est normal non ? Si on m'avait appris à y faire face je suis sûre que je ne serais pas dans cet état là.
Plus le temps passait et moins le brouhaha s'intensifiait. Le sommeil m'atteignait peu à peu, bercé par le vacarme de la forêt, laissant couler le sang sur la terre écrasée sauvagement par les puissantes pattes des chats bruyants. Je fermai un œil, puis deux avant de sombrer dans une léthargie profonde.
Réveillée par un miaulement abattu, je me levai et secouai mon corps pour faire tomber les brins de mousses collés à ma fourrure. Je passai ma tête en dehors de la pouponnière avant d'apercevoir la masse inerte pendue dans la gueule de ma mère. Ma tante, Etoile de Saphir. Aucun son ne sortit de ma bouche. Mes pupilles écarquillés je sentis une légère sensation monter en moi. Mes joues me brûlaient tout comme mes yeux mais je secouai ma tête pour effacer le désespoir qui m'envahissait. Non...Non ! Pourquoi Etoile de Saphir ? Pourquoi a-t-il fallu que ça tombe sur elle ? Le clan tout entier avait besoin d'elle, elle comptait énormément pour ma mère, que va-t-il se passer à présent ? Sans elle, le clan tout entier sans elle ? Ce n'est pas possible ! Mes pattes tremblaient de chagrin, mon corps tanguait de part et d'autres mais je n'y fis pas attention, je marchai. Mes pattes me menaient face à notre ancienne meneuse, dont le corps inerte retomba au sol, au milieu de la clairière entouré des chats du clan. Je ne réagis même pas à Petit Hêtre, Petite Lumière, Petit Duvet, Petite Essence et Petit Souffle qui venaient de se faire réprimander par leur mère, Croissant de Lune. Je m'en fichais, moi personne ne pouvait me repousser, ils n'avaient pas le droit. Je posai délicatement mon museau dans la fourrure duveteuse de ma tante, mes pattes se posèrent au sol avant que je ne me couche près de notre étoile qui venait de nous laisser derrière elle. Mes yeux clos, je respirai un grand coup avant que quelques larmes perlent sur mon pelage tacheté. J'ignore si les chatons ont le droit de participer au deuil, mais moi je veux, pour ma mère, Etoile de Saphir et moi. On ne m'autorisera certainement pas car il n'y a pas d'exception mais je me fous des autres, ils ne m'intéressent pas. Je veux simplement me remémorer ces souvenirs, là où le meneuse prenait le temps de passer à la pouponnière et s'amuser avec nous. Quand elle était bien, belle et heureuse. Avant que la maladie ne l'emporte... Ce temps fut vite révolu, mais désormais, il le sera à tout jamais.


Codage par Rits-u sur Epicode


• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Dim 4 Mai 2014 - 22:57

Lorsqu'elle se leva ce matin la, Griffe du Temps ne se douta pas une seconde que sa journée allait être épouvantable. La patrouille qui allait attaquer le clan du Tonnerre et le clan de la Rivière était déjà partie et le soleil brillait haut dans le ciel. La guerrière décida donc de partir chasser. Elle croisa Fleur de Lune, la guérisseuse, qui s'en allait dans la tanière d'Etoile de Saphir. L'état de la meneuse ne s'améliorait pas mais le clan refusait de perdre espoir. Lorsqu'elle revint au camp, la patrouille de Lune Noire était déjà rentrée. La lieutenante se tenait devant la guérisseuse, menaçante. Soudain, elle fit volte face et courut jusque dans la tanière de leur chef. Un mauvais pressentiment envahit Griffe du Temps. Le monde s'écroula violemment lorsque Lune Noire sortit de l'antre, le corps sans vie d'Etoile de Saphir dans la gueule. Les guerriers emmenèrent le corps jusqu'au centre du camp. Des hurlements de douleur fusaient, les félins étaient pétrifiés. Leur chef était mort.
La guerrière puisa dans ses dernières forces afin de faire demi-tour et de quitter le camp. Elle voulait s'éloigner de ses camarades abattus, de l'odeur de la mort qui planait sur le camp, des souvenirs de leur meneuse qui veillait sur le camp, qui préparait les batailles. Griffe du Temps voulait juste partir. Non, elle voulait juste se rouler en boule et se pelotonner contre un pelage rassurant. Quelqu'un qui la rassurerai, qui lui ferai oublier la douleur. Étoile de Saphir était morte. Elle avait rejoins le clan des Étoiles. La chatte leva les yeux vers le ciel mais ne trouva aucun réconfort dans la lumière du soleil couchant. Elle se sentait plus seule que jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Luinette
Co-fonda ~ Ancienne
avatar

Messages : 1921

Compétences du chat
Agilité:
100/200  (100/200)
Vitesse:
115/200  (115/200)
Force:
185/200  (185/200)

MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Lun 5 Mai 2014 - 18:43

La jeune chatte noire fixait les yeux de sa sœur, fermés à jamais maintenant. C'était l'aube, le clan avait veillé la dépouille de la défunte chef toute la nuit, et il était temps de l'enterrer. Les anciens se levèrent et transportèrent le corps hors du camp pour l'ensevelir de terre. Lune Noire se leva et observa le camp autour d'elle. Elle senti quelque chose remuer près d'elle et baissa les yeux. Petite Apocalypse s'était endormie pendant la veillée. La nouvelle meneuse la prit délicatement par la peau du coup et la souleva de terre. Elle marcha d'un pas lourd jusqu'à la pouponnière et la déposa près de Croissant de Lune et Envol des Nuits. Sans un regard pour la reine pleine, elle sortit et respira un grand coup d'air frais, comme si elle n'avais jamais respiré depuis des heures. Elle jeta un dernier coup d’œil vers la sortie du camp, à l'endroit où avaient disparu les anciens. Puis elle se ressaisit. Il ne fallait pas qu'elle laisse la tristesse l'envahir, elle avait maintenant un clan à guider. Elle s'avança au centre du camp et lança un appel. Grimpant sur le promontoire qu'elle avait maintes fois escaladé, et entendit les pas de ses camarades sur le sol sec. La lieutenante fixa ses guerriers d'un regard maternel, en s'arrêtant sur Écho Céleste, son confident qu'elle aimait peut-être un peu plus que tel. Elle détourna les yeux et regarda au loin, sentant les nombreuses questions qui bouillonnaient dans l'esprit de ses amis.

« Clan de l'Ombre, vous êtes tous au courant de ce qui est arrivé hier, en fin d'après-midi. Je veux que tous le sachent, du plus jeune des chatons, au plus vieux des doyens -ceci n'est pas une insulte envers eux-, Étoile de Saphir est morte. Croyez-moi si je vous dis que ça me fais mal de vous l'annoncer ainsi une nouvelle fois, mais c'est pourtant la vérité, et le Clan des Étoiles seul est responsable de cela, pas notre guérisseuse, Fleur de Lune, envers qui je dois des excuses. Je me suis laissée emportée par ma tristesse et ma fureur hier, et j'en suis désolée, Fleur de Lune, ça ne se reproduira plus.
Personne ne doit se laisser gagner par la fureur, les regrets, la tristesse, ni aucun autre sentiment. Si j'en vois un de vous s'en prendre à notre guérisseuse, il le regrettera. Je suis mal placée pour vous dire ça moi aussi...
» Un raclement de gorge se fit entendre, parvenant de Museau d'Acajou. Lune Noire l'ignora. « Je partirai ce soir à la Pierre de Lune, pour recevoir mon nom de chef et mes neuf vies, Écho Céleste et Vent du Sahara m'accompagneront. »

Elle avait été troublée par cette interruption de la part de sa sœur et arrêta rapidement de parler.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Lun 5 Mai 2014 - 22:47

Revenant d'une petite chasse, je vit ma chef au sol, inerte. Une larme glissa sur ma joue puis tomba au sol. Je voyais Lune Noire au dessus d'elle. Cette magnifique femelle que j'aimais pleurait elle aussi la mort de notre meneuse. Cet acte dit tomber un deuxième larme au sol. Lune Noire relava la tête et annonça :

« Clan de l'Ombre, vous êtes tous au courant de ce qui est arrivé hier, en fin d'après-midi. Je veux que tous le sachent, du plus jeune des chatons, au plus vieux des doyens -ceci n'est pas une insulte envers eux-, Étoile de Saphir est morte. Croyez-moi si je vous dis que ça me fais mal de vous l'annoncer ainsi une nouvelle fois, mais c'est pourtant la vérité, et le Clan des Étoiles seul est responsable de cela, pas notre guérisseuse, Fleur de Lune, envers qui je dois des excuses. Je me suis laissée emportée par ma tristesse et ma fureur hier, et j'en suis désolée, Fleur de Lune, ça ne se reproduira plus.
Personne ne doit se laisser gagner par la fureur, les regrets, la tristesse, ni aucun autre sentiment. Si j'en vois un de vous s'en prendre à notre guérisseuse, il le regrettera. Je suis mal placée pour vous dire ça moi aussi... »
Un raclement de gorge se fit entendre, parvenant de Museau d'Acajou. Lune Noire l'ignora, et moi, je la regardais parler avec sagesse. De l'amour brillait dans mes yeux. « Je partirai ce soir à la Pierre de Lune, pour recevoir mon nom de chef et mes neuf vies, Écho Céleste et Vent du Sahara m'accompagneront. »

J'étais fier de pouvoir venir avec elle. C'était un honneur pour moi d'accompagner le futur meneuse du clan de l'Ombre. De plus, je l'aimais. Un amour fou régnait en moi, je ne pu m'empêcher de la regarder encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Mer 7 Mai 2014 - 14:30



Lune Noire s'avança sur le promontoire et annonça :

« Clan de l'Ombre, vous êtes tous au courant de ce qui est arrivé hier, en fin d'après-midi. Je veux que tous le sachent, du plus jeune des chatons, au plus vieux des doyens -ceci n'est pas une insulte envers eux-, Étoile de Saphir est morte. Croyez-moi si je vous dis que ça me fais mal de vous l'annoncer ainsi une nouvelle fois, mais c'est pourtant la vérité, et le Clan des Étoiles seul est responsable de cela, pas notre guérisseuse, Fleur de Lune, envers qui je dois des excuses. Je me suis laissée emportée par ma tristesse et ma fureur hier, et j'en suis désolée, Fleur de Lune, ça ne se reproduira plus.
Personne ne doit se laisser gagner par la fureur, les regrets, la tristesse, ni aucun autre sentiment. Si j'en vois un de vous s'en prendre à notre guérisseuse, il le regrettera. Je suis mal placée pour vous dire ça moi aussi... » Je fit racler ma gorge, mais elle ne prêta pas une minute d'attention. « Je partirai ce soir à la Pierre de Lune, pour recevoir mon nom de chef et mes neuf vies, Écho Céleste et Vent du Sahara m'accompagneront. »


Ne pas se laisser aller avec sa fureur ?! Elle peut parler, depuis que l'on est chaton, elle ne fait pas attention à moi ! Et ma mère, si je peux encore l’appeler comme tel, ne m'aimait pas, elle adorait Lune Noire...

Elle passe devant moi, je lui attrape l'épaule avec ma queue et je lui dis :
-Tu fais toujours passer ton clan avant tes proches, tu l'as toujours fait, sache que je te déteste ! Tu sais, tu as dit que tu sanctionnerais celui qui a tuer le vétéran de la rivière, tu accuses toujours ton neveu, mais cherche plus loin, es-tu au courant que le guérisseur du clan de la rivière est mort ? Non ? Je vais t'apprendre quelque chose, je me rapproches d'elle et je lui souffles à l'oreille, c'est moi qui l'ai tué, tu l'aurais vu, si faible, j'aurais pu le laisser souffrir, mais j'ai décider d’abréger ses souffrances !


Mon regard de glace croise le sien, elle semble abattue par la nouvelle :
Mais elle ne va pas le dire au clan ! Elle tient à conserver sa place de chef, si il apprend que la chef a pour sœur une meurtrière, alors, sa place va être refusée, qui sait, si il faut, le Clan des Étoiles ne va même pas lui donner ses neuf vies, il me suffirais de l'annoncer au clan pour...

Je fus couper, quelqu'un m'aborda...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Jeu 8 Mai 2014 - 23:35



CLAN DE ▲ L'OMBRE



« Clan de l'Ombre, vous êtes tous au courant de ce qui est arrivé hier, en fin d'après-midi. Je veux que tous le sachent, du plus jeune des chatons, au plus vieux des doyens -ceci n'est pas une insulte envers eux-, Étoile de Saphir est morte. Croyez-moi si je vous dis que ça me fais mal de vous l'annoncer ainsi une nouvelle fois, mais c'est pourtant la vérité, et le Clan des Étoiles seul est responsable de cela, pas notre guérisseuse, Fleur de Lune, envers qui je dois des excuses. Je me suis laissée emportée par ma tristesse et ma fureur hier, et j'en suis désolée, Fleur de Lune, ça ne se reproduira plus.
Personne ne doit se laisser gagner par la fureur, les regrets, la tristesse, ni aucun autre sentiment. Si j'en vois un de vous s'en prendre à notre guérisseuse, il le regrettera. Je suis mal placée pour vous dire ça moi aussi...
»  

Ces paroles frappèrent le mâle grisâtre de plein fouet. Il n’avait jamais apporté une quelconque importance à son clan, il n’était pas l’un de ses félidés prêts à mourir pour leur clan. Non pas qu’Ecume d’Obsidienne soit lâche, mais le sacrifice de son humble personne pour ses partenaires de tanière ne l’intéressait pas plus que cela. Bien sûr, lorsque l’on lui demandait de se battre, il le faisait, mais ce n’était jamais avec une gaieté de cœur. Le mâle grinça des dents. Bien sûr qu’il était au courant de cette tragédie, néanmoins, mis à part un pincement au cœur, la nouvelle laissait sur son visage une rigidité de glace, aucune émotion ne se retranscrivant sur son faciès.

Le félidé réfléchit  quelques secondes sur les paroles de la futur meneuse du, ô combien chaleureux, clan de l’Ombre, lorsqu’un raclement de gorge se fit entendre, d’une origine inconnue pour le mâle blanchâtre.

« Je partirai ce soir à la Pierre de Lune, pour recevoir mon nom de chef et mes neuf vies, Écho Céleste et Vent du Sahara m'accompagneront. »

La reprise de parole de Lune Noire coupa net les pensées du félin aux yeux bleus. Ce dernier se questionna intérieurement.

Le clan des Etoiles et le seul et unique responsable. Tous croyaient aux âmes défuntes de leurs ancêtres, parcourant les cieux, tous clans confondus. Pourtant, Écume d’Obsidienne restait partagé. L’idée même de faire partit du clan des Etoiles le fit frissonner. Apparemment, le clan des Etoiles avait décidé d'abandonner le clan de l'Ombre. Eh bien, pensa le frêle guerrier, l'avenir semble radieux.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Ven 9 Mai 2014 - 3:34


Nous rentrâmes finalement au camp. On s'attendait tous à recevoir un accueil des plus chaleureux. Les guerriers restés au camp se précipitant pour aider les blessés, les chatons turbulents débarquant pour prendre des nouvelles de la bataille, mais rien ne se produit. Un silence de mort régnait sur le cercle de pierre. Un silence si inquiétant, que je sentis la fourrure de Pelage de Lion se dressé sur son corps, ainsi que ma propre fourrure. Une étrange odeur acre surplombait un groupe de félin rassemblé au centre de la clairière. Lune Noire faisait face à Fleur de Lune, son regard durci par la haine. Quelque chose de grave c'était produit pendant notre absence. Je vis Croissant de Lune prendre un chaton écaille assez vieux pour devenir apprenti entre ses mâchoires, puis filer rapidement vers la pouponnière où elle surpris ses autres petits en dehors de la tanière. L'atmosphère était tendu. Chaque félin affichait un air crispé sur leur visage, certain grognant, d'autre feulant contre la guérisseuse. Que diable c'était-il passé? La lieutenante fila en vitesse vers la tanière de sa sœur, Étoile de Saphir, des larmes perlant sur ses joues. Non, c'est pas possible! En arrivant dans la clairière, je m'étais laissé tomber au sol pour reprendre des forces qui à présent m'était revenue. Je me levai sur mes quatre pattes encore faible, puis j’accourus moi aussi vers la tanière de la meneuse. On me bouscula au moment où Lune Noire sortait de la tanière trainant le corps sans vie de sa sœur. Écho Céleste attrapa la chatte à son tour, la trainant au centre du cercle de chat qui baissait la tête au passage de la noble chef. Je n'ai jamais vraiment apprécier Étoile de Saphir, j'ose même dire que sa présence me dérangeait souvent, mais au point de la détester pour souhaiter sa mort, ça non. Je lui devait beaucoup. C'était grâce à elle que j'avais pu rejoindre le Clan de l'Ombre, ma nouvelle famille, mes nouveaux amis, rencontrer Nuage de Lynx et Lune Noire ma mentor. Je sentit les larmes me piquer les yeux, me les brûler tel la braise, m'embrumer la vue, puis se déverser en cascade sur mes joues. Je m'approchai de Lune Noire qui s'était déjà accroupie auprès de la défunte, Écho Céleste blotti contre-elle et je me blottie à mon tour contre son corps chaud. Je fermai les yeux en soupirant de tristesse.

- Pardon Étoile de Saphir et merci pour tout ce que tu as fait pour moi. Je ne t'oublierai jamais.

Parfois, il faut ravaler sa fierté. C'est mieux ainsi pour dire adieu, même à notre pire ennemi, mais jamais je n'ai détester la meneuse au point de n'en faire ma pire ennemie. Profondément chagriné, j’enfouis mon museau dans l'épaule de la lieutenante en me demandant ce que le clan adviendrait pour les jours à venir. Je faisais hautement confiance à Lune Noire. Je savais qu'elle ferais une excellente meneuse, mais... il y a toujours un mais à ces histoires.

...

La nuit avait été tout aussi silencieuse que dur émotionnellement. Les premiers rayons de soleil teintait le ciel de rose-orangé laiteux, donnant ainsi l'impression que le Clan des Étoiles avait déjà accueilli Étoile de Saphir dans ses rangs.

- Ce soir, une nouvelle étoile brillera dans le ciel, pensai-je sans ouvrir les yeux.

Ce fut les mouvements de Lune Noire qui s'étirait avant de se lever qui me força à ouvrir les paupières. La lieutenante ne m'adressa même pas l'ombre d'un regard avant de filer vers le promontoire qu'elle escalada de quelques grands bonds. Elle s'adressa de là-haut, à tout le clan.

- Clan de l'Ombre, vous êtes tous au courant de ce qui est arrivé hier, en fin d'après-midi. Je veux que tous le sachent, du plus jeune des chatons, au plus vieux des doyens -ceci n'est pas une insulte envers eux-, Étoile de Saphir est morte. Croyez-moi si je vous dis que ça me fais mal de vous l'annoncer ainsi une nouvelle fois, mais c'est pourtant la vérité, et le Clan des Étoiles seul est responsable de cela, pas notre guérisseuse, Fleur de Lune, envers qui je dois des excuses. Je me suis laissée emportée par ma tristesse et ma fureur hier, et j'en suis désolée, Fleur de Lune, ça ne se reproduira plus.
Personne ne doit se laisser gagner par la fureur, les regrets, la tristesse, ni aucun autre sentiment. Si j'en vois un de vous s'en prendre à notre guérisseuse, il le regrettera. Je suis mal placée pour vous dire ça moi aussi...


Ce long discours sembla étendre un peu de baume sur les cœurs brisés des nombreux guerriers, car certains se mirent à ronronner faiblement, d'autre s'entrelacèrent la queue ou se minouchèrent un peu plus gaiement que la veille. Je fus pas mal l'une des seules à ne témoigner aucune émotion. Lorsque Lune Noire avait abordé la fureur, les regrets et la tristesse, mon regard c'était machinalement posé sur Museau d'Acajou, cette sale meurtrière sans pitié. Qu'adviendrait le clan avec une telle femelle dans nos rangs? Rien de bon, oh non, cela ne présage rien de bon.

- Je partirai ce soir à la Pierre de Lune, pour recevoir mon nom de chef et mes neuf vies, Écho Céleste et Vent du Sahara m'accompagneront.

J'aurais du être indignée qu'elle ne veule pas de ma présence pour un évènement aussi important que son baptême de chef, je le sais, mais d'un autre côté j'étais soulagée de pouvoir me reposer. J'en avais grand besoin. Le moindre de mes muscles me meurtrissait déjà à chacun de mes mouvements, même les plus banales comme celui de remuer la queue ou même respirer. J'étais lasse. Je ne voulais plus que dormir pendant une lune complète s'il le fallait, mais encore une fois, Museau d'Acajou me fit ressentir l'extrême urgence de dénoncer son crime. La femelle intercepta sa sœur dès qu'elle bondit en bas du promontoire, crachant au visage d'une manière purement égoïste et mal saine.

- Tu fais toujours passer ton clan avant tes proches, tu l'as toujours fait, sache que je te déteste ! Tu sais, tu as dit que tu sanctionnerais celui qui a tuer le vétéran de la rivière, tu accuses toujours ton neveu, mais cherche plus loin, es-tu au courant que le guérisseur du clan de la rivière est mort ? Non ? Je vais t'apprendre quelque chose...

La guerrière se rapprocha de sa sœur, lui soufflant quelques mots à l'oreille. Des paroles que je perçus sans le vouloir, mais qui eut l'effet contraire de ceux de Lune Noire. Une colère immense me saisit et je me jeta sur Museau d'Acajou en feulant.

- Meurtrière!!

Je l'envoya rouler au sol dans un culbute cul par dessus tête avant de la mordre de toute mes forces à l'oreille. Elle était folle, complètement folle de se vendre comme ça à sa sœur sans se soucier de lui briser le cœur. Lune Noire avait déjà souffert, assez souffert, trop souffert: de la perte de sa sœur, de cette guerre et voilà que Museau d'Acajou en rajoutait une couche.

- Comment peux-tu te présumer guerrière du Clan de l'Ombre alors que tu renie entièrement le code? Tu transgresses les lois de nos ancêtres! Tu ne fais pas honneur à Étoile de Saphir et tu oses en plus blesser ta propre sœur, tu n'es pas mieux que de la vulgaire chair à corbeau!

Tous les regards étaient rivés sur nous. Je ne voulais pas en venir là, mais s'en était trop. Je sentit soudain une présence à mes côtés, comme si la meneuse se trouvait toujours là, auprès de nous, prête à combattre les injustices. Museau d'Acajou ne salira pas la mémoire d'Étoile de Saphir, pas tant que je serais vivante!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   Ven 9 Mai 2014 - 12:49


 

 

 
« La mort d'une meneuse inoubliable »

 

[Excusez-moi si ce codage a déjà été utilisé, c'est un ldd.]
 Ce n'est pas une nuit qui passa. Ce fut un océan de douleur, et de peur. Je ne pensais pas que la guerre laissait une telle trace dans l'âme des combattants. J'avais peu rêvé cette nuit-là, mais tous mes songes étaient peuplés de cadavres félins et de sang intarissable. Á mon réveil, malgré tous mes efforts, je ne réussi pas à trouver un endroit de mon corps intacte d'une douleur ou d'une autre. On aurait dit que chaque souffrance essayait d'en battre une autre. Ainsi, j'avais des courbatures dans les pattes, des égratignures cuisantes dans le dos et une douleur diffuse dans le ventre. Je dus cligner plusieurs fois des yeux pour retrouver une vision claire, mais je ne sais pas si ce fut un soulagement ou une erreur. Le soleil se levait à l'horizon et sa clarté soudaine me brûla la rétine. Je voulus donner un coup de langue à mon pelage hérissé de brin de mousse et autres feuilles mortes, mais je dus me résigner. Peut-être que j'aurais réussi à nettoyer les plaies, mais au prix d'une douleur qui me donna des frissons à sa simple pensée. Après un temps d'hésitation, j'essayai de rouler sur le côté pour me donner de l'élan. Un voile de souffrance tomba sur mes yeux mais je réussi à me remettre sur mes pattes tant bien que mal. Après un temps de chancellement, je fis un pas, un autre, et mon corps repris l'automatisme de la marche de lui-même. J'aurais cru avoir couru des kilomètres après être sortis, mais je me rendis rapidement compte que je n'avais parcouru qu'une dizaine de mètres avant de m'écrouler sous un buisson. J'avais longtemps espéré que mon compagnon viendrait me chercher, mais je ne sentis même pas sa trace aux alentours du camp. Il était aussi fatigué que moi, me dis-je en ravalant mes larmes. Dans la clairière, personne ne sembla se rendre compte de mon retour - encore aurait-il fallut qu'ils remarquent mon absence. Je m'assis lentement dans un coin, près de la barricade de branchages, pour avoir une vue dégagée sur le camp. Lune Noire était sur le promontoire et parlait d'une voix forte et assurée. Elle n'a toujours pas nommé son Lieutenant pensais-je en regardant les félins rassemblés. Je les évaluais du regard, essayant de percer leur ambition. Je n'entendais pas ses paroles, mais il n'y avait pas besoin de mot pour comprendre. Elle allait accomplir son voyage à la Pierre de Lune, et deux guerriers devaient l'accompagner. Du coin de l’œil, je vis Écho Céleste et Vent du Sahara se lever. Comme c'est touchant, elle emporte ses deux mâles avec elle.. pensais-je amèrement. Dans un regain d'énergie, je me levai et allai jusqu'à mon compagnon. Il paraissait perdu dans ses pensées, encore somnolant. Je voulus me frotter contre lui, mais l'odeur de Lune Noire s'imposa à moi. Je laissai retomber ma queue et me dirigeai vers la pouponnière, pour la première fois depuis le début de ma grossesse. Une fois allongée sur un nid de mousse qui semblait inoccupé, j'entendis les piaillements de chatons excités et le ronronnement rassurant de leur mère qui dormait encore. D'un regard noir, je leur fit comprendre qu'il valait mieux pour eux de ne pas s'approcher de moi. Le museau sous la queue, j'entendis un feulement rageur provenant de la clairière. Á ce moment précis, il aurait au moins fallut un incendie et une attaque de blaireaux combinée pour me faire sortir de la tanière des reines.

 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Nouvelle mort, plus grave, cette fois. Etoile de Saphir est morte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allons-nous avaler cette fois-ci la couleuvre
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin
» Bon cette fois c'est cuit, le PS est foutu
» Un instant avant le Gras [Thibault]
» Cette fois-ci aussi||PV Nuage Lunaire||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-