La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'es qui toi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: T'es qui toi?   Dim 25 Mai 2014 - 13:17

Le monstre passa à la vitesse de la foudre,l'appel d'air qui avait été provoqué par son passage m'ébranla tout entier.J'aurais aimé fronçer le nez,dérangé par l'odeur inssuportable,j'aurais aimé me bouchez les oreilles,pour ne plus entendre le bruit qui grondait plus fort que le tonnerre,j'aurais aimé fermer les yeux qui étaient agressés par toutes ses couleurs trop vives.Je ne faisais rien, appart  fixé le chemin gris dur et lisse d'un œil chargé de haine et de tristesse.Je revoyais mon meilleur ami,qui venait d'être nommer guerrier du Clan de l'Ombre,allongé-là,dans une mare de sang,de son sang.Un autre monstre passa,rouge comme le sang.Je regarda des deux côtés,le prochain monstre était encore loin,mais ces bêtes-là courraient très vite.Je me leva d'un bond et courus le pus vite possible me réfugier de l'autre côté,dans le territoire du Caln de l'Ombre.je n'y était pas allé depuis la mort de mon meilleur ami.j'avais juste tiré son corps un peu plus loin du chemin.Une fois que je fus persuader de ne pas être mort,je me leva et marcha,en territoire inconnu ou pas,Souvenirs Brumeux(PNJ,meilleur ami) m'avait expliqué et montré tout le territoire de son clan.je marcha d'un pas assuré,jsuqu'a ce que je me rende compte que j'étais suivi.

Je me retourna,aucun son ne venait à part les bruits du chemin du tonnerre.Je continua,mais l'impression ne me quitta pas,je m'arrêta et dit à voix haute:
-Je sais que tu es là J'aurais pu paraître bête si il n'y avait personne,mais j'avais confiance en mon instinct. J'entendis en effet u froissemnt de buisson et un bruit de pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Mer 4 Juin 2014 - 15:56

S’éloigner du monde n’était pas une mince affaire lorsque nous étions épiés de tout bord par des félins prudents craignant une évasion. Mais le nombre de naissance jouait en la faveur du jeune chaton bicolore qui parvint à s’évincer en toute discrétion. Sa patience & sa sagesse qui le mener à ne pas se montrer impatient de devenir guerre avait fait baisser la vigilance des guerriers qui n’aurait certainement pas parié qu’il sera le prochain à mettre les voiles. Pourtant, il était partie dès l’aurore afin d’explorer les environs et de cueillir quelques plantes- Qu’il planquera bien évidement dans son trou de ronce qu’il s’était lui-même forgé dans l’enceinte de la pouponnière à l’abri des regards indiscrets afin de pouvoir espionner les éventuelles mises bas, même s’il s’avérait que son entre était de plus en plus étroite pour sa carrure grandissante-. Il pignochait au hasard des bosquets humides quelques herbes, des mousses, des fougères, des bais qu’il regroupait avec prudence dans une coupe qu’il avait tissé en utilisant des fougères semblables à celle utilisée pour les nids. Prudent. Hé bien oui. Il n’avait pas le choix. Connaissant les risques qu’il prenait & ignorant les effets de chaque plante, il essayait d’agir au mieux tout en satisfaisant sa curiosité dévorante. Il devait agir vite et bien afin que son absence ne soit pas remarquée et qu’il puisse sans encombre cacher son butin, mais il ignorait encore ce qu’il pourrait bien faire de toute ces plantes. Il ne parvenait pas à les différencier. Il ne parvenait pas à savoir lesquelles étaient nocives et lesquelles étaient bénéfiques. Il avait beau espionner la tanière du guérisseur, son accès lui était plus que restreint. Il se languissait de ne plus apprendre. Il avait beau vivre de ce qu’il voyait et entendait, cela ne lui suffisait plus. Il s’était souvent questionné sur ce destin qui le prédestinait contre son gré à devenir guerrier, était-ce mal de refuser la fatalité et de vouloir emprunter une voie différente de ses pères ? Devait-il allait jusqu’au bout de sa démarche et apprendre par lui-même jusqu’à devenir le meilleur guérisseur que cette terre ait foulé. Il ne savait plus quoi penser. Une idée mal saine le hantait depuis plusieurs jours, mais il n’était pas encore prêt à mettre son plan à exécution, il voulait avant toute chose être sûr qu’il prendrait la bonne décision. Après avoir recueilli son petit panier de fougères séchées, il s’apprêta à rentrer au camp, lorsqu’une présence étrangère et oppressante le stoppa dans son élan. Une ombre glissait parmi les hautes herbes. Camoufle par des fougères, Petite Essence décida de le suivre avec silence et calme. Mais son inexpérience le trahit. Et le prédateur finit par prendre conscience de sa présence. Alors Essence s’avança hors des hautes herbes, ses yeux bleus brillants paisiblement –nul n’aurait pu dire si cela était une façade ou s’il était réellement plus fasciné qu’effrayé.


« D’où viens-tu étranger ? Que fais-tu si loin de la rivière noire ? »


Le jeune chat faisait bien sur référence à la rivière de pierre qu’il avait croisée lors de sa première escapade hors du camp, celle qui s’était soldé par une remontrance de la part de son père Pelage de Lion. Légèrement honteux à ce souvenir, les oreilles du jeune chat semblèrent s’embraser. Il secoua la tête afin d’en chasser ses réminiscences, puis s’avança la queue droite. Il garda une distance, avant de contourner le prédateur. Peut-être était-ce un de ces spécimens solitaires dont parlent parfois les anciens ou les reines dans leur histoire à dormir debout –la stupeur fut surtout due au fait que ces histoires aient une part de réel-. Mais le chaton n’ayant aucun code de conduite approprié pour ce genre de situation auxquelles il ne s’était pas préparé ne sut quelle démarche il devait entreprendre. Était-il dangereux de croiser son regard ? Devait-on faire pâle figure devant un maître de la survie & certainement des escarmouches ? Le jeune chat se contenta de s’incliner en marque de respect sachant que si cela tournait mal, on ne donnerait pas cher de sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Jeu 5 Juin 2014 - 19:24

Le chat en question été un chaton,son pelage bicolore portait les odeurs du Clan de l'Ombre et des herbes,d'ailleurs,il transportait un ballotin avec à l'intérieur les herbes d'où les parfums provenaient.J'en reconnus quelques unes dont on m'avait appris les effets bénéfiques.le chaton s'inclina en signe de respect.il m'intriguait,les chatons étaient d'habitude plus énergiques et écervelés que ce spécimen.Je m'adressa à lui d'un ton calme,j'avais vu des chats prendre des tons spéciaux pour s'adresser au chatons,mais celui-ci sembler plus évolué:
-Tu n'est pas obligé de faire ça,je ne te ferais aucun mal.Je n'embêter pas les chatons,leurs ainés par contre... Quel âge as-tu?
Je ne voulais pas savoir son âge physique,mais plutôt son âge mental,en effet,son regard recelé d'une grande sagesse et d'étincelles d'intelligence.Je le regardas puis mon regard dériva sur le territoire marécageux,qui reprenait vie pu à peu,grâce à la saison chaude qui revenait.Je me sentais à l'aise,plus à l'aise que n'importe ou.c'était le territoire que je connaissais le plus,que la saison chaude transformait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Jeu 12 Juin 2014 - 9:38


  • Aux paroles de l’adulte le jeune chat se radoucit. Bien que son pelage soit resté en place, ses yeux trahissaient une certaine anxiété derrière un respect très marqué.  Celle-ci disparut presque aussi sèchement qu’elle était apparu. Cette étincelle mourut & le calme reprit tout pouvoir sur ses émotions. Il s’attarda quelque temps sur la question du chat errant. Elle était étrangement posée, comme si elle n’avait pas vraiment sa place dans une première rencontre. Pourtant, Petite Essence ne prit pas la peine de se conduire en chaton impertinent. Il se contenta de penser à la réponse la plus judicieuse.

    « Quelques pleines lunes se sont élevées depuis ma naissance, pas plus, pas moins. »

    Il n’avait pas pris le temps d’énumérer chacune des fois où il s’était tapi dans l’épaisse amas de ronce de la pouponnière afin d’attendre l’aurore, il n’avait pas pris le temps de compter toute ces heures qu’il avait passé à interroger les anciens en vain puisque les astres demeuraient éminemment silencieux. Ce qu’il ignorait c’était s’ils étaient restés silencieux à cause de son jeune âge, ou s’ils n’avaient simplement rien à lui dire. Les moustaches du jeune chat frémirent, amère d’avoir perdu tant de temps & de sommeil. Il finit par se rendre compte qu’il s’était égaré. Pour remédier à cette situation, il s’intéressa de plus près à son congénère.

    «  Je me permets de t’interroger qui es-tu ? Tu es un de ces chats sauvages dont parlent parfois les anciens ? »

    Il le lorgna les yeux ronds comme épris d’une certaine fascination, après tout c’était bien la première fois qu’il voyait un chat errant même si ce ne serait certainement la dernière de sa vie de chat –du moins, c’est ce qu’il avait espéré à l’instant-.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Jeu 12 Juin 2014 - 12:41

Anxieux, le chaton répondit:
Quelques pleines lunes se sont élevées depuis ma naissance, pas plus, pas moins
Je ris intérieurement,ce chaton était intelligent et astucieux,j'avais appris qu'il ne fallait pas les sous-estimer,je l'avais appris moi-même pendant ce temps ou mon corps n'avait pas attint sa taille adulte,ainsi que mon esprit,j'avais réussi à chasser et me battre seul,à rejoindre ces terres,celles des clans.Ses mmoutaches frémissèrent et il me posa cette question:
Je me permets de t’interroger qui es-tu ? Tu es un de ces chats sauvages dont parlent parfois les anciens ?
La curiosité des jeunes esprits avait toujours été leur plus grande qualité.Je réfléchis à la quetion,ce chaton semblait surpris de voir un solitaire,il avait peut-être cru que c'était une légende.Je me souvins de l'étonnement de Souvenirs Brumeux,la première fois que nous nous sommes rencontrés,quand je lui ai dit que j'étais un solitaire.Je répondis à la question du petit curieux:
-Je suis ce que les clans appellent un solitaire.Et oui,je suis sûrement un chat sauvage dont parle les anciens.Mais...vous êtes-aussi des chats sauvages,les bipèdes ne sont pas vos maîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Lun 21 Juil 2014 - 14:00


    Le chaton s’assit paisiblement après quelques secondes d’hésitation. Ces fauves à la réputation soignée par les dires des anciens étaient loin d’être en conformité avec ce qui se disait sur leur compte. Plutôt paisible, propre sur soi, le jeune chaton n’irai peut être pas jusqu’à dire qu’ils étaient égaux pour ne pas vexer l’égo d’un chat qui peut être était fier d’appartenir à un groupe restreint et indépendant. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher de laisser échapper un ronronnement trouvant cela intéressant de savoir qu’il y avait de par les bois des chats vivants de manière toute à fait différente de la leur. Ils n’étaient pas un mythe & les possibilités devenaient alors multiples. Il n’y avait pas que chez les bipèdes que les chats pouvaient vivre indépendamment des autres, il était tout à fait possible de survivre seul. Mais & les chatons. Le jeune chat pencha le tête sur le côté.

    « Comment font les tiens afin de protéger leurs héritiers ? Comment leur assurer prospérité si ton chemin est incertain ? »

    Il ferma les yeux un moment, se remémorant les cris & la fougue de ses compagnons de tanière, c’était certainement suffisant pour attiser les convoitises d’un certain nombre de prédateur. Que ce soit les chiens, les renards, les blaireaux… sauf si peut-être comme il l’avait craint pour les solitaires, ceux-ci ne sont que des mythes pour faire peur aux jeunes chats tout justes nés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Sam 9 Aoû 2014 - 13:16

Je n'avais jamais réfléchi à cette question,je n'avais jamais eu de petits.Je repensai à ma propre enfance,mon idiot de père avait lâchement abandonner ma mère qui avait finie morte en me protégeant,me laissant seul quand j'avais à peine deux lunes.Rien qu'à ces souvenirs la tristesse me prit.Je lui répondit:
Je l'ignore,ce dont je suis sur,c'est que s'il m'arrive d'avoir des petits,je les cacherais et leur apprendrais des qu'il tiendront solidement sur leurs pattes comment survivre.Je les protègerais au péril de ma vie.
Je m'arrêtai subitement,jamais je ne me confierais à un étranger et encore moins à un chaton.Ce spécimen me donnait envie de me confier et de lui faire confiance.Moi qui avais toujours était renfermé sur moi-même et qui détesté faire confiance venait de s'alléger le cœur en se confiant à un jeune chaton ombreux.Je regardai attentivement le petit,leballotin de plante était un élément qui pouvait révéler que cette boule de poil désirait tenir le rôle de guérisseur au sein de son clan.Etant trop jeune pour devenir aspirant il devait sûrement avoir échapper à la surveillance de sn clan pour découvrir le dangereux monde qui l'entourait.Je repris mes mots:
-Et toi?Comment veux-tu que ton clan,je n'osais pas employé le mot parents de peur qu'il soit orphelin,assure la prospérité de ses héritiers si ces derniers n'aspirent qu'à leur échapper et à découvrir uun monde dont ils ne connaissent presque pas les dangers?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Sam 9 Aoû 2014 - 16:47

 




Un ronronnement se fit entendre dans la voix du jeune félin. Encore cette même réprimande, encore ce même reproche, cette même question qui revenait toujours sans jamais trouver une réponse claire & précise. Pourquoi quitter son clan, pourquoi ne pas rester sagement assis à attendre que les lunes défilent devant ses yeux sans que jamais aucune ancêtre ne vienne s’adresser à lui. A cela, le chaton ne trouvait qu’une réponse… L’ennuie.

« Si mon clan offrait à ses héritiers une vie non dénuée d’intérêt & de choix, alors peut-être que ceux-ci cesseront de vouloir des aventures. Etre un guerrier n’est pas le seul choix qui s’offre à nous, du moins c’est ce que je veux croire. Je ne veux jamais voir les miens se battre pour des fadaises, je refuse de verser le sang pour un quelconque idéal inaccessible. Je veux la paix au sein de mon clan. Si je ne suis pas destiné à devenir guérisseur, alors je choisirai une autre voie, mais jamais je ne deviendrais guerrier.  Nous sommes tous coupables, nous sommes prêt à mourir de faim pour protéger nos héritiers, mais pas à partager pour permettre aux autres de survivre, nous les condamnons sans vouloir nous l’avouer. »

Le jeune chat voulait faire reconnaître les erreurs qui étaient celles de son clan, mais il savait aussi que ses propos étaient vains. & qu’aucun chat n’écouterait un chaton qui ne comprend rien à rien.

« Ne crois-tu pas que ce combat est vain ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Lun 11 Aoû 2014 - 14:03

Je fut de nouveau impressionné par le chaton,jamais je n'en avait vu un se comporter ainsi.Les propos qu'il tenait pouvaient être ceux d'un des anciens les plus sages.Je réfléchis très précisément à ce que j'allais répondre,je ne projetais pas de parler du fait qu'il était encore jeune pour se lancer seul à l'aventure.J'avais peut-être fait la même chose mais moi,c'était une question de survie.Je me lançai:
-Ce combat est peut-être vain à tes yeux,mais pas aux miens.Tes réflexions sont exactes.Nous pourrions tous vivre en paix,mais c'est impossible.Car aucune paix est éternelle,il y aura toujours un individu aux noirs dessins qui viendra la menacée.La soif de pouvoir est bien plus grande chez certains,j'en fait sûrement partis.Pourquoi y a-t-il quatre clans d'après-toi?Pourquoi ne forment-ils pas un seul clan ou ne vivent pas en solitaire comme mes semblables?
Je reprit mon souffle,ce que je venais de dire n'avait aucun sens,je n'étais pas très doué pour les discours,mais je savais qu'il avait sûrement compris ce que je voulais dire.Une odeur,apportée par le vent si calme aujourd'hui,vint me chatouiller les narines,je réussi à la reconnaître malgré la puanteur ambiante.Des guerriers ombreux approchaient.je tournai vivement la tête pour les repérer,ils étaient deux. Heureusement ,ils semblaient ne pas m'avoir repéré,plutôt nous,je doutais que le petit pouvait librement se balader sans surveillance sur le territoire.Je m'accroupis la végétation qui poussait autour de nous n'était pas très luxueuse.Gardant le regard rivé sur les guerriers je retroussai les babines pour laisser apparaître mes crocs et sortit les griffes,près à passer à l'attaque à tout moment.Ne regardant même pas dans notre direction,ils continuèrent leur chemin et finirent par disparaître.Plus détendu,je rentrai les griffes,laissant retomber ma babines supérieures.Je restai néanmoins au sol.Attendant la réponse du chaton dont j'ignorais toujours le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: T'es qui toi?   Sam 16 Aoû 2014 - 22:16

 





Le jeune chaton ne plia pas lorsqu’une patrouille passa non loin, bien trop occupés, il savait que les guerrier ne remarquerai guère une boule de poil derrière les fougères, dans tous les cas, il n’avait rien à perdre s’il se faisait découvrir, il lui était égale d’être aperçu en compagnie d’un solitaire, ne voyant pas le mal que cela aurait pu faire à son clan. Il ne voulait pas agir comme s’il avait commis une faute, comme s’il était coupable d’un quelconque crime.

«  quatre clans. … Je croyais qu’il y en avait cinq. »

Le jeune chat leva les yeux au ciel. Il était certain que si ils vivaient ainsi divisés, c’était parce qu’ils avaient fait le choix de rompre avec leurs pères, tous étaient égaux, tous auraient pu vivre unis dans l’adversité, tout comme le clan des étoiles veillaient sur eux-tous, mais voilà, ils étaient tous trop aveugle pour pouvoir regarder la vérité en face. Cela agaçait le jeune chat au plus haut point. Les oreilles rabattues,  il fixait le solitaire entre temps. Devait-on choisir ses mots avec ce genre d’individu ? De toute façon, il n’était même pas certain que celui-ci croit en l’existence des divinités. Il avait entre aperçu les crocs du solitaire, il savait qu’il ne faisait pas le poids contre un individu de cette taille, mais il refusait désormais de craindre un quelconque individu, de même qu’il voulait refuser de se battre pour ne plus être témoin de ceux qui cèdent cette  folie meurtrière.  

« Alors cela ne te dérange pas de voir souffrir & mourir tes proches pour une cause qui aurait pu être évitée ? Tu as du vivre seul bien trop longtemps si c’est ce que tu penses. Car même si nous prenons des précautions, il y aura toujours un incident fâcheux qui mettrai en péril ce que nous vénérons tous ici. »

Était-il encore possible de changer tout un peuple & de bafouer des décennies de traditions ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'es qui toi?   

Revenir en haut Aller en bas
 

T'es qui toi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-