La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Mort à jamais? Qui peut le dire? Jusqu'à la mort nous espérons toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Mort à jamais? Qui peut le dire? Jusqu'à la mort nous espérons toujours. Empty
MessageSujet: Mort à jamais? Qui peut le dire? Jusqu'à la mort nous espérons toujours.   Mort à jamais? Qui peut le dire? Jusqu'à la mort nous espérons toujours. Icon_minitimeLun 2 Juin 2014 - 17:17


« - Suis-je mort? Est-ce la fin? Pourquoi j'ai vu ma vie défilée devant mes yeux? Pourquoi la souffrance de cette blessure m'as telle quittée? Quitté? Ai-je quitté tout ceux que j'aime? Tempête de Sable? Où es-tu? Où suis-je? Je suis perdu dans le noir, ce brouillard, cette brume... On dirais des lucioles, minuscule... Impossible de vraiment pouvoir le dire... Des étoiles? Tombé du ciel? Comment est-ce possible? »

Le matou couleur crème n'avait plus aucune sensation, ni dans les pattes, ni dans sa poitrine, ni dans sa tête. Un vide absolu, tel un néant dévorant tout sur son passage s'était formé en lui. Son cœur ne battait plus. Il ne l'entendait plus. Pas plus que sa respiration. Ses poumons semblaient mort. Son corps froid, comme le marbre de la mort. Ne vivait-il déjà plus? Était-il vraiment mort? Il se rappelait de tout pourtant, de sa naissance, à sa mort. Du regard aimant et des larmes de désespoir de sa bien-aimée. Masque du Trèfle se pencha au dessus d'un flot majestueux. L'eau étincelante brillait d'un éclat céleste. Une tel beauté ne pouvait être brisé, mais... son reflet: aussi laid soit-il, le fit grimacer de douleur. La balafre qui lui barrait le visage s'était cicatrisé: il n'avait de yeux que pour ça. Son oreille déchiré en v, sa joue marqué, sa gorge, son torse et son ventre tailladé... Étais-ce le prix à payer pour avoir quitté sa tribu? Rejoins un clan étranger et appris leur coutume avec intérêt? Le jeune guerrier ne voulait pas y croire. Pourtant cette pensée se faisait plus omniprésente que jamais. Son être tout entier pleurait. Il était seul, désormais seul comme si le ciel s'était abattu sur terre, le laissant comme seul survivant. Tout avait disparu. La forêt, le clan, le campement, les tanières, ses amis et sa compagne. Masque du Trèfle ferma les yeux, des maigres larmes coulant sur son pelage gris de son visage. Il espérait que si ses amis sois toujours vivant: que ceux-ci entendent les cris de son cœur brisé, qu'ils reçoivent ses larmes d'espoir, car oui il continuait d'espérer; d'espérer qu'un jour il retrouverait sa famille, sa nouvelle famille au sein du Clan du Tonnerre. Il pensa soudain à sa sœur. Chatte qui avait tout risqué pour le retrouver. Pourquoi était-il parti sans elle? Pourquoi l'avoir abandonner?

« - Ô Appel Astral, comme je m'en veux. J'ai été stupide de croire que fuir mes problèmes serait la meilleure solution. Dans ma hâte je t'es abandonner... Ô chère sœur, pardonne-moi... Je me suis caché à moi-même la joie de te revoir. Je t'es persécuté, te faisant croire que je t'avais oublié pour que tu retournes auprès des tiens. J'ai fait passer mes propres intérêts en premier, alors que je savais pertinemment que je n'étais pas le seul à souffrir. Ô pardonne-moi... Apaise mon âme, soulage mon cœur, guérit mon corps pour que plus jamais je ne souffre et que je puisse vivre sans remord au sein du Clan des Étoiles. »

« - Vivre avec nous? C'est une bien drôle idée! » retentit la voix d'une femelle.

Le guerrier releva la tête, accrochant son regard désormais voilé de désespoir sur le pelage constellé d'étoile d'une chatte au regard intensément pur.

« - Qui es-tu? » murmura Masque du Trèfle en affichant une mine encore bien plus grave qu'avant. Son heure avait-elle sonnée?

« - Je suis qu'une guerrière de jadis. J'ai habitée ces lieux depuis de nombreuses lunes, depuis tellement longtemps que j'ai fini par en perdre le compte. »

« - Est-ce cela mourir? Oublier toutes nos connaissances, nos souvenirs, nos amis, nos sentiments, nos sensations? » se dit Masque du Trèfle avant d'écouter la suite des paroles de la chatte étoilée.

« - Ça fait un bon moment que je t'observe Trèfle de Givre ou plutôt devrais-je t'appeler Masque du Trèfle vu que tu as rejoins le Clan du Tonnerre. J'attendais avec impatience le jour où tu viendrais me rendre visite; les étoiles l'avaient prédis. »

« - Une prédiction? Qu'est-ce que ça veux dire? » s'interrogea le matou en baissant les yeux sur ses larges pattes grises.

« - Tu n'as plus rien à faire ici. » avoua la femelle en s'approchant de la rive opposée. « - Tu as accompli ton destin Masque du Trèfle, mais avant de te renvoyer sur terre, j'ai un dernier message à te confier. Tu devras le révélé aux clans. »

« - Je t'écoute. » demanda Masque du Trèfle, ses yeux bleus ayant repris son assurance d'antan.

« - Penche toi à l'oreille un peu basse des clans.
Avertis les que la forêt est sauvé.
Dis leurs que tout est bon des rivières aux arbres.
Qu'il a suffit de ton courage pour tout changer. »


Sur ces mots, la chatte s’évanouit dans une volute de poussière d'étoile. Seul son parfum enivrant subsistait encore quand le monde entourant le guerrier disparut à son tour. Le sol se déroba sous les pattes de Masque du Trèfle, le plongeant dans l'obscurité une nouvelle fois, mais cette fois, il chutait dans le vide; recouvrant peu à peu ses sensations. Tel une rivière asséchée, le courant de son sang se remit à coulé dans ses veines, réanimant son cœur qui se remit à battre, sa respiration et la brûlure horrible de sa blessure. Il tenta de se débattre, mais rien ne lui obstruait ses mouvements. Le champ était libre. Il revivait. Il était vivant. Il est vivant!
Revenir en haut Aller en bas
 

Mort à jamais? Qui peut le dire? Jusqu'à la mort nous espérons toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ayisyen bezwen job, men se pou envesti lan devlopman olye travay bonmache
» Le Djiin Valphel, obstiné jusqu'à la mort.
» Laisse moi immortaliser nos instants
» Haunui Shuraba
» Amber - On peut m'adoucir, mais jamais me dresser...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-