La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélodie Sucrée
Guerrière
avatar

Messages : 909

MessageSujet: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Ven 1 Aoû 2014 - 21:07

Une merveilleuse journée ensoleillée s'annonçait aujourd'hui tandis que Nuage de Sucre dormait encore. Elle était plongée dans son rêve, elle ne voulait pas se réveiller mais elle ouvra un oeil et fit de même avec l'autre. La chatte bicolore alla chercher une pièce dans le tas de gibier et manga une petite souris. Nuage de Sucre regardait les arbres fixement et eu l'idée aller chasser un peu pour le clan. L'apprentie ne vit aucune proie passer au bout de sa truffe pour le moment, mais elle n'est pas impatiente et va attendre quelques minutes avant de trouver quelques chose. Elle vit un bout de bois bouger. Une souris était derrière, et la chatte sauta brusquement sur la proie dodue. Elle n'avait rien attrapé, juste une feuille morte. Alors Nuage de Sucre revit une proie, c'était un oiseau. Elle lui fit peur et l'attrapa de peu. Mais, l'eut quand même. Nuage de Sucre prit la proie dans sa bouche en se baladant tranquillement dans la forêt. Il faisait très chaud aujourd'hui, l'apprentie bicolore sauta dans l'herbe et s'allongeait dessus pour regarder le soleil. Qu'il fait beau aujourd'hui ! Ce n'est pas toujours le cas ! Nuage de Sucre voulait manger la proie mais s'en retenait, même si elle avait encore faim après avoir manger une souris dans le tas du clan. La jeune apprentie était fatiguée, mais n'allait pas dire non pour aller se défouler un peu dans la nature et profiter de la chaleur. Nuage de Sucre courrait comme une petite folle sur l'herbe tiède. L'apprentie s'allongea en regardant de ciel turquoise. Elle vit derrière elle, une petite silhouette. Elle n'eut pas le courage de le relever et d'aller voir qui s'était, peut-être quelqu'un d'un autre clan ou de celui de l'apprentie qui s'était réveillé avant elle, ce qui n'est pas très étonnant car Nuage de Sucre s'était réveillée tard aujourd'hui, mais ça valait la peine..

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Merci Sanddddddd ♥ (Je la garde tout le temps ouioui)


MERCI MOI!
KDEEEUUWW:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Ven 1 Aoû 2014 - 22:13



Je venais de rentrer de mon entraînement. J'avais rendu visite à notre guérisseuse qui avait soigné ma patte. J'ai boité longuement après. Ma patte était restée longtemps douloureuse et j'ai eu du mal à m'endormir. Je n'avais pas dormi de la nuit. Je me lève à l'aube et je suis heureux de ne pas voir ma mentor se balader dans la Clairière. Je décide de sortir du camp. Je sors, les feuilles bruissent sur mon passage. Une fois dehors, une bourrasque de vent m'ébouriffe le pelage, j'ouvre la gueule afin de profiter de cet instant. Je souris, enfin. Depuis longtemps, je suis heureux je suis seul. J'entends un craquement de branche derrière moi et un chat noir, il doit avoir quelques lunes de plus que moi, apparaît. Il dit s'appeler Nuage Ténébreux. Je le salue et continu ma route. J'avance jusqu'au Rocher du Soleil où je m'allonge. Le soleil n'est pas encore là mais l'eau qui s'écoule dans la rivière me berce. Je m'assoupis, je rêve longtemps. A mon réveil, j'ai l'impression d'avoir à peine dormi. Lorsque je touche mon pelage avec ma langue, je l'enlève immédiatement. Ma fourrure était brûlante. Pourquoi l'est-elle ? Je regarde le ciel et me rends compte que le soleil est à son zénith. Je me lève et me dirige vers le camp en courant. Avant de me résonner Qu'est-ce que ça peut changer si j'arrive ne serais-ce que quelques minutes en retard. Je m'arrête en feulant car je prends appuis sur ma mauvaise pas. Je la tiens alors surélevé pour l'éviter de toucher le sol et de me faire gémir à chaque fois. J'avance donc clopin-clopant vers le camp. Une fois arrivé, j'évite mon mentor le plus possible. Soit elle dort encore soit elle est déjà partie en patrouille. Je prends une prise sur le tas et je vais devant la tanière des apprentis. Je mange ma proie, seul comme à mon habitude. Une fois terminée, je sors du camp, les os dans la gueule. Les feuilles bruissent encore à mon passage mais une fois dehors, il y a pas de bourrasque pour m'ébouriffer la fourrure. Je me rends compte que ma vie risque d'être longue et monotone. Une fois dehors, j'avance et me met sous un buisson. J'enterre les os de ma proie puis je sors du buisson et m'ébroue pour enlever les épines bloquées dans ma fourrure. J'enlève celle qui reste avec mes crocs. Puis j'avance en continuant tout droit. Sans trop savoir où je vais. Je me dirige vers le chemin du tonnerre sans le savoir. J'atterris dans une petite clairière et je vois une chatte bicolore se rouler dans l'herbe comme une idiote. Mais que fait-elle ? Si le Clan de l'Ombre la vois elle... je regarde autour de moi, mais le Clan de l'Ombre ne peut pas voir la jeune chatte. Je trébuche et dévale la colline en glissant sur le flan. En arrivant je lui rentre dedans et l'envoie bouler un peu plus loin. Je me relève et me secoue. Avec la queue je l'aide à se relever je suis obligé de m'appuyer sur ma patte pour ça. Je suis vraiment le plus maladroit des apprentis. Je me sens mal d'avoir renversé cette femelle. Je vais devoir vaincre ma timidité si je veux proposer des excuses envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Mélodie Sucrée
Guerrière
avatar

Messages : 909

MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Sam 2 Aoû 2014 - 12:28

La silhouette se rapprochait de plus en plus de moi sans qu'elle me voie. Elle trébucha sans faire attention sur une pierre et me rentra dedans. Nous roulons jusqu'en bas de la colline et je m'écrasais par terre. Le chat me tendit sa queue pour m'aider à me relever. Mon pelage était sale. Je fis ma toilette sans rien apercevoir. Je relevais la tête et vis que je chat avait une de ses patte blessé.

«-Ta patte...»
Je regardais l'apprenti fixement et me retournais. Je regardais le haut de la colline et essaya de remonter à la surface pour atterrir au chemin du tonnerre. Il y avait un petit coup de vent dans l'air. Je n'arrivais pas à remonter toute seule, alors je sauta par terre et fis une petite sieste pour passer le temps. Il était impossible de s'endormir. Alors je réessaya de suite mais en vain. Le soleil était à son zénith. Je ne pouvais rien faire avec cette chaleur, je n'avais plus de force pour faire quoi que ce soit, j'avais tout dépensé. Alors que faire pour rentrer au clan ? Et, en descendant, j'avais perdu mon oiseau. J'en rattraperais un autre après... Enfin si nous arrivons à remonter. Je regardais le chat et lui fit un signe pour lui demander de m'aider. Je ne réagi pas pour le moment, je ne fis aucun geste et attendis la réponse du chat qui risque de durer assez longtemps. Du moins, je pense...

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Merci Sanddddddd ♥ (Je la garde tout le temps ouioui)


MERCI MOI!
KDEEEUUWW:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Dim 3 Aoû 2014 - 20:43


Je lui étais rentré dedans, je m'en voulais. Je l'aide donc à se relever et une fois qu'elle est debout son regard se bloque sur ma patte arrière. Je ne comprends pas que tout le monde fasse abstraction sur cette patte. Elle est tordue, ok, mais pas de quoi en faire tout un plat. Je grogne légèrement, pas pour lui faire peur mais pour lui dire d'arrêter de la fixer, il me suffit de l'émettre pour qu'elle me regarde droit dans les yeux.

«-Ta patte...»

Elle me fixe, je ne peux que détourner le regard pour ne pas me montrer audacieux face à elle, elle est plus âgée, mais d'habitude je ne fais pas ce genre de choses avec les chats. Elle regarde ensuite derrière moi, par delà les collines puis commence à monter en haut de celle-ci sans trop attendre la réponse à sa question. Le vent ébouriffait ma fourrure, comme ce matin. J'étais satisfait de cette sortie, elle allait me faire connaître une des apprentis de mon clan. Puis elle essayait de monter mais elle n'y parvint pas. Elle décide donc de s'allonger et de piquer un somme, là, au beau milieu de ce lieu qui m'est encore inconnu. Se n'est pas faute d'essayer mais elle se relève un peu plus tard, elle ne parvenait pas à dormir. Je lève les yeux et regarde le ciel, je me rends compte qu'il est déjà à sa mi-hauteur. Elle me fait signe d'une ondulation de queue pour que j'aille l'aider. Je me retiens de lui envoyer une réponse cinglante mais je m'exécute. Je m'avance près d'elle et l'aide à s'asseoir puis je me rappelle de sa question et bêtement je bégaye :

- Ma... ma patte ? Rien d'important, une chute quand j'étais gamin. Je jouais avec... je ne veux pas lui parler de mon frère, avec quelqu'un et nous sommes monter sur le promontoire, ma mère est venue nous chercher, elle a glissé, elle est tombée, elle est morte. Puis je suis descendu trop vite du promontoire, je suis tombé et ma patte était tordue. Rien de compliqué en soit.

Je n'en reviens pas... Je viens de lui dévoiler mon passé, comme ça, je ne l'ai jamais dit à personne.

Revenir en haut Aller en bas
Mélodie Sucrée
Guerrière
avatar

Messages : 909

MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Dim 3 Aoû 2014 - 21:51

L'apprenti me répondit ainsi,
«-Ma... ma patte ? Rien d'important, une chute quand j'étais gamin. Je jouais avec... Il arrêta de parler et pensait un petit instant.., ...avec quelqu'un et nous sommes monter sur le promontoire, ma mère est venue nous chercher, elle a glissé, elle est tombée, elle est morte. Puis je suis descendu trop vite du promontoire, je suis tombé et ma patte était tordue. Rien de compliqué en soit
Ça a dû être difficile d'endurer ça. Je pris un regard attristé pour lui. Je n'avais jamais entendu quelqu'un me dire que sa mère était morte. Ce n'est vraiment pas de chance... J'eus un petit moment d'inquiétude mais je pense qu'il a déjà tout oublié, même si il viens de m'en reparler...
«Je... Tu n'aurais pas dû m'en parler... Tu dois avoir eu très peur, qui est ce quelqu'un dont tu parles ? Si tu veux garder cela pour toi, laisse, mais si tu préfères en parler je ne dit pas non.» Le soleil ne s'est pas déplacé. Si juste, nous pourrions avoir un coup de vent et arrêter de supporter cette chaleur atroce, ce serait super, mais je ne dois pas rêver. Je regardais le chat qui lui, fixait le ciel turquoise. Les oiseaux chantaient, dans ce merveilleux matin ensoleillé. Je vis ma proie d'un coup et la reprit directement à petits pas pour ne pas baisser le regard de l'autre apprenti. Je me sentais perdue en bas de la colline, seule avec Nuage de Roches. J'ai aussi vécu des moments durs. Quand j'ai failli mourir. Nuage de Sucre toussotait. Les nuages s'en allaient plus loin, vers le clan de l'Ombre à peu près. Mais le soleil ne voulait pas bouger d'un poil et je retombais dans l'herbe à cause de cette chaleur abominable. Nuage de Roches avait l'air de ne rien évoquer de plus que l'herbe brûlante. Tandis que moi j'étais affolée, je ne pouvais qu'à peine marcher. J'étais crevée, que faire de plus à part que de faire des petits pas au ralenti dans l'herbe pour éviter de se cramer les pattes ? Que faire ? Je ne sais pas, plonger dans l'eau glaciale du clan des poissons ? Non. Aller à l'ombre ? Non. Rien. Rien ne d'autre que cette affreuse chaleur ne pouvait m'énerver. J'annonçais alors au chat  ;
«Je vais retourner au clan. Je commence à fondre à cette place, tu me suis ? Ou alors tu viens te balader avec moi ?? disais-je en souriant. Se balader un peu au côté de l'ombre me fera du bien, et je pense qu'à toi aussi, n'est-ce pas ?».

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Merci Sanddddddd ♥ (Je la garde tout le temps ouioui)


MERCI MOI!
KDEEEUUWW:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   Dim 10 Aoû 2014 - 14:06



« Je... Tu n'aurais pas dû m'en parler... Tu dois avoir eu très peur, qui est ce quelqu'un dont tu parles ? Si tu veux garder cela pour toi, laisse, mais si tu préfères en parler je ne dis pas non.

- Je ne sais pas qui est ma mère en fait. Celle qui est morte prétendait être ma mère. Mais je ne penses pas que c'était elle. Elle est venue me voir en rêve et m'a dit : La réponse se trouve dans ton passé. J'ai longtemps cherché mais impossible de trouver. Elle m'a aussi dit que mes proches étaient toujours près de moi. Je... je ne m'étais jamais confié à quelqu'un.»


Elle se balançait d'une patte sur l'autre sans cesse. Je voyais qu'elle haletait. Elle mourrait de chaud mais elle ne voulait pas trop le montrer. Personnellement la chaleur ne m'a jamais dérangé. Donc je pourrais rester planté là pendant des heures. Elle était drôle, elle refusait d'admettre qu'elle avait chaud mais au fond elle, elle se serait barré en courant à l'ombre si je n'avais pas été là. Je ne peux m'empêcher de sourire. Elle se doute que j'ai deviné qu'elle a chaud, de toute façon c'est difficile de le cacher.

« Je vais retourner au clan, bredouille-t-elle. Je commence à fondre à cette place, tu me suis ? Ou alors tu viens te balader avec moi ? dit-elle en souriant. Se balader un peu au côté de l'ombre me fera du bien, et je pense qu'à toi aussi, n'est-ce pas ?

- Pas de souci, je t'accompagne.»


Nous avançons alors côtes à côtes. Presque fourrures contre fourrures, mais malheureusement elle préfère garder ses distances. Nous continuons d'avancer puis j'aperçois l'ombre. D'un signe de queue je lui propose de faire la course, elle se prépare à me dire qu'il fait trop chaud pour faire d'effort physique. Mais j'ignore son inspiration et je me lance en courant. Je cours assez rapidement mais comment dire que le freinage, s'est pas encore ça. Je cours et lorsque je veux freiner, il est trop tard. Je tombe dans une sorte de mini ruisseau. J'ai la fourrure trempée, je n'ai pas pied. Je me débats pour sortir Nuage de Sucre arrive, terrorisée. Je commence donc à nager vers le rivage puis j'agrippe mes griffes dans la terre meuble et je me hisse hors de l'eau. Une fois dehors, je m'ébroue devant Nuage de Sucre et elle se prend toute l'eau de ma fourrure dans la gueule.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée ensoleillée qui est passée vite... [Pv : Oréo]
» Par une belle journée ensoleillée...
» Une journée ensoleillée et une envie de prendre l'air
» [Ruelles] Une balade par une journée ensoleillée [PV: Eva Hurf & Eliza Trips]
» Une journée ensoleillé (Nuage d'Espoir et Nuage Etoilé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-