La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petite Dryade
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 352

MessageSujet: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Dim 18 Jan 2015 - 23:10



Edelweiss
Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux



Un nouveau jour se lève. Lorsque le soleil vient titiller mon pelage, je papillonne des yeux, tentant de chasser cet inopportun, me tournant d'un côté ou de l'autre, me cachant contre le ventre de maman. Mais ce n'est pas possible, je n'y arrive pas. Alors, bonne perdante, je me mets debout sur mes pattes, m'étirant dans tous les sens. Je ne vois ni Petite Narcisse, ni Patte d'Edelweiss. Sont-ils sortis? Peut-être. Ce n'est pas moi qui les rejoindrais. Dehors, ça fait peur. Rien que de penser à l'extérieur, je frissonne, me calant contre le chaud pelage de maman. Je ne sais pas ce que je vais faire de ma journée. Un nom me vient alors entre les crocs. Stein! Si je vais le voir, je suis sûre qu'il me parlera, qu'il me racontera des histoires. Celle d'hier était vraiment bien, mais je me suis endormie avant la fin. Elle parlait d'un brin d'herbe amoureux d'un nuage. Tous les jours, il demandait à son ami le vent de le bercer pour qu'il puisse admirer ce joli nuage cotonneux traversant le ciel. Chaque fois que le soleil se levait, le petit nuage se trouvait au-dessus de sa tête et ainsi il pouvait le contempler, d'aussi loin que le ciel était éloigné de la terre. Je trottine doucement vers Stein. Après un rapide coup d'oeil autour, un coup de langue sur mon pelage, je sors Stein de sa cachette. Je ronronne de plaisir et m'allonge à ses côtés en le saluant.

"Bonjour mon cher Stein, comment vas-tu ce matin? Moi, ça va. Je suis désolée pour hier soir, je me suis endormie avant la fin de ton histoire. Tu pourrais me raconter la suite?"

Et Stein me répondit, comme chaque jour. De sa voix un peux rauque il m'assura qu'il allait bien, qu'il avait une santé fer, qu'il était aussi fort qu'un roc. Il rit un peu en disant qu'il avait bien remarqué que je m'étais endormie et qu'il en avait fait de même attendant ce jour pour continuer. Rassurée, je ronronnai de plus belle tandis qu'il continuait son histoire. À force de voir chaque jour son petit nuage s'enfuir à l'horizon, il devint un peu triste, puis tomba peu à peu dans une mélancolie profonde. Un jour, il prévint son ami le vent qu'il ne pourrait pas continuer ainsi et c'est pour cela qu'il lui fit une immense demande. Il le conjura de souffler fort, assez fort pour l'emporter au-delà de la terre qui le retenait prisonnier. Il voulait s'envoler dans le ciel, voguer au milieux des étoiles et atteindre son aimé. Le vent essaya de l'en empêcher, sachant qu'il ne reverrait peut-être jamais son ami. Mais ce dernier insista encore et encore, jour après jour, nuit après nuit, jusqu'à ce que le vent craque. Ce jour-là, le souffle du vent se déchaîna sur la plaine natale du brin d'herbe. Il se sentit tiré, arraché, déformé, puis vint la délivrance. La terre ne le tenait plus! Il s'envola comme jamais il n'avait pu y penser. D'abord un peu effrayé, il finit par se détendre, porté par le souffle de son ami. Il s'éleva encore et toujours et finit par trouver son nuage. Ils passèrent un bon moment ensemble, virevoltant de ci, de là, aidés par le vent. Mais... Je sursautai d'un coup. Je n'avais pas fait attention aux odeurs et là, c'était un bruit de pattes qui venait de me surprendre. Je me relevai d'un bond, m'excusant au passage aux grains de sable que je poussais sans délicatesse. Inconsciemment, je me postai devant Stein, voulant le protéger des autres, je n'écoutai pas ses protestations disant que c'était à lui de me protéger. Qui était-ce?


Sauney de Never Utopia



• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Edelweiss
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 258

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Jeu 22 Jan 2015 - 22:22




Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux

feat Petite Dryade



Blottie contre le ventre chaud de ma tendre mère, les rayons du soleil hivernal vinrent piquer mes yeux bleus étincelants, provocant quelques froides larmes. J'ai les yeux beaucoup trop sensibles, qu'est-ce que ça m'énerve ! Ce n'est pas toujours facile d'être chaton, quoi que les autres disent. Il y a d'abord eu cette étape ou, comme cousues, il m'était impossible de cligner mes paupières, puis la vision floue, puis maintenant, ce froid me brûlant les muqueuses. Enfin bref. Je m'attardai un peu plus sur l'atmosphère de la pouponnière, qui était calme. Ma sœur roupillait toujours, mon frère avait disparu. Je ne suis pas du genre à rester toute la journée à l'intérieur, c'est pourquoi je pris sur moi et sortit, le vent soufflant sur mes poils blancs. Je fis un bref tour de la clairière et aperçu mon frère ennuyer un apprenti. Il n'a même pas encore 6 lunes qu'il ne pense qu'à apprendre celui-là ! C'est vrai que je commence aussi à un peu m'impatienter, mais ce n'est pas pour ça que je viens poser des questions à tout le monde ! Puisque je n'avais rien à faire, je décidai de retourner dans la pouponnière. J'avais oublié ma tétée du matin. Même si j'avais déjà commencé à déguster de la fine viande, je ne pouvais pas me lasser du laid chaud de ma mère. C'est si bon ! Je poursuivis mon chemin et vit que ma sœur regardait le sol, juste à l'entrée de la pouponnière. Je m'approchai et constatai qu'elle discutait à nouveau avec ce vieux caillou. Il est moche en plus ! Je ne la comprendrai jamais, je me demande parfois ce qui se passe dans sa tête. Lorsqu'elle se retourna, visiblement ayant entendu mes pas, elle fut tout à coup comme bouleversée, puis elle regarda le sol et marmonna quelques paroles inaudibles à mes oreilles. Waw...

« Dis, tu préfères moi ou ton caillou ? » dis-je en m'approchant, la mine triste.





codage de whatsername.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Dryade
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 352

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Mer 28 Jan 2015 - 0:25



Edelweiss
Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux



« Dis, tu préfères moi ou ton caillou ? »

Patte d'Edelweiss. C'est donc elle qui est entrée dans la Pouponnière. Je l'observai, encore un peu prise dans ma surprise. Quand je regardai ma soeur, je ne pouvais que la trouver belle. Elle était encore un chaton, tout comme moi, avec un pelage duveteux, mais il était certains qu'elle briserait bien des coeurs. Un pelage de neige maculé de légères nuances grises. Adorable. J'entendais souvent les reines en parler. Oui, ma soeur était l'une des plus magnifiques chatonnes du Clan, voire de la forêt. Mais là, ce n'est pas vraiment ce qui m'inquiète. D'après ce que je comprends, elle m'a vue parler avec Stein. Je ne veux pas qu'on me sépare de lui. C'est bien pour cela que je le protège. D'ailleurs ce dernier me murmure quelques paroles. Tendant l'oreille, je tourne mon regard vers lui. Il me répète la question de Patte d'Edelweiss. Tout d'abord, je ne comprends puis je me rends compte qu'il s'agit d'une question. Encore un peu perdue dans le récit de mon ami, je tourne vers ma soeur un regard un peu confus. Puis, prenant conscience du sens de sa question, mes yeux s'écarquillent. Me demande-t-elle de choisir? Elle ou Stein? Mais... Ce n'est pas juste! Comment choisir? Ma petite voix s'étrangle en lui répondant.

"Je... Mais... Que... C'est... Je ne peux pas. Patte d'Edelweiss. Ce n'est pas... comparable. Tu es ma soeur et je t'aime. Et Stein est mon meilleur ami et je l'aime aussi. Ce n'est pas une question de préférence."

Incapable de vraiment soutenir un regard, je baisse les yeux, fixant les grains de sable et de poussière qui essaient tant bien que mal de reprendre le cours de leur vie, autour de nos pattes indélicates. L'un des grains roule dans ma direction et je lève une patte pour le laisser passer, puis lève l'autre patte en posant celle précédemment levée. Il a l'air pressé et je ne voudrais pas le retarder. Ce ne serait pas gentil du tout. Je jette un rapide coup d'oeil à ma soeur, coup d'oeil fugitif qui ne s'éternise pas et mes yeux retourne admirer le sol, si vivant, où chaque existence se bat pour survivre. Le sable n'est pas l'ami de Stein, il est trop grand pour eux, apparemment.


Sauney de Never Utopia



• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Edelweiss
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 258

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Mar 17 Fév 2015 - 23:13




Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux

feat Petite Dryade



Une fois ma question posée, ma sœur ne prit même pas la peine de réagir. Elle contemplait ce fichu caillou sans rien dire. Elle semblait perdue dans ses pensées, comme si répondre à une seule petite question nécessitait un procédé de raisonnement laborieux. J'ai toujours su que ma sœur était différente, non pas que dû au fait qu'elle considérait un caillou comme son meilleur ami, qu'elle lui parlait, le faisait passer avant toute chose dans sa vie, mais aussi parce-qu'elle était... étrange, mystérieuse. Oui, c'est ça. Fermée, timide, susceptible, hésitante. Je ne l'ai jamais dit, je l'ai toujours gardé pour moi, et puis peut-être qu'au fond j'avais tord, mais j'ai toujours eu l'impression que Petite Dryade ne serait pas capable de se forger un avenir si elle continuait sur cette voie. Je voulais la changer. Mais je me demande souvent si c'est possible. Sûrement pas. Lorsqu'elle tourna enfin la tête vers moi, mes oreilles se redressèrent, curieuses.

« Je... Mais... Que... C'est... Je ne peux pas. Patte d'Edelweiss. Ce n'est pas... comparable. Tu es ma soeur et je t'aime. Et Stein est mon meilleur ami et je l'aime aussi. Ce n'est pas une question de préférence. » bafouilla-t-elle.

Évidemment. J'étais sûre qu'elle allait me répondre ça, même si je m'attendais à autre chose, du genre « Mais voyons, tu es ma sœur, bien sûr que je te préfère à un morceau de pierres » Mais non.

« C'est un caillou, Petite Dryade, un caillou ! Ce n'est pas vivant. Regarde, dis lui de bouger, il le fera pas. Tu comprends pas, c'est vraiment nul ! » miaulai-je, désespérée, une larme au coin de l’œil.






codage de whatsername.


HRP:
 

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Dryade
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 352

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Dim 22 Mar 2015 - 12:30



Edelweiss
Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux



« C'est un caillou, Petite Dryade, un caillou ! Ce n'est pas vivant. Regarde, dis lui de bouger, il le fera pas. Tu comprends pas, c'est vraiment nul ! »

Ces mots me blessent et je recule d'un pas. Mes oreilles se couchent en arrière, tandis que mes yeux s'écarquillent. Je ne peux pas y croire. Non, c'est impossible, elle n'a pas pu me dire ça. Non. Non! Je recule encore d'un pas. Je tremble légèrement. Se rend-elle compte à quel point ces mots sont cruels? Une larme s'invite dans mes yeux et je secoue la tête, niant ce que je viens d'entendre. Je recule encore et bredouille:

"Tu... Tu es méchante Patte d'Edelweiss. Stein n'aime pas se déplacer, c'est tout. Et il a une âme. Je le sais, je le vois, je le sens. Tu. C'est méchant. C'est mon ami. Mon meilleur ami. Tu n'as pas le droit. C'est cruel. Excuse toi!"

J'entends la voix de mon ami qui tranche l'air. Il me dit que ce n'est pas grave, qu'il a l'habitude. Il me dit de suivre ma soeur et de le laisser. Il peut attendre et il ne veut pas que notre lien me fasse subir des brimades. Mais ça, c'est trop tard, je suis déjà à l'écart. Il est le seul qui ne me laissera pas tomber, j'en suis sûre. Non, je ne le quitterai pas. J'aimerai tellement que ma soeur le comprenne. Ils sont tous deux importants, mais il existe une infime différence entre eux. Ma soeur aura toujours quelqu'un vers qui se tourner, je n'en doute pas. Elle est jolie et on va vers elle presque naturellement. Mais Stein... Si je le laisse, il n'aura plus personne. Bien sûr, les grains de poussière et de sable viendront toujours lui rendre visite, mais ce n'est pas pareil. En plus il me manquerait cruellement. Ses histoires sont magnifiques, il m'écoute toujours, sans jamais me juger. Je me tourne vers ma soeur, plonger mon regard dans le sien, si envoûtant, si magnifique, si semblable à notre mère et je prononce d'une voix tremblante:

"S'il te plaît, ne me demande pas de choisir."


Sauney de Never Utopia



• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Edelweiss
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 258

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Lun 23 Mar 2015 - 18:47




Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux

feat Petite Dryade



Une fois mes mots prononcés, Petite Dryade recula de quelques pas, toujours en fixant son stupide caillou. Était-elle en train de réaliser ? Se rendait-elle enfin compte que cette chose ne vivait pas, qu'elle n'avait pas d'âme ? J'eus un peu d'espoir en moi mais mon enthousiasme s’éteint rapidement en la voyant verser des larmes.

« Tu... Tu es méchante Patte d'Edelweiss. Stein n'aime pas se déplacer, c'est tout. Et il a une âme. Je le sais, je le vois, je le sens. Tu. C'est méchant. C'est mon ami. Mon meilleur ami. Tu n'as pas le droit. C'est cruel. Excuse toi ! » feula-t-elle.

Stein n'aime pas se déplacer, c'est tout. Mon dieu... mais quelle mentalité. Et il a un nom en plus. Il ne sait pas se déplacer, c'est un caillou, un caillou ! Quand va-t-elle s'en rendre compte ? Jamais, je crois. Je perdais espoir. Une image de ma sœur âgée de 45 lunes, guerrière aguerrie, ce morceau de roche bercé par ses chants défila dans ma tête. Je pourrais en rire. Mais je n'y arrivais pas. Je trouvais ça trop pitoyable. Et ça la rendait stupide, rejetée. Je l'étais peut-être un peu aussi, mais beaucoup moins qu'elle. Une brise me fit basculer légèrement sur le côté tandis que quelques petits cailloux dévalèrent au rythme du vent. Soudain, j'eus une idée. Une mauvaise idée. Mais j'en avais tellement envie, là, tout d'un coup.

« S'il te plaît, ne me demande pas de choisir. » miaula à nouveau Petite Dryade.

Je bondis alors sur le fameux caillou et l’envois bouler un peu plus loin. Je le suis encore en quelques bonds joyeux. Je trouvais ça très amusant. Bon, c'était plus drôle avec un papillon, mais là, il n'y avait que ça.

« Viens jouer avec moi ! Tu vas voir, c'est génial ! » miaulai-je en riant.






codage de whatsername.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Dryade
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 352

MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   Sam 5 Sep 2015 - 18:47



Edelweiss
Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux



« Viens jouer avec moi ! Tu vas voir, c'est génial ! »

Je ne l'ai pas vue arriver. Ça s'est passé si vite. Ma bouche s'ouvre légèrement et je me sens suffoquer. J'entends la voix de stein qui essaie d'étouffer des petits cris de douleur. Je sais pourquoi il le fait, il ne veux pas me montrer qu'il souffre pour ne pas me poser de problème comme s'il me disait que ce n'était rien et que je pouvais faire ce que je veux. Mais moi, je le sais bien. Je ressens cette souffrance à chaque fois qu'il roule, que ma soeur lui envoie un coup de patte. C'est comme si sa douleur devenait ma douleur. Je ressens chaque coup de patte comme si Patte d'Edelweiss me les envoyait sur mon petit corps, chaque fois qu'il tombe au sol, j'ai l'impression de chuter. Cela fait un petit moment que je ne trouve pas ma respiration et que je reste, les yeux écarquillés face à cette violence gratuite. Non. Ce n'est pas possible. Ma soeur ne peut pas être aussi méchante, aussi violente et aussi fourbe. Ce n'est pas possible. Elle ne ferait pas ça. Ce n'est qu'un cauchemar. Mais pourquoi ai-je aussi mal. Au-delà de la douleur physique, j'ai l'impression que mon coeur est compressé et qu'il ne va pas tarder à exploser. Un discret gémissement s'échappe d'entre mes crocs. Plus le temps défile, plus il s'amplifie, jusqu'à être parfaitement audible. Je miaule de désespoir

"Arrête. Arrête. Je t'en prie arrête. Il a mal. Arrête"

Je tremble de tous mes membres et ai l'impression que faire un pas suffirait à ce que je m'écroule sans pouvoir jamais me relever. Le rire de ma soeur me parvient et me glace. Comment un être que j'aime peut-il être cruel au point de rire de la souffrance d'autrui? Au point de rire en torturant un être sans défense? Ce ne peut pas être vrai. Et pourtant. Je rassemble ce qui reste de mon coeur et m'avance en tremblotant toujours vers elle.

"S'il te plaît, je t'en prie, arrête de le faire souffrir. Arrête, s'il te plaît."


Sauney de Never Utopia



• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand s'entremêlent les liens amicaux et familiaux {Edel'}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akimitsu - Quand les racines s'entremêlent
» Les demoiselles s'en mêlent ! [Kassandra]
» Quand les Ombres se frôlent
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-