La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage d'Illusion
Apprenti
avatar

Messages : 176

MessageSujet: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Lun 26 Jan 2015 - 1:54


Who are you?

avec Cristal






Deux regards s'affrontent. L'un bleu et l'autre rouge. Deux regards de la même famille et pourtant opposés. Ils se connaissent, mais lui hait elle. Ils se connaissent, mais elle ne sait pas qui est lui. La même famille, désormais séparée, éparpillée. La haine, l'amour. Deux opposés, des sentiments totalement différents, et si identiques. Mais pas d'entre-deux, pas de compassion ni d'autres sentiments. Aussi semblables qu'ils sont différents. Lusion et Zebda.

Nuage d'Illusion ouvrit les yeux et se redressa. Il n'était pas là où il avait l'habitude d'être, c'est-à-dire dans un lieu où aucune odeur de chats ne traînait et cela lui prit un long moment avant de se rappeler que, pas plus tard que la veille, il avait été recueilli par le Clan de l'Ombre et il était devenu un apprenti. Mais il ne saisissait toujours pas ce qu'était être un apprenti et pourquoi il y avait des grades. Il s'en sortait bien en tant que solitaire, alors pourquoi lui retirer cette liberté ? Il regarda autour de lui et réalisa que tous les chats dormaient. Alors il se dépêcha de sortir pour voir le soleil se lever puisqu'il devait sans aucun doute être assez tôt le matin pour que tous dorment encore. Lui, il se réveillait toujours avec le soleil quand il était encore un chat errant.  

Nuage d'Illusion prit une proie et s'installa dans un coin pour la manger. Même s'il n'avait pas donné la part aux anciens. Il ne connaissait pas le code du guerrier, lui. Et il ne sera jamais d'accord pour l'appliquer, évidemment. Il avait dans sa tête et dans son cœur le code des solitaires, c'est-à-dire aucun code. À part le sens de l'honneur. Lorsqu'il eût terminé de déguster l'oiseau, il se dirigea vers la tanière des anciens. Il avait entendu dire qu'ils racontaient des histoires et il voulait écouter une histoire. Le chaton se plaça devant un ancien et de son regard, le fixa. Sans parler. L'ancien finit par capituler devant l'insistance silencieuse du petit chat et il lui conta une histoire à laquelle Nuage d'Illusion fut attentif.

Il aimait ça, les histoires, lui. Il aimait que quelqu'un, d'une voix forte ou encore douce, lui conte quelque chose s'étant passé il y a longtemps. C'était toujours intéressant et lui, il retenait ce que les chats lui contaient. Il retenait absolument tout, ce qui lui plaisait d'avantage. Parce qu'il pouvait conter à son tour à quelqu'un d'autre et on l'écoutait. Mais ça, c'était quand il se décidait de parler. Et qu'il passait pour un chaton un peu plus normal. Après avoir écouté l'histoire, il sortit de l'antre des anciens et fit rapidement sa toilette. Pas pour être présentable, non, juste pas réflexe.

Et il arriva devant une chatte. Désillusion Apocalyptique. Elle, c'était sa mentor. Il inclina la tête, en proie à la mélodie si souvent entendu. Il ne faisait que l'écouter même si sa mentor lui parlait, il n'entendait que les notes mélodieuses retentissant dans ses oreilles dressées jusqu'à ce qu'elle arrête et qu'il entend la chatte lui dire de se rendre à un endroit, qu'elle le rejoindrait. La rivière. La rivière. C'était où ça? Il tentait de le savoir, mais tandis qu'il se rendit à l'endroit, le décor changea. Des murmures menaçants s'élevèrent, ils le persécutèrent et lui, il paniquait. Sursautant ici et là. Ne sachant pas où aller jusqu'à ce qu'il tombe dans l'eau et réussisse par chance à remonter. Là, tout était calme désormais et il ne lui restait donc plus qu'à attendre son mentor.




(c)Kazu de C.G

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •






Merci Pendulum. Beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Sam 31 Jan 2015 - 19:09


Une première rencontre : le résultat sera décisif.Nuage d'Illusion & Désillusion Apocalyptique.


Qui aurait cru que ce jour arriverait de sitôt ? Vous peut être ? Étoile de Feu-Follet ? Pas moi en tout cas. Je m'en doutais pas le moins du monde. Quelle fut ma surprise lorsque j'entendis mon nom retentir dans le cercle des pierres, Étoile de Feu-Follet tenu près du promontoire, à ses cotés cette petite boule rousse tigrée qui m'inspirait de loin confiance. D'ailleurs je ne comprends même pas pourquoi on l'a recueilli. A cause de lui on se fait passer pour ces guerriers du Tonnerre puant la chaire à corbeau. Quelle honte, j'ai bien l'impression que notre nouveau meneur n'a pas l'intention de remonter dans notre estime. Et en plus cette crotte de souris est dès à présent mon apprenti. Je sens cette leçon de moral m'arriver en pleine gueule. Je savais pertinemment qu’Étoile de Feu-Follet n'approuvait pas mes choix, mes décisions ou bien même n'importe quel point de vue. Il avait beau se taire ou me donner des conseils je m'en contre-fichais. De toute manière je ne supporte pas ces êtres impures incapables d'accepter les différences des autres. Soit tu es comme eux tous, idéaliste, faux et débile, soit tu es réaliste, franc mais dans ce cas-là, on ne t'aime pas. On ne te supporte pas car tu ne marches pas dans leur jeu du semblant. J'ai une âme moi, un esprit certes différent des leurs mais stratégique que personne ne peut réellement contredire. On pourrait te contredire sur des réponses non valables mais ceux-là, ils s'en foutent. Tant qu'ils ont eu le dernier mot, tout leur va. Vous ne trouvez pas ça pathétique ? Moi si, totalement pathétique. C'est écœurant de voir tous esprits impuissants contre cette volonté de vouloir être comme les autres sans jamais oser se montrer de leur vrai jour. Ils finissent pas n'avoir aucune personnalité à rivaliser contre ceux qui en ont bien une. Ils refusent catégoriquement de l'admettre car ils savent qu'ils sont en tort et n'ont aucun argument valable pour répondre à la vérité qu'on leur fourre sous le nez. Suis-je impossible à cerner ? Non, si on le veut, on le peut. Si on me connaît, on le reconnaît. Je n'ai rien d'anormal, rien de plus qu'une façon de pensée, un esprit critique qui ne demande qu'à être exploité. Si on m'écoutait un peu, au lieu que n'en faire qu'à sa tête peut être qu'un jour les choses changeraient, elles bougeraient. Au lieu de ça on préfère toujours retourner la faute sur ceux qui osent affronter le danger ou plutôt ceux qui voient la vérité en face. On ne peut qu’être réaliste dans ce cas. Bref, avoir accueilli ce petit, dans notre clan était une très mauvaise idée. Du moins, au début, je n'en voyais pas l’intérêt. D'apparence cet étranger n'avait rien d'un apprenti comme nous en avions, il avait une tête de solitaire. Une tête de chat timide et intrigué. Mais à ce moment-là, je me trompais sur toute la ligne. J'allais découvrir au fil de ces apprentissages que cette créature valait plus que nombreux d'entre nous. Elle, était étrange. Elle, était différente. Elle, voyait les choses sous un angle bien particulier. Sous un nouvel angle. Son angle à elle. Cette créature, elle s'appelait Nuage d'Illusion. Et elle rentrait dans mon histoire. L'histoire de la Désillusion. Celle que parfois on juge trop vite ou trop bien parce que toutes ces contradictions remises en question ne servaient pour certains soi-disant à rien. Et bien ils se trompaient. Complètement. Ils allaient bientôt voir que nous n'étions pas tous capable de se laisser aller, telles des marionnettes que l'on manipule pour faire mu-muse. Nuage d'Illusion et moi allions nous amuser enfin, nous aussi. Peut être différemment mais nous allions avoir notre revanche. Du moins, moi je l'aurais.

Aujourd'hui était le premier jour "d'entraînement." Un entraînement que j'avais l'intention de rendre intense à tel point que ce pauvre chaton innocent allait regretter sa venue au clan. Non pas au monde, juste au clan, ça lui suffirait pour nous fuir.
Suite à cela je pourrais vous dire "Hélas, j'ai échoué ". Mais non, au contraire bien que mes plans n'aient pas marché, ils n'auraient jamais marché en de telles circonstances. Peu importe la situation, un être comme cette Illusion mariée à la Désillusion ne pouvait que changer le destin. Si j'avais su le cerner dès le départ, peut être aurais-je pu prédire quelque chose de meilleur. Mais la prédiction ne fait pas le tout. C'est ce qui vient après qui reste essentiel.

« Toi là, tu vas arrêter de rêvasser et tu vas immédiatement te rendre au Ruisseau. Tu sais où c'est j'espère ? Parce que je ne compte pas perdre mon temps avec toi et les terres sont bien plus que facile à localiser. C'est un jeu de chaton alors je te préviens, les plaintes de petits braillards comme l'on a à la pouponnière, c'est trop peu pour moi. »

Je venais pour la première fois de donner un ordre à un chat. Je n'aime pas ça je vous l'accorde mais si on ne m'avait pas foutu ce fardeau derrière mes fesses je n'aurais pas eu à réagir ainsi. Planté là, face à moi Nuage d'Illusion semblait ne pas capter ma présence ni même l'ordre que je venais de lui donner. Je feignis de le remarquer et continuai mon récit avant de tourner le dos :

« Bon, je t'y rejoins après avoir fini ce que j'ai à faire. J'espère pour toi que tu seras ponctuel, que je n'aie pas à te chercher partout comme une mère chercherait son petit. Qu'on soit clair entre nous, je ne joue pas à la maman, tu joues pas au chaton. Je suis là pour t'apprendre des choses pas pour te donner le lait. »

Je tournai les talons sans même vérifier que l'apprenti ait exécuté mon ordre.
Un fois ma corvée fini, je pris le chemin menant au Ruisseau dans un pas pressant afin d'en finir le plus tôt possible. Arrivée à destination je sentis la rage monter en moi. Nulle trace de cette saleté d'apprenti peut être parti se prélasser sur un rocher où quelques rayons filtraient près du ruisseau. Bien que la saison soit fraîche, certains ne manquaient pas d'un instant de repos pour se cloîtrer dans ces seuls petits coins chauds le temps de savourer ces instants de bonheur.
J'ouvris grand les yeux, guettant dans les moindres recoins la présence de Nuage d'Illusion avant que son pelage en feux n'attire toute mon attention. Il était là assis, en train d'attendre sous un pelage bizarrement humidifié. Non mais c'est pas possible...
Je courus à ses cotés avant de feuler :

« C'est quoi ton problème ?! Le ruisseau est glacé et tu trouves quand même le moyen de t'y baigner en cette saison affreusement glacial ? Tu vas me dire que tu ne l'avais pas vu peut être ? »

Indignée je secouai la tête avant de reprendre d'un ton plus calme mais toujours aussi froid :

« Je ne vois même pas pourquoi je perds mon temps avec toi. Bon, je suppose que tu n'as jamais réellement appris à chasser n'est-ce pas ? Je t'avoue que j'aime pas ça non plus. Enfin si, mais je pense que le moment qui te plaira le plus sera celui où je t'apprendrai des techniques de combat. La où règne la force. »

Je m'arrêtai un court instant avant de continuer :

« Je ne vais pas te faire la liste du moins pas pour l'instant mais ici, on mange de multiples proies. Seulement ce sont des proies fraîches. Des proies que l'on tue de nos propres griffes. On en tue plusieurs afin de les ramener au camp et les empiler dans la réserve de gibier. Tu l'as sûrement vu si tu as déjà mangé. Sauf qu'avant de te nourrir, ton devoir d'apprenti s'attarde principalement sur le code du guerrier. Ce foutu code que parfois j'avoue ne pas approuver énormément mais bon, c'est comme ça tu es là, tu l'appliques. Dans ce code, tu vas apprendre à rendre service aux vétérans. Les anciens ne pouvant plus se débrouiller par leurs propres moyens, tu t'assureras qu'ils sont nourris régulièrement. Il y a aussi les puces mais je t'épargne la leçon aujourd'hui, on verra plus tard. »

Je pris une inspiration, expirai et repris une nouvelle fois :

« Déjà, pour chasser il va falloir que tu utilises tes sens. Premièrement, ce sera l'odorat. Tu dois étudier les odeurs qui s'étalent dans l'air. Tu dois savoir repérer celles appartenant chacune à une proie. Ensuite tu devras utiliser l'ouïe. Après avoir analysé la bestiole, tu devras écouter attentivement d'où peut provenir le rongeur ou autre proie rodant autour de toi. Tu devras bien sûr observer et chercher sans geste brusque l'animal qui au moindre bruit risque de filer sous tes pattes. Bien sûr, après l'avoir repéré il faudra que je t'apprenne à la traquer. J'ignore si tu as déjà chassé seul, ou bien même comment tu as procédé mais moi je vais te donner de bonnes astuces, du moins les bases pour améliorer la technique. Que sens-tu là ? »


© Lady sur Epicode

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Illusion
Apprenti
avatar

Messages : 176

MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Jeu 5 Fév 2015 - 2:39


















     ❝ Une première rencontre, le résultat sera décisif ❞

   
feat. Rosou

   

   

   

   ❝ Avait-il un problème? Non, en fait si. Un gros, mais surement pas celui auquel Désillusion Apocalyptique s'attendait. Il était lui, étrange, différent. Il se rappelait, de lui, de sa sœur, mais pas des Clans, de son père. Il était ailleurs, dans son monde. Et dans la vie réelle, il avait construit ses propres règles, sa propre façon de percevoir les choses. Il n'était pas comme les guerriers du Clan de l'Ombre ni des autres Clans ou encore des solitaires, des domestiques. Mais sa mentor ne le connaissait pas. Elle devait sans doute le comparer à tous les chatons qu'elle connaissait, mais Nuage d'Illusion était totalement à part. À part même de lui. Et si on lui donnait une autre chance? Il ne connaissait pas ça, lui, les chances. Et elle parlait de l'eau. L'eau, reflet de la vérité dit-on. L'eau, symbole de pureté. L'eau qui renvoie les images, en les déformant. Sa mentor l'avait qualifié de glaciale, mais... le chaton perturbé ne l'avait pas trouvé glaciale, lui. Juste correct. Mais il n'avait pas été longtemps dans la rivière non plus, parce qu'il y était tombé à cause d'elles, des voix. Ces voix qui le menaçaient souvent, jusqu'à le rendre totalement hors de contrôle et lui faire faire à peu près n'importe quoi. Il regarda la chatte devant lui qui continua de parler. Parler encore et encore.

Et on aurait pu croire que l'ancien solitaire ne lui prêtait aucune attention pour l'unique raison que désormais, il fixait un point au loin, mais non. Son attention était dirigé sur le long monologue de la guerrière. Il ne parlait pas, ne réagissait pas, mais malgré tout ça, il écoutait et enregistrait. Surtout ça, il emmagasinait les informations qu'elle lui livrait en masse présentement pour les réétudier plus tard, mentalement et surtout, à son rythme parce qu'autrement, jamais il n'y arrivait. Mais il tilta à une phrase. Quand elle parla du code du guerrier. Il réagit. Enfin', aucun chat n'aurait pu le remarquer, mais il réagit quand même. Sa mentor ne le remarqua sûrement pas, mais il ne s'en préoccupait pas, à vrai dire. Sa queue était parfaitement immobile, son pelage demeurait lisse, seul son œil gauche tressauta. Tu cours, tu joues. Il ne voulait pas obéir. Tu t'amuses et d'un coup...Il ne voulait pas laisser un quelconque code régir ses faits et gestes. Tu as perdu...Et le coin supérieur de sa babine se releva légèrement. Juste assez. Juste assez pour prévenir. D'un danger potentiel, comme si inconsciemment, il voulait que la guerrière comprenne qu'elle allait trop loin, même si c'était pas elle, mais la vie des Clans. Comme s'il voulait la préserver de sa colère. Colère glaciale. Une colère qui pouvait être dévastatrice chez un petit chat aussi spécial que lui. Mais il n'était pas méchant, Nuage d'Illusion, juste un peu à côté de la plaque. Un peu ailleurs et surtout, quelque peu psychopathe.

Ensuite...elle parlait de chasser, de pêche. Elle parlait d'un peu de tout, mais ce qui revenait dans la tête du jeune chat, c'était la nourriture. Il n'avait jamais chassé, il s'était longuement contenté de voler les proies des renards dans leur tanière quand ceux-ci n'y étaient pas. C'était plus facile et puis, il ne savait pas trop comment chasser. Et puis, ça ne l'intéresse pas vraiment, pas du tout même. Il était bien en solitaire. Pourquoi une chatte devait-elle lui apprendre les manières de fonctionner en communauté? Et pourquoi devrait-il devenir guerrier, hein? Après tout, la guérisseuse ne l'avait-elle pas déclarée inapte à se débrouiller seul? Il ne soupira pas. Il était toujours aussi immobile, les griffes sorties, le pelage lisse. Il était toujours aussi étrange, distant, mais attentif jusqu'à ce que doucement, des notes arrivent. Des notes mélodieuses accaparant toute son attention, se désintéressant soudainement du long monologue de Désillusion Apocalyptique. Il écoutait cette douce musique qui l'envoûtait, le distrayait. Elle était si belle, si charmante qu'elle accaparait tout ce que le petit chat avait comme attention à donner. Alors maintenant, si la guerrière était déjà exaspérée par le chaton, elle allait sûrement vouloir le pousser dans la rivière afin qu'il se soit, mais comme il ne bougeait toujours pas, toujours identique à sa position de départ, sûrement qu'elle n'avait rien remarqué et même si Nuage d'Illusion l'ignorait, elle continuait de lui parler, de lui expliquer comment faire, comme agir. Mais les dernières notes se prononcèrent quand elle posa une question. Et celle-ci, il l'entendit. Que sentait-il? Il aurait pu répondre n'importe quoi, ce que les apprentis auraient répondus. L'eau, la terre humide, l'oiseau dans l'arbre. Il aurait pu, seulement, il répondit toute autre chose, du tac au tac, sans réfléchir, momentanément. Il répondit ce à quoi il pensait quand on lui demandait ce qu'il sentait présentement, pourquoi faire autrement? Il pensait cela, alors, il le disait. Ça n'allait pas plus loin que ça. Le ridicule, il ne connaissait pas ça. La culpabilité non plus. Seule la colère et la frustration étaient connues par ce petit étrange.

▬ La perte de liberté.


Mais il respira profondément, il huma l'air pour fournir une autre réponse, parce qu'il en avait envie tout simplement, pas pour faire plaisir à sa mentor, non. Il se fichait qu'elle soit contente ou non, ce n'était absolument pas son problème. Seulement, là, en ce moment précis, il avait envie de faire des efforts pour mener à bien l'entraînement qu'il était en train de suivre, bien qu'il n'avait pas tout suivit, seulement le début et la fin. Alors il huma l'air pour identifier ce qu'il sentait au-delà de l'oiseau. De la terre humide et de l'eau. Sa queue fouettait l'air pour indiquer à la guerrière de ne pas parler, de se taire, qu'il n'avait pas terminé de répondre.

▬ À quelques longueurs de queue de renards de nous, il y a un renard qui cache sa proie. Si telle était notre envie, on aurait pu se rendre et lui piquer sa proie, il ne l'aurait pas remarqué.


Il redevint aussi immobile qu'avec, les griffes toujours sorties, plantées dans la terre. Sa queue ne fouettait plus l'air, elle demeurait immobile, aux côtés de Nuage d'Illusion qui attendait, non en fait, qui se foutait totalement de ce qu'allait répondre sa mentor et quand, fixant un point au loin, se perdant dans la contemplation de quelque chose que seul lui pouvait voir en attendant que le silence soit brisé. Son regard rouge était plus sombre, privé de la lumière du soleil.  ❞

   
      

   
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
   

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •






Merci Pendulum. Beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Jeu 19 Fév 2015 - 16:54


Une première rencontre : le résultat sera décisif.Nuage d'Illusion & Désillusion Apocalyptique.



Je ne suis pas patiente, je ne supporte pas que l'on me fasse attendre. Encore s'agirait-il d'une bonne raison ou d'une bonne cause telle que la réflexion, le devoir, le besoin de satisfaire son interlocuteur, je comprendrais ? En revanche ce n'était pas le cas ici. Nuage d'Illusion semblait ne pas me voir ni même m'entendre trop occupé à songer à quelque chose, quelque chose dont j'ignorais totalement et qui peut être attiserait ma curiosité. Ce chat n'était pas normal, ça se voyait. Jusqu'à présent il avait plutôt l'air inoffensif. Mais plus les secondes passaient, plus son comportement louche me rendait nerveuse et colérique. Je mourrais d'envie de lui sauter dessus après m'avoir ignoré durant le récit que je m'étais efforcée de lui faire part mais savais très bien que cet acte n'était pas digne d'un mentor tel que j'étais. Ou plutôt que je devais être. D'abord, jamais je n'ai demandé à l'être. Jamais je n'ai réclamé un boulet pareil à prendre en charge. Tout ça, je le sais, j'en suis consciente, c'est Étoile de Feu-Follet qui l'a comploté. Il pense peut être que ça me ferait du bien, que mon attitude vis-à-vis des autres "finirait par s'arranger" mais il se trompait clairement dans ce qu'il imaginait. Ou disons plutôt ce qu'il pourrait imaginer. Je n'ai en aucun cas ce genre de personnalité qui change d'une minute à l'autre. Je reste telle que je suis, peu importe l'avis des autres, je m'en soucis guère et surtout au jour d'aujourd'hui.
Bref, revenons à nos moutons. J'ai envie de le faire crier de douleur jusqu'à ce qu'il puisse m'obéir lorsque j'ordonne de le faire. Serait-il en train de me provoquer ? Durant un long moment j'y ai songé. Mais cette atmosphère étrange qui s'amplifie de seconde en seconde ne fait que renforcer mes doutes. Les yeux rouges perçants de Nuage d'Illusion commencent alors à me glacer le sang . Mes muscles se contractent mais je ne prends pas fuite. Je n'ai pas peur, je suis juste inquiète pour la première fois de ma vie. Cet instant, qui je crois restera gravé dans ma mémoire, m'a semblé durer des lunes. Et pourtant, à peine arrivée, elle repartit aussi vite qu'elle était revenue.

« La perte de la liberté » m'avait-il répondu.

Je ne sais pas ce qui m'avait retenu de lui cracher à la gueule, peut être le fait d'avoir attendu bien longtemps avant d'obtenir une réponse de sa part qui en plus d'être arrivé dix lunes plus tard, n'avait aucun rapport avec ce nous devions étudier . Cette fois-ci, c'était clair, il se foutait complètement de moi.
Je fis un pas en avant, me retenant de sortir les griffes et ouvris la gueule mais le jeune chaton me devança, sa queue fouettant l'air d'un vif mouvement afin que je le laisse parler :

«  À quelques longueurs de queue de renards de nous, il y a un renard qui cache sa proie. Si telle était notre envie, on aurait pu se rendre et lui piquer sa proie, il ne l'aurait pas remarqué.  » 

Cette expression étrange affichée sur son visage finit par me faire douter de son assurance face à un vétéran pourtant plus grand et logiquement plus expérimenté. Le jeune chaton, à peine devenu apprenti, arrivait déjà à humer la forte odeur de renard, rarement commun en ces saisons-là. Un renard est en général plus facilement repérable à la saison des feuilles nouvelles , ou encore à la saison chaude, mais en cette saison froide, à part la trace salissante sur les duvets blancs temporaires qui recouvrent les forêts, il était rare, voir même très rare de rencontrer des renards en ces temps perdus. Peut être Nuage d'Illusion avait-il déjà rencontré un renard par le passé ? Après tout, mi-solitaire, mi-domestique, nous ne connaissions point ses origines mais une chose était sûre, il ne venait pas d'un clan ennemi autrement son odeur l'aurait trahi.
Le mâle roux resta encore quelques secondes cloué au sol, les griffes toujours plantées dans la terre fraîche, la queue de nouveau immobile semblant guetter les moindres mouvements à son approche. Ses yeux fixèrent alors un point, que seul lui avait l'air de pouvoir distinguer.
Était-il malade ? Voyait-il des choses anormales que seuls les êtres comme lui pouvaient voir apparaître ?

-  «  Oui.  » Lui lançai-je pour passer à autre chose.

Ce n'était pas un "très bien" ou un "Ouah, c'est bien tu es plutôt doué" qui lui avait été dit. Mais un "oui", simple et bref que rare des mentors diraient à leur apprenti pour un premier entraînement. Certes, les compliments sont encourageant, mais ils entraînent aussi dans un certain sens la faiblesse. Il fallait à tout prix que mon apprenti devienne fort et s'habitue à la vie dur d'un vrai guerrier. Pour un ex-solitaire ou encore domestique, celui-ci avait certainement encore beaucoup de chemin à parcourir et puis, nous n'allions pas passer quinze jours sur un même exercice aussi simple que bonjour. Il fallait le faire travailler, et, vu les connaissances qu'il avait déjà acquis par on-ne-sait-qui-ni-comment, l'entraînement promettait d'être plus rapide que prévu. Avec un peu de chance, le temps gagné que nous allions retrouver serait compris par des nouveaux entraînements intensifs, qui feraient de ce chaton le meilleur chasseur de toute son époque. Enfin, si celui-ci était aussi doué qu'il n'y paraissait.

«  Mais autre que ces êtres sauvages et dangereux, ne sens-tu pas une odeur de rongeur ou volatile par exemple ? Si tu as pu sentir un renard, bien que sa forte odeur soit facilement repérable, tu as pu certainement sentir autre chose en rapport au gibier que l'on ramène au camp n'est-ce pas ? Une souris, un écureuil, un lapin peut être...Un oiseau ? »

J'avais beau tenter de dissimuler cet air agacé, je n'avais pas le don que la plupart des chats ont, à faire semblant ou à ignorer les mauvaises choses.




© Lady sur Epicode

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Illusion
Apprenti
avatar

Messages : 176

MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Jeu 5 Mar 2015 - 22:21


















     ❝ Une première rencontre, le résultat sera décisif ❞

   
feat. Rosou

   

   

   

   ❝ Il attendait. C’était tout aussi simple que cela. Nuage d’Illusion attendait que sa mentor parle, pour savoir ce qu’ils allaient faire maintenant. Pour savoir si elle était satisfaite et si ce n’était pas le cas. Même si au fond, ce ne lui importait que très peu qu’elle soit satisfaite de sa réponse ou non, parce qu’il avait donné la seule réponse qu’il souhaitait donner. La seule réponse que Désillusion Apocalyptique allait obtenir concernant cette question précise pour le moment, puisque jamais au grand jamais on ne pouvait prévoir quelque chose lorsque ça concernant le novice. Il était si changeant, ses envies changeant aussi rapidement que les alliances entre les Clans peuvent le faire. Ainsi, il attendait. Et le temps passait. Le temps, unité si instable, comme le petit. Unité qui filait entre les pattes de chaque guerrier, sans permettre à aucun de l'attraper. Unité que beaucoup tente jour après jour de posséder sans jamais y parvenir.

Et lui, il n'entretenait aucun rapide précis avec le temps, plutôt des relations floues, étranges. Le temps, il lui filait entre les pattes, mais surtout, Nuage d'Illusion n'avait aucune notion de cette unité. Ainsi une seconde peut tout aussi bien être une heure avec lui comme le contraire était également possible. Si on s'y attardait bien, on découvrirait que le possible devient impossible et vice versa et surtout, que tout ce qui l'entoure n'a pas de sens. Mais se pencher sur cet apprenti était aussi dire au revoir à tous ses concepts, toutes ses idées de base parce que la réalité de l'enfant était étrange, bien à lui et surtout, elle contredisait absolument tout ce à quoi on aurait pu se rattacher pour le comprendre. Peut-être était-ce pour cela qu'il était rare, bien rare qu'un chat parvenait à le percer à jour, même que cela ne s'était toujours pas présenté. Peut-être qu'un jour. cela viendrait. Mais pour le moment, c'était bien loin d'être le cas.

Et si nous parlions de cette chatte qui lui servait de mentor? Car oui, pour lui, ce n'était que servir de mentor, parce qu'à tout instant, on pouvait lui attribuer un autre mentor, à tout instant cela pouvait changer. Mais la réalité semblait vouloir rester fixe pour le moment. L'apprenti savait de la chatte qu'elle ne semblait pas très patiente, mais ça ne lui dérangeait point, il ne se presserait certainement pas pour elle. À son rythme. Voilà comment il agirait. Comme toujours. À son rythme. Pas plus vite. Pas plus lentement. Il ne ferait jamais quelque chose pour elle. C'était aussi simple que cela. Et puis si elle était impatiente, ça ne le concernait pas, lui il l'était, patient. Et c'était le plus important. Que lui soit patient. Tout ce qui lui importait à ce petit, c'était lui après tout. Et ce serait toujours lui. Ni sa mère, ni sa sœur ni qui que ce soit d'autre, mais lui purement et simplement. Et ce n'était évidemment pas prêt de changer.

▬ Mais autre que ces êtres sauvages et dangereux, ne sens-tu pas une odeur de rongeur ou volatile par exemple ? Si tu as pu sentir un renard, bien que sa forte odeur soit facilement repérable, tu as pu certainement sentir autre chose en rapport au gibier que l'on ramène au camp n'est-ce pas ? Une souris, un écureuil, un lapin peut être...Un oiseau ?


 Voilà ce que sa mentor avait dit après avoir conclu la déclaration de son novice d'un simple oui. Oui, un onomatopée tout simple qui en disait pourtant long tout dépendant du ton de voix de l'interlocuteur. Et celui de sa mentor semblait indiquer une certaine réserve, comme si elle ne souhaitait pas trop^en dire, trop révéler, mais aussi comme si elle semblait jauger les capacités de son apprenti. Le chaton ne s'en préoccupait guère, mais il fit un dernier effort. Selon son envie.

▬ Il y a un oiseau sur la branche de l'arbre et...une souris dans le fossé un peu plus loin derrière toi.


   
      

   
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
   

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •






Merci Pendulum. Beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Désillusion Apocalyptique
Membre à la Retraite
avatar

Messages : 255

MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   Mar 21 Avr 2015 - 18:02


Une première rencontre : le résultat sera décisif.Nuage d'Illusion & Désillusion Apocalyptique.


Je déteste les chatons. Je déteste les chatons. Combien de fois faudrait-il que je répète détester les chatons ? Ne le dirais-je jamais assez souvent ? Peut être bien que non. Et pourquoi les détester ? Après tout, ce ne sont que de petits êtres frêles et fragiles qui ne demandent que de l'attention, des caresses, la chaleur et l'amour que peut apporter une famille. Ahah, quelle belle blague. C'est en gâtant ces petits êtres vicieux qu'ils deviennent trop gourmands, trop pourris gâtés. Et puis ce n'est qu'après qu'ils viennent se vanter de leur richesse, car ces petites boules de poils excentriques ne sont autre que de sales rejetons provocateurs qui ne cessent d'être comblés sous menace de plaintes et de pleurnicheries. Et c'est en étant éduqué d'une telle façon que le monde devient chaque jour un peu plus pitoyable. D'après vous, pourquoi vous raconterais-je ça ? La raison est sous votre nez. La raison est sous ma truffe. Cet apprenti que je désespère à initier, cet apprenti blasé qui ne semble pas écouter ce que je lui dis, cet apprenti qui ne semble pas vouloir faire le moindre effort pour progresser. Comment pourrais-je croire en ses capacités s'il ne daigne même pas me les montrer ? Enfin, qu'est-ce qui cloche chez lui ?
Je suis là, à attendre une simple réponse de sa part dans un but unique et précis : Faire avancer les choses. Je n'aime pas les chatons. J'aime encore moins en avoir la charge. Vite qu'on en finisse ! En plus d'être un chaton, c'est une chat étranger, un chat solitaire, qui n'a sans doute rien à faire ici Ah, il a fallu que je tombe sur lui, bien sûr. Il a peut être l'air d'avoir de grandes capacités, mais son comportement capricieux ne va pas faire avancer les choses. Il répond complètement à coté de la plaque le petit. Et le pire, c'est qu'il en est conscient. C'est ça, être provocateur.

- « Il y a un oiseau sur la branche de l'arbre et...une souris dans le fossé un peu plus loin derrière toi. »

Bien. Enfin une réponse satisfaisante. Il lui en a fallu du temps pour lui faire cracher le morceau.
En plus d'avoir repéré et identifié les deux proies, le jeune apprenti avait su les situer. Mais savait-il chasser ?

Sans attendre, je me mis en position de chasse, jetant un coup d’œil derrière moi question de m'assurer que je n'allais pas faire ce travail pour rien, du moins que Nuage d'Illusion prête attention à son apprentissage.
Je me mis ventre à terre, tout en prenant soin de porter mon poids sans que mes pas deviennent trop lourds, ni que mon corps ne frotte de trop contre le sol dur et froid. Je rampai sous la branche de l'oiseau apparemment occupé à piailler de tous les coté, puis je m'arrêtai net, attendant le signal pour le chasser. La branche sur laquelle était posée l'oiseau n'était malheureusement pas à porter de main et la seule solution pour chasser la proie venait à bout de patience. Je vous avoue être la moins bien placée dans l'étude de ce cas, mais je n'avais pas le choix. Du moins, bien que l'oiseau soit moins attentif au danger qu'une souris, il était plus difficile de chasser dans les airs que de chasser au sol. Et si j'avais laissé l'apprenti chasser l'oiseau, j'étais presque sûre qu'il ne l'aurait pas rattraper. En soit, nous aurions gâché une belles occasion pour rien. Tandis qu'avec une souris, j'étais plus sûre et plus confiante. De plus, je tenais à ce que mon premier apprenti soit capable d'attraper sa première proie du premier coup. Je sentais qu'avec lui, je pouvais parvenir à mon but. Du moins, je l'espérais.
Je rêvassais encore lorsque le frottement et battement d'aile vint interrompre mes pensées. Je ne perdis donc pas une seconde de plus et sautai en l'air avant de donner un violent coup de patte au bel oiseau blanc, bientôt rouillé de sang. Malgré cette belle prestation, je perdis l'équilibre en atterrissant au sol ce qui me valut un roulement à terre. Bref, dans tous les cas j'avais ma proie.

- « J'espère que tu as bien analysé la situation, parce que c'est à ton tour maintenant. Je te laisse la souris, mais rappelle-toi bien ce que je t'ai dit en début de séance et ne cherche surtout pas à précipiter les choses. C'est bien comme ça, que l'on rate sa chasse. N'oublie pas que la moindre proie peut sentir la menace approcher. Retiens bien ta respiration lorsque ce sera le moment et porte bien tout ton poids. La souris est peut être débile, mais c'est la proie la plus méfiante et craintif qui au moindre faux pas se faufile sous les tas de bois jusqu'à temps d'être dans des zones sûres. »


© Lady sur Epicode

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •



Cette œuvre n'appartient qu'à Gouttou et à Gouttou uniquement. Merci à toi ♥
Cadeaux & cie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une première rencontre : le résultat sera décisif. | ft. Désillu'.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ondine] La première danse! Badge, tu sera à moi!
» hakuna matata means no worries for the rest of your days -r.
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» FLASH - Aristide sera de retour le 17 Mars 2011
» « La mission sera accomplie et le mandat respecté », affirme Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-