La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un accident mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un accident mortel.   Ven 27 Mar 2015 - 21:57


La mort frappe toujours au moment où on s'en attend le moins. Tel la foudre, elle pourfend les cieux avec vice, brise nos espoirs et nos rêves en une fraction de seconde, un raie de lumière puissant, et enflamme notre être d'une colère amer et confus dans les ténèbres les plus obscures, dit tortueux comme le bois fendu d'un vieux chêne dans la nuit, malmené par la tempête et calciné par le feu dévorant de l'enfer. C'est également la seule entité de ce monde que nous devrions craindre. La mort, pure et simple. Ce n'est pas les guerres, les blessures, la tristesse, la colère ou le venin qu'il faut éviter car on fini tous par disparaître un jour et parfois, ce sont nos êtres chers qui nous quittent avant. Comme on dit, les anges tombent les premiers...

Ce qui aurait dû être une simple partie de chasse entre amis a tourné au cauchemar ce jour-là. Je m'en souviens encore comme si c'était hier. L'éclair argentée sous les rayons d'un soleil radieux de la saison des feuilles vertes, le cri de surprise d'une jeune apprentie, puis la mort, froide et lugubre. Tout s'est déroulé si vite. Je n'ai rien pu faire pour l'empêcher. J'en ai encore des frissons dans le dos à y repenser. Des fourmis dans les pattes. Un nœud dans l'estomac. Une boule en travers de la gorge. J'aurais dû savoir, du moins, prévoir ce qui allait se passer. Pourquoi a t-il fallu que je les emmène là-bas ? Tous les guerriers qui se respectent savent le danger que renferme ces rochers brillants. Les serpents. Leur morsure. Leur venin. Ce jour là, j'ai perdu le dernier ami qui me restait, Méandre des Enfers, et tout est de ma faute...

Je m'étais levé ce matin-là avec une irrésistible envie d'aller me défouler en forêt. Au début, je pensais me joindre à une patrouille frontalière, mais elles étaient complète. Qu'en est-il de celles de chasse ? Elles étaient déjà partie depuis longtemps. Alors, je décidais d'entreprendre de conduire ma propre escouade. Tout d'abord, j'invitais quelques guerriers qui passaient près de moi, mais aucuns félins n'étaient libre pour le moment. Ils avaient tous à faire. Tous, à l'exception d'un seul qui vint se proposer par lui-même. Méandre des Enfers...

Tous deux, nous étions amis depuis quelques lunes, quoi qu'il était beaucoup plus jeune que moi. J'avais découvert bien trop tard quel sorte de lien l'unissait à mon meilleur ami disparu. Qui aurait pu croire que lui et Cri du Lion étaient demi-frère. Bref, à nous deux, seul, nous ne formions pas une patrouille concrète, alors je pris l'initiative d'emmener une apprentie. Justement, Nuage d'Étincelles sortait de sa tanière, les yeux groggys par le sommeil et le pelage en bataille. Celle-ci s'étirait lestement en baillant avant que je ne vienne la déranger.

« - Bon matin. » dis-je froidement sur mon ton habituel. « - Tu as un entraînement de prévu avec ton mentor ce matin ? » poursuivis-je sans changer d'intonation de voix.
Revenir en haut Aller en bas
Myriade d'Étincelles
Guerrière
avatar

Messages : 208

MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Dim 12 Avr 2015 - 19:48

C’était une mâtiné plutôt Claire. Le soleil brillait dans tout le clan du tonnerre. Tous les chats étaient à leur poste. Des patrouille c’était fait et était partit. Nuage d’Étincelles faisait la grâce matinée. Par étonnant, c’était le chahut total, dans la tanière des apprentis. Nuage de Flamme et la jeune chatte, Nuage d’Étincelle, qui est donc la sœur du chat roux, c’était chamaillé. Dispute de frère et sœur! Mais ça c’était calmé depuis ce temps là et ils dormaient cote à cote. Ces deux là ne restent jamais en colère très longtemps. Il suffit qu’un énerve l’autre et se serait une bataille. C’était le rouquin qui s’amusait à jouer avec les nerfs de la chate au couleur vives. Ils ne peuvent pas toujours s’entendre non? Quand fut la mâtiné, la jeune femelle se réveilla en s’étirant les pattes avant et après arrière, en baillant à s’en décrocher la mâchoire. Tout était calme, même trop calme à son gout. Elle s’apercevait qu’elle était seule dans la tanière des apprentis et que tout le monde était sortit de là sans l’avoir réveillé. Un long soupir silencieux se fit sur les babines de la jeune chatte. Elle sortit donc pour voir si les taches à faire seraient libre. Quand elle sortit le bout du nez orangeade, la chatte au couleur crème et roux était nez à nez à un chat noir, au corps robuste et aux yeux bleus. C’était Nocturne des Océans. Un chat qui fut nommé le bon guerrier mais presque tous les chats le mépris. Ils disent qu’il en a qui disent qu’il est arrogant, d’autre un chat sans pitié. Nuage d’Étincelles n’avais jamais vu ce chat sur son grand jour, alors, pour elle, c’était, il faut le voir pour le croire, à par la fois ou elle c’était coincé dans un buisson, quand elle voulait prouver qu’elle savait chasser, même sans mentor. Elle n’aimait pas qu’on se moque d’elle mais elle savait qu’elle avait bien cherché. Pendant qu’il parlait, la jeune fit sa toilette mais elle était toute oreille au guerrier noir et aussi, Méandre des Enfer, qui était à ses coté.

- Bon matin. Tu as un entraînement de prévu avec ton mentor ce matin ? Lui dit-il avec un ton froid.

Nuage d’Étincelle vit le coté sombre de ce guerrier. Elle arrêta sa petite toilette en observant le chat, d’un ton impressionné. Pas du style en admiration mais un peut effrayer. Elle avait, en face un chat qui avait le même caractère du mentor de Nuage de Flamme. Elle prit un moment à répondre, elle regardait autour d’elle si Masque de Trèfle était en patrouille ou avec ces petits ou simplement en retard. Méandre des enfer avait dit que le mentor de Nuage d’Étincelles était partit dans un patrouille. Comme l’apprentie n’avait rien à faire. Elle jugea, d’y répondre, aux deux guerriers.

- Non, Je ne suis rien de prévu, Nocturne des Océans! Où on va? Dit la chatte crème, sachant qu’il allait faire une patrouille sans doute.

Nuage d’Étincelle n’avait jamais aimé rien faire dans le clan. Elle voulait toujours se rendre utile, dans les circonstances. Mais ce jour là elle alla le regretter, à jamais.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Boule d'Étincelles, Nuage d'Étincelles, Myriade d'Étincelles, Étoile Étincelante.

Merci Miso!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Dim 19 Avr 2015 - 3:41


La novice semblait d'abord surprise que je m'adresse directement à elle. C'est vrai qu'il aurait sans doute été plus sage de poser la question à son mentor respectif en premier, mais je ne le voyais nul part dans la clairière. Il devait être de la partie de l'une des patrouilles de chasse en dehors du camp, le chanceux. Instinctivement, je plissais les yeux en deux minces fentes sombres afin d'inciter la jeune chatte crème à me répondre, sauf qu'elle ne le fit pas. Ce fut Méandre des Enfers qui parlait à sa place, nous apprenant à tous les deux que Masque du Trèfle avait suivit la patrouille de Supplice d'Antan plus tôt ce matin. Dommage pour l'apprentie. Je lui fis alors signe de me suivre sans hésiter plus d'une seconde. Ce n'était pas vrai que j'allais la laisser trainer au camp sans se rendre utile et puis, cela me faisais un bon prétexte pour la tester et évaluer les talents de professeur de notre ancien solitaire venu de très loin.

Je pris donc la tête de notre petite patrouille. Pas besoin de recruter plus de chats que nécessaire. Ces deux-là me suffisaient amplement. Suivit de Nuage d'Étincelles et Méandre des Enfers qui fermait lui-même la marche, je décidais de me diriger vers l'Arbre aux Chouettes, mais au dernier instant, la présence d'une patrouille tout près me fit dévier de ma trajectoire. Je sentis alors un corps frôler mon flanc, puis je vis la novice venir se planter droit devant moi, le regard hésitant et perplexe. Elle me dit :

« - Nocturne des Océans, où on va ? » demandait Nuage d'Étincelles.

Je réfléchissais un instant. Où pouvait-on aller chasser sans avoir une autre patrouille dans les pattes ? Les Rochers du Soleil ? Trop dangereux avec le dégel de la rivière. Les Rochers aux Serpents ? Pourquoi pas ? En cette fin de la mauvaise saison, les vipères devaient encore hiberner, ce qui nous laissait la voie libre pour tenter d'attraper les quelques rongeurs qui y trainaient par temps doux. Déterminé, je relevais la tête, le poitrail fièrement gonflé et la queue en panache, leur apprenant notre nouvelle destination.

« - Nous irons aux Rochers aux Serpents. La mauvaise saison empêche les vipères de sortir de leurs trous, alors profitons s'en le plus tôt possible. » dis-je en intimant au rouquin d'ouvrir la marche.

Je marchais donc auprès de l'apprentie en cherchant quelques questions à lui poser au sujet de son mentor, mais rien ne me vint pour le moment. Du moins, rien qui ne puisse être pris pour une insulte.
Revenir en haut Aller en bas
Myriade d'Étincelles
Guerrière
avatar

Messages : 208

MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Dim 19 Avr 2015 - 22:18

Quand il était en route, Nuage d’Étincelles Suivit de Méandre des Enfers était en route, comme chef de la troupe Nocturne des Océans. La jeune chatte, novice avait toujours été curieuse du comportement de ce vétéran au pelage noir lustré et aux yeux bleus comme le ciel. Il était étrange! Il avait toujours des conflits avec le chat noir et le mentor de Nuage d’Étincelles et ce demande pourquoi. On lui avait raconté que Masque de Trèfle et Cantique Astral étaient des chats qui vivaient dans un autre clan très loin et étaient devenu des solitaires. Les grandes pies s’entendent parmi les chats. Il avait l’ancien apprenti de Nocturne des Océans qu’il l’aimait bien et avait de bon commentaire sur lui et aussi la petite famille de ce guerrier mais d’autre ne l’aimait pas. Se qui mélange la chatte couleur crème et tache rousses. Quand Nuage d’Étincelle demanda où ils allaient comme ça, Nocturne des Océans lui disait qu’ils allaient aux rochers des serpents, c’est créature rampante prendraient du temps à se réveiller de leur hibernations. Nuage d’Étincelles n’était pas trop certaine du choix du meneur de troupe mais ne disait pas un mot car c’était la décision du mâle noir. La novice prit son poste qui était entre Nocturne des Océans et Méandre des Enfers. Elle ne parlait pas trop pendant la route et n’était pas chaude à l’idée d’aller là. Un instant une question lui vient en tête.

-Les serpents? Ça se mange? Moi je trouve ça assez bizarre! Questionnait la petite femelle du groupe, d’un air songeur.

Quand c’était le moment des questions ou que cette jeune chatte en avait une dans la tête, elle ne se gênait pas de poser se qu’elle avait en tête. Méandre des Enfer fit un sourire amusé, d’écouté la novice parler. On ne lui avait jamais parlé des serpents car personne n’avait eu l’idée de lui amener là bas. Tout le monde disait que c’était dangereux à cause des reptiles rampants et d’autre trouvait que c’était inutile.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Boule d'Étincelles, Nuage d'Étincelles, Myriade d'Étincelles, Étoile Étincelante.

Merci Miso!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Jeu 21 Mai 2015 - 6:42

Ce silence qui régnait au sein de notre petit groupe me confirmait que l'un d'entre nous était de trop dans cette patrouille de chasse, pourtant je n'avais jamais eu de mal à m'exprimer librement devant qui que ce soit, à part Éclat de Rose bien sûr. Ah, ma douce rose ... À cette pensée, mon cœur se serrait dans ma poitrine tel un étau. Depuis la naissance de nos petits, nos deux âmes s'étaient lentement éloignées l'une de l'autre comme deux bateaux à la dérive sur la mer. De mon côté, j'aspirais toujours à prouver ma loyauté et ma force au clan, bien que cela soit fait depuis longtemps, je ne voulais pas décevoir mes camarades en relâchant le train de vie que je m'étais moi-même imposé en faisant passé le Clan du Tonnerre avant mes propres intérêts, y compris ma compagne et mes petits. Je ne suis pas fier de l'avoir fait, car j'aime plus que tout Éclat de Rose, Nuage de Minuit et Nuage Angélique, mais que puis-je faire de plus afin de rester loyal ?

J'ai donné ma vie, ou presque, à plusieurs reprises pour mes camarades, j'ai donné mon sang pour que celui-ci soit en sécurité et en retour ; que m'a t-on donné à moi ? Un foyer, de la nourriture et une famille. Est-ce suffisant ? Pour moi oui.

Je souriais légèrement, perdu au fin fond de mes pensées. J'avançai toujours derrière Méandre des Enfers, Nuage d'Étincelles à mes côtés à afficher cet air idiot qui la rendait si sympathique à mes yeux. Je n'arrivais pas à la blesser, bien que son mentor soit un ancien solitaire à qui je ne ferai sans doute jamais de cadeau. Cette apprentie m'amusait, pas de manière cruelle, mais comme un enfant égaie la journée d'un vieux grincheux. Ah ah, moi grincheux, pff ... Vous rigolez ! Pas aujourd'hui.

Je commençais à peine à distinguer les rochers argentés sous le soleil au travers des arbres, quand Méandre des Enfers ralentit le pas, le museau légèrement incliné vers la cime des pins, des érables et des bouleaux ployés sous le poids inexistant de la neige. Je m'arrêtais également, inquiet, mais aussi curieux de ce qu'avait bien pu sentir le matou borgne. Une proie ? Un prédateur ? Un bipède ? Je levai la truffe au gré du vent, persuader que j'allais y trouver un bon présage lorsque une petite voix s'écriait à côté ; demandant :

« - Les serpents se mangent ? Moi je trouve cela assez bizarre ! » pépiait Nuage d'Étincelles perplexe.

Pff. Je soupirais, désespéré par sa bêtise. Son mentor ne lui a donc rien appris ! Cependant, je ne lui laissais pas savoir mon découragement en lui répondant aussitôt :

« - Non, ils ne se mangent pas, en faites, nous n'en faisons pas nos proies car ils sont trop difficiles à attraper et surtout dangereux. Une seule morsure peut te tuer dans l'instant suivant sans qu'un seul guérisseur puisse faire quoi que ce soit, alors reste près de nous et surtout RESTE silencieuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Myriade d'Étincelles
Guerrière
avatar

Messages : 208

MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Dim 7 Juin 2015 - 1:44

Nuage d’Étincelles écouta le matou noir qui lui expliqua que le serpents ne se mangeaient et que personne n’avait osé en faire un plat pour matou. La novice, ne posait que des questions car masque du Trèfle ne lui avait jamais amené là bas. Normal qu’elle n’avait jamais sut si c’est comestible ou non. Cantique Astral lui avait parlé de ces créatures rampante mais tellement débordé, elle n’avait que dit de rester sur ses garde et de ne pas s’y approcher. La guérisseuse lui avait dit que c’était des créatures venimeuse et elle ne pouvait rien faire contre mais Nuage d’Étincelles, tête en l’air qu’elle est, avait oublié ce détaille et Nocturne des Océans lui avait fait savoir ce détail. La petite novice n’avait pas besoin de poser cette question là, car le chat noir lui avait tout dit, avec un ton sec à son avant dernier mot. Elle se tue et resta entre Nocturne des Océans, en avant du groupe et de Méandre des Enfers, qui fermait le chemin de la troupe. Elle se rappela qu’un apprenti avait amené un de ses serpents au camp, en signe de trophée. Le reptile était mort et cet apprenti se ventait de cet exploit. Il lui avait même mit au défi aux novices, de chasser un serpent pour prouver se qu’ils valent. Nuage d’Étincelles trouvais ça grotesque et jugeait que se n’était qu’une perte de temps. Elle préférait chasser du gibier que chasser les reptiles. De toute façon, elle en avait peur, juste en voyant le serpent qu’un de ses congénères avait ramené, elle ne voulait même pas être devant ça. Dans un bon moment, la Novice regarda en avant d’eux, juste voyant où Nocturne des Océans allait, elle vit la destination final. Les rochers des serpents. Elle espérait que les dits du mâle noir étaient vrais et qu’ils peuvent chasser aisément. Elle ne parlait pas de ses craintes au deux mâles sur prétexte qu’elle se ferait encor, rabaissé. Si un des apprentis avait trouvé un serpent, l’autre jour, quand il fit son tour là. Soit il avait déjà trouvé mort ou soi il en avait qui se réveillait aussi. Elle attendit l’accord du chef du groupe, pour pouvoir commencer la chasse.


HRP:
 

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Boule d'Étincelles, Nuage d'Étincelles, Myriade d'Étincelles, Étoile Étincelante.

Merci Miso!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Ven 3 Juil 2015 - 3:08


Nuage d'Étincelles est intelligente. La novice crème considérait mes paroles avec sagesse et intérêt, tout comme elle devait le faire si souvent avec son mentor. Elle était sans aucun doute une très bonne élève, brillante et surdouée, mais que dire de son professeur ; Masque du Trèfle. Il semblait avoir omis de lui faire part de plusieurs détails importants, même primordiales concernant notre clan. C'est vrai que ce matou bicolore n'est pas né au sein du Clan du Tonnerre, mais avec toutes ces lunes passé à nos côtés, à suivre le Code du Guerrier et à respecter nos coutumes ; il devait au minimum avoir apprit et retenue quelque chose, non ? Je crains que la perte de sa compagne lui est ramollis la cervelle. Certes, Mélopée Sahélienne manque à tous le monde, mais l'amour l'a probablement rendu aveugle et stupide. La preuve ; j'aime quelqu'un moi-aussi, et cela ne me permet pas de divaguer à tout moment comme une cervelle de souris. Éclat de Rose est toute ma vie. C'est vrai que si je la perdais demain, je ne m'en remettrais jamais, mais d'un autre côté, j'ai mes petits, Nuage de Minuit et Nuage Angélique, sur qui m'accrocher. Masque du Trèfle aussi. Il a Petite Utopie et Petit Espoir, mais il semble parfois ne pas les voir, même lorsqu'ils sont très près de lui. Bref, revenons en à nos souris je vous pris.

Méandre des Enfers m'assurait d'un regard que rien de dangereux nous guettait. N'ayant pas pu relever la piste comme mon ami, je pouvais que lui faire entièrement confiance et remettre notre vie entre ses pattes. Le rouquin avait beau être borgne, il n'était pas pour autant incompétent dans son domaine ; la traque. Il était l'un de nos meilleurs pisteurs et mon plus proche ami après la lieutenante. Jamais je n'avais douté de lui, et jamais je ne le ferais. Je repris alors ma place au devant de la patrouille, puis d'un signe de la queue, j'invitais mes deux camarades à me suivre en direction des Rochers aux Serpents qui brillaient tel la Pierre de Lune par une nuit de pleine lune. En silence, j'indiquais au guerrier roux sombre de contourner l'amas de roc, pendant que je passais de l'autre côté suivit de Nuage d'Étincelles. Les deux félins m'obéirent sur le champ sans dire un mot. L'endroit semblait désert. Aucune trace de serpents ni de souris. J'allais me décourager lorsque j'entendis un faible sifflement sur ma gauche, du côté du tas de pierres près de la novice. D'un soubresaut, je fis demi-tour, vif comme l'éclair. J'eu à peine le temps de croiser le regard vert émeraude de l'apprentie qu'un bête argenté au corps en S bondit hors de son trou, ses crochets venimeux grand dévoilés. Dans un bond agile et un coup de patte bien placé, je réussi à faire bifurquer la vipère de sa trajectoire sans me faire mordre. Au même moment, une large tête rousse émergea de derrière les rochers ; le reptile lui tomba directement sur la tête, lui pinçant la truffe de ses fins crocs empoissonnés avant d'être balayer d'un puissant coup de patte de la part du rouquin. Méandre des Enfers semblait en pleine forme. Le serpent avait dû le manquer de peu ... mais mon soulagement fut de bien courte durée. Le guerrier saignait beaucoup trop de la truffe pour que ce lézard sans patte l'ait à peine éraflé.

Je pensais avoir le temps de le ramener au camp avant que le poison ne commence à faire effet dans son sang, mais à peine nous avions atteint les abords de la forêt, Méandre des Enfers s'écroula, incapable de se redresser. Je fis demi-tour aussitôt, venant le forcer à se relever en le poussant de toutes mes forces, mais son corps était déjà transis par le venin ; ses pattes ne le soutenaient plus, sa respiration devenait de plus en plus rauque, sa gueule s'emplissait d'écume et ses yeux se ternissaient à vue d'œil. J'en eu le souffle coupé. Il allait mourir ici, sans que je puisse faire quoi que ce soit. Ma tête tomba au raz du sol, pendante entre mes deux épaules. C'était fini. Je venais de perdre le seul ami, hormis ma famille, qui me restait.

« - Pardonne-moi Méandre des Enfers. Puisse ton âme trouver le repos éternel au Clan des Étoiles. »

J'aurai voulu ajouter que tout cela était de ma faute, mais pas devant Nuage d'Étincelles ; je devais à tout prix rester fort pour qu'elle le soit aussi. La novice crème hésita un moment avant de venir se presser tout contre moi en me soufflant délicatement ses mots dans le cou :

« - Ce n'est pas de ta faute ... »


Dernière édition par Nocturne des Océans le Mar 14 Juil 2015 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myriade d'Étincelles
Guerrière
avatar

Messages : 208

MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Dim 5 Juil 2015 - 18:26

La jeune novice suivit les deux mâles, Nocturne des Océans, en tête de la troupe et Méandre des Enfer, derrière elle, couvrant, les arrières des deux félins. Quand ils étaient arrivés, Nuage d’Étincelles suivit Nocturne des Océans, alors que le rouquin regardait les environs pour détecter tout danger. Se n’est qu’un peu plus tard qu’il revenue avec un bonne nouvelle mais qui assurait vaguement la jeune apprentie, se n’est pas qu’elle ne fait pas confiance avec les deux guerriers qu’elle accompagne mais c’est que son sourire rictus disait qu’elle n’était pas sûr, surtout que la senteur de la viande fraiche ne se faisait point sentir. Alors que Nuage d’Étincelles regardait Nocturne des Océans, elle se demanda où ils iront, maintenant. Mais un sifflement fit complètement paralyser la jeune femelle qui n’avait pas eu le temps de se retourner et que le guerrier noir se retournait à vive allure et donna un balafre sur quelque que chose. La jeune chatte couleur crème et roux avait conclut, en suivant la trajectoire du reptile rampant, qu’elle avait été sur le point de se faire mordre et que Nocturne des Océans lui avait sauvé la vie mais le serpent tomba sur Méandre des Enfers quand il se pointa le museau vers ses deux compagnons. Nuage d’Étincelle fut horrifier de voir se spectacle. Elle avait voulut lui mettre en garde mais il était beaucoup trop tard. À l’espace d’une seconde, tout ça c’était déroulé. Le chat roux se débâtit, avec des cris de douleur et des feulements de colère mais se débarrassa du serpent, qui s’envola du groupe de chats. Le guerrier roux se portait à merveille mais les blessures sur la truffe, disait le contraire. Le reptile venimeux avait touché sa cible. Peut-être pas la bonne, qui sait, mais un cible en reste une. Ça n’avait que prit quelque instant pour que le venin réagissent. Nocturne des Océans alla rejoindre Méandre des Enfers et les trois alla au camp. Tout se que Nuage d’Étincelles voulait c’était justement retourner au camp pour que Cantique Astral soigne le rouquin mais, en même temps, personne savait soigner le venin d’un serpent. La novice se disait que l’ancienne Solitaire, devenu la guérisseuse du clan du tonnerre le savait, comme elle avait airé en temps que solitaire et survécus à de nombreuse attaques. Nuage d’étincelles vit l’état de Méandre se détériorer à vue d’œil. Elle voulut se rendre utile et aller au camp pour prévenir le camp et surtout Cantique Astral. Elle voulut faire sa tête de mule et y aller même des refus de son chef de patrouille mais les pas étaient inutiles. Méandre des Enfers était écroulé sur le sol, in capable de bouger. Nuage d’Étincelles vit qu’il était trop tard et le temps d’aller chercher quelqu’un ne serait qu’une perte de temps.

- Pardonne-moi Méandre des Enfers. Puisse ton âme trouver le repos éternel au Clan des Étoiles. Dit le chat noir.

Serait-il, mort? Méandre des Enfers? Non, pas Lui! Tout c’est mots passa dans la tête de la jeune chatte qui en était bouleverser. Elle en avait les larmes sur le point de tomber et en était désolé. Elle alla voir Nocturne des Océans et se faufila vers le guerrier noiraud et se colla à lui pour lui dire quelque mots pour le rassurer.

- Ce n'est pas de ta faute ... Ne sachant que dire d’autre.

Elle aurait aimé mettre le blâme sur elle mais elle voyait que le destin rattrape tout le monde. Elle imaginait que c’était elle, à la place du guerrier roux, qui est mort maintenant, elle imaginait se qui serait devenue d’elle. Des frissons parcouraient l’échine de la jeune chatte mais son moral était toujours en deuil. Elle remercia le secours de Nocturne des Océans. Sans lui, elle serait morte, en jugeant l’état de leur défunt compagnon. C’était la première fois qu’elle vu une mort se dérouler devant elle et elle en était bouleversé. Elle prit le silence pour respecter Méandre des Enfers. C’était le moindre qu’elle puise faire pour être désolé de la perte d’un être cher.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Boule d'Étincelles, Nuage d'Étincelles, Myriade d'Étincelles, Étoile Étincelante.

Merci Miso!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un accident mortel.   Mar 14 Juil 2015 - 21:36


Nous n'avions plus une seconde à perdre. Malgré la mort de Méandre des Enfers, s'attarder tout près des Rochers aux Serpents pour le pleurer était loin d'être une très bonne idée. Je sentais encore que l'on nous épiait, moi et Nuage d'Étincelles, mais ces yeux n'appartenaient pas à un chat ; plutôt au reptile rampant qui avait prit la vie de notre camarade. Ce fourbe était toujours en vie, le haut de son corps annelé dressé afin de mieux voir la scène, sa petite langue rose battant l'air à chaque seconde. D'une minute à l'autre, la vipère pouvait nous attaquer de nouveau, faisant facilement de nous des corps froid et sans vie comme Méandre des Enfers. J'avais déjà une mort sur la conscience, alors je ne tardais pas à prendre la décision de partir en apportant le corps défunt avec nous. Je fis signe à Nuage d'Étincelles de me suivre à nouveau, puis je soulevai difficilement le corps trapu du guerrier dans ma gueule du mieux que je pu et nous retournâmes au camp pour apprendre la mauvaise nouvelle au clan.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un accident mortel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un accident mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quand je lis ça !!! grrrrrrrrrr !!!!
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Accident maritime : l’Etat Haïtien doit être responsabilisé
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-