La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 » La première larme est toujours la plus difficile. « || feat. Libre ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: » La première larme est toujours la plus difficile. « || feat. Libre ♥   Mer 22 Avr 2015 - 16:35


» La première larme est toujours la plus difficile. «

Nuage Infernal et "futur inconnu(e) ?", une rencontre.  


Un dur réveille, très dur même. Réveillée brutalement par elle ne savait quoi, Nuage Infernal grommela plusieurs phrases incompréhensible avant de se levé avec difficulté. Tout en s'étirant, elle se frotta les yeux de sa queue tout ébouriffé. Hm, faudra que je pense à faire ma toilette moi. Ouais, et bien elle la fera tout à l'heure. Là, elle était trop crevée. Il fallait qu'elle se laisse doucement réveillée et après, elle se passera un coup de langue sur sa fourrure. En attendant, l'apprentie fouilla un peu dans les plantes médicinales pour vérifier que rien ne manquait. Depuis qu'elle était devenue apprentie guérisseuse, la petite féline se tuait à la tache. Peut-être tout simplement pour que l'on ne décide pas -de par son incapacité à bien son travail- on décide qu'elle devienne du jour au lendemain apprentie guerrière. Ça serait sa plus grande peur, sans rire. Enfin bref, à force de trop vouloir bien faire, la chatte écaille de tortue s'épuisait très rapidement et c'était tôt qu'elle se couchait. Mais en contre partis, elle se levait particulièrement tôt. Comme le faite qu'il fasse encore nuit dehors. Il faudrait peut-être que je dorme encore. Hm, mais je ne suis pas fatiguée. Donc nope. Au moins, ça ne fera pas comme la dernière fois, ou la chatte écaille de tortue c'était endormie en pleins dans le camp. Là, elle n'était pas crevée donc elle n'allait pas s'endormir... Avec un peu de chance.

Les étoiles scintillaient dans le ciel nocturne, et aucun bruit ne provenait du clan. Aucun chat n'était réveillé. Enfin, Nuage Infernal n'en entendait aucun. Le museau levé vers le ciel, elle laissait le vent ébouriffer sa fourrure. Une sensation qu'elle aimait beaucoup, elle ne savait même pas pourquoi. La féline resta ainsi pendant quelques minutes, paisible. Elle ne pensait à rien, et rien ne la dérangeait. Hm, faudra que je me lève plus souvent tôt. Au moins comme ça, elle avait un moment pour elle. Un moment ou elle était toute seule et ou personne ne venait l'énerver. Jusqu'à ce qu'elle entende un bruit derrière elle, un craquement de brindille. Quelqu'un m'espionne ?! Revenant à la réalité, elle se tourna vers l'origine du bruit avant d'apercevoir juste une queue rousse rayé plus foncé se fondre dans la tanière des guerriers. Tss, je me demande qui c'était. Haussant les épaules, la femelle retourna à sa "méditation". La quelconque personne qui l'avait aperçu ne devait pas être un danger, même pas du tout. Après tout, il l'avait juste vue la truffe en l'air entrain d'apprécier le souffle du vent. Et puis elle avait la flemme de le pourchasser. Se léchant les babines, elle souffla lentement. Pourquoi fallait-il toujours que ce genre de truc lui arrive ?

Au bout de plusieurs heures où Nuage Infernal restait planté près de la tanière des guerriers, le soleil se leva et les quelques étoiles qui illuminaient le ciel noir disparurent en même temps, faisant grimacer la femelle. Elle préférait largement regarder ses petits astres brillants plutôt que les rayons du soleil qui lui détruisaient ses rétines. Comme ce qu'ils faisaient là, à l'instant. Grognant, elle mit une de ses pattes avant devant ses yeux avant de tendre ses oreilles. La patrouille de l'aube allait partir. Et bien, elle espéra qu'ils allaient ramener du gibier et des bonnes nouvelles. La chatte écaille de tortue bailla à s'en décrocher la mâchoire ; elle ne pouvait quand même pas être fatiguée ?! Se pinçant les babines, la femelle s'apprêta à retourner dans sa tanière quand elle se fit aborder par une voix qu'elle ne connaissait que trop.

« Nuage Infernal ! »

Brise du Matin. Chacun des muscles de Nuage Infernal se crispèrent tandis qu'elle n'arrivait pas esquisser le moindre mouvement. Que faisait-elle là ? Pourquoi lui parlait-elle ? Pourquoi maintenant ?! Ses griffes plantées dans le sol, la petite femelle ne savait quoi faire. Elle avait tant redouté cette "confrontation". Fermant lentement les yeux, elle se tourna vers sa génitrice qui lui souriait de toutes ses dents.

« Nuage Infernal ? Tout va bien ? »

Non ! Non, rien ne va ! J'ai besoin de toi ! Voilà ce qu'avait envie de lui crier Nuage Infernal, de le lui crier et aussi de se jeter dans ses pattes. Mais non. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Prenant une grande inspiration, l'apprentie souffla d'une traite :

« Qui a t-il, Brise du Matin ? »

La femelle lui sourit.

« Et bien je voulais te proposer que l'on chasse ensemble ! »

Nuage Infernal resta pétrifié sur place. Sa mère venait-elle de lui proposer qu'elles chassent ensemble ? Un sourire apparut sur ses babines et quelque chose se... comme libéra dans son cœur. Quelle idiote ! Elle veut chasser avec moi qu'en tant que guerrière/apprentie et non mère/fille ! Son sourire disparut aussi vite qu'il était apparut et le désespoir vint rapidement reprendre sa place dans le cœur de la petite. Ce brin d'espoir, qu'elle avait aperçut, venait de disparaître à l'instant même ou elle l'avait vu. Non sans se retourner, l'apprentie répondit froidement à sa mère.

« Non, j'ai des choses plus importantes à faire que de chasser. »

Et sans même attendre qu'elle lui réponde, l'apprentie parti. Elle ne voulait plus jamais lui parler. Elle se retrouvait si faible, si craintive. Elle se retrouvait totalement vulnérable. Et la femelle avait presque faillit l'appeler maman, croire qu'elle avait décider de l'accepter de nouveau comme sa fille. Tant de naïveté, je fais peine à voir. Elle marcha pendant un long moment, non s'être rendue compte qu'elle rentrait dans son territoire et quittait son camp. Elle avait besoin de décompresser un peu et de se retrouver seule. Comme ce matin. L'apprentie titubait et sa tête lui tournait. Sa vue se brouillait. Pourquoi fallait-il que sa mère est autant d'effet sur elle ? Pourquoi n'arrivait-elle pas à se montrer forte, ne serait-ce que pour cinq minutes ? Et pourquoi faut-il qu'elle soit... seule ? Elle en avait marre. Voilà tout. Se pinçant ses babines, la chatte écaille de tortue sentit rapidement de l'eau sous ses pattes. Sursautant, elle baissa la tête et aperçut son reflet dans l'eau transparente du ruisseau. Une féline frêle noir et marron aux yeux aussi noirs que l'encre. Les oreilles et la queue basse, et qui est aussi le portrait craché au niveau de la formation du visage de Brise du Matin. Un fin sourire apparut au coin des babines de Nuage Infernal tandis qu'elle se pencha pour laper la surface du ruisseau.

Désespoir et peur se mêlaient en Nuage Infernal qui était désormais allongée devant le ruisseau, le museau frôlant l'eau. Ses yeux ne se détachaient pas de son reflet qui la répugnait tant. Son corps frêle, ses yeux, sa ressemblance avec Brise du Matin. Pourquoi, pourquoi fallait-il qu'elle est des tares physiques ?! Son caractère ne lui suffisait donc pas ?! Un caractère qu'elle cherchait pourtant à changer. Elle cherchait toujours à se sociabiliser à se montrer toujours plus gentille et compréhensive, comme beaucoup des femelles, mais à chaque fois, quelque chose bloquait et elle redevenait la femelle chiante et irritable. Aussi, si on voulait un peu cesser de parler de sa mère et de ses problèmes, ça l'arrangerait. "Pauvre Brise du Matin ! Née avec une Patte Tordue, ça ne devrai pas être permis !" Allez-y, continuer à la plaindre, ça lui fait si plaisir d'être le centre d'attention ! Pendant ce temps, laissez la pauvre Nuage Infernal se morfondre et vivre seule dans sa solitude. Seule un jour, seule toujours. Quelqu'un pouvait-il avoir la gentillesse de s'intéresser à elle ? A tenter de la comprendre, elle et ses problèmes ? Elle ne voulait pas autant d'attention qu'avait sa mère... Mais juste... quelqu'un qui s'intéresserait à elle, sans éprouver la moindre pitié et sans se laisser avoir par ce qu'elle montrait. Sans ce laisser avoir par son caractère de façade... Un mot résonna dans sa tête quand elle eut cette pensée : "Papa." Tremblante de la tête aux pieds, la femelle ne put retenir ses larmes qui se mirent à couler à flots. Son corps secoué de sanglots, elle se laissait pour la première fois aller et ne tentait pas de repousser ses larmes.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
 

» La première larme est toujours la plus difficile. « || feat. Libre ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La première impression est toujours la bonne ... [Maddy ♥]
» La première impression est toujours la meilleure • ft. Gron
» Première Chasse & Découverte du Territoire (PV Neko/Libre)
» «La véritable réalité est toujours irréaliste.» - Franz Kafka [LIBRE]
» On trouve toujours plus petit que soi (feat Kaoru Murasaki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-