La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un ami d’enfance oublié…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Jeu 3 Sep 2015 - 5:10




Un ami d’enfance

oublié…


Sombre Nuit et Langue de Vipère


La froideur du soir d’été ne me fait pas reculer pour aller chassé proche du ruisseau. Les proies son plus abondant dans la nuit étoilée que plutôt quand le soleil se lève de sa dure lumière ! ''Je n'ai jamais vraiment aimé la lueur du jour… Trop chaude trop brillante, tu peux te faire repérer à des kilomètres à la ronde ! La nuit ses agréable et sombre… Tu peux entendre le moindre petit bruit des animaux de la forêt qui tente de retrouver leur tanière dans l’obscurité… Moi, je les vois dans cette sombre nuit étoilée… Je me sans plus confiante et sur de moi le soir dans la forêt.'' J’étais assis dans le milieu du camp à attendre comme a mon habitude que le clan sombre dans un précieux sommeil. Il n’avait que la patrouille de nuits qui était près à partir pour faire leur tour de garde. ''J’aimerais temps faire la patrouille de nuit…. Je me sentirais totalement dans mon l’élément !''Je les envie du regard et un des chats se retourne pour me regarder. Il me regarde avec des gros yeux sévères. Je ne me laisse pas intimidé et le regarde toujours. Je vois ensuite qui il voulait venir a moi, mais un de ses collègues de patrouille l’interrompu dans son mouvement et partir toutes les trois dans la forêt. Je soupir de soulagement. ''Je me demande quand ils vont me laisser tranquille…'' Suite a cela, je me lève et marche lentement vers la sortie du camp. Je traverse le tunnel de feuillage de l’entrée avec prudence. Je ne voulais pas que les trois autres chats me trouvent. ''Je dois même me méfier de mon propre clan… !'' Je donne un dernier coup d’œil à gauche et a droite et quand je vois personne, même pas une odeur. Je fonce à grande course vers le petit ruisseau proche du chemin du tonnerre ! ''J’adore courir, quand je fonce à toute vitesse, j’ai l’impression de faire aucun bruit autour de moi. Comme si mes pattes ne touchaient jamais le sol !'' Je souris suite a cette pensée qui me fait chaud au cœur. J’arrive enfin au petit ruisseau d’eau du clan. Cette en droit est plutôt magnifique et tranquille. Juste le bruit du bruissement de l’eau qui coule proche et qui se fait entendre. Je marche un peu pour voir les environ et commence à percevoir le chemin du tonnerre avec son horrible odeur ! Je mets ma patte sur mon nez.

- Cette horrible puanteur ! Je me demande comment fait le clan du tonnerre pour vivre aussi proche de là !

Je me tourne pour m’éloigner de là-bas le plus vite. Quand je suis plus loin, je commence ma traque de proie ! Je sans les odeurs autour de moi et me concentre le plus possible sur les bruits qui m’entoure. Après quelque minute, je repère enfin quelque chose ! L’odeur d’un écureuil. Je salive d’avance et avance prudemment dans les buissons. Je me plaque au sol et la perçois mangé une noisette. ''Prépares-toi, car c'est ta dernière noisette que tu vas manger de ta vie!'' Je m’approche sans la quitter des yeux et…. Bondi du buisson pour atterrir proche d’elle. J’ai dû courir après la proie, mais fini par l’avoir. Je mets fin à ses jours vite et sans souffrance.

- Je remercie le…. Clan des étoiles pour cet écureuil.…

Dans mon ton de voix hésitant, ça se voit que je ne crois pas un mot de ce que je viens de dire… ''Je le fais juste parce que mon mentor ma apprit de dire cela quand on chasse une ou des proies… Au fond… Le clan des étoiles n'existe pas !'' Je l’enterre avec ma patte proche du ruisseau et part de nouveaux à la chasse.


By Auby

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Dim 6 Sep 2015 - 23:04

Il fait nuit. Et je tourne et tourne dans le fond de mon nid qui me paraissait fortement désagréable. C'est ça, désagréable. Alors que j'entend un des guerrier ronfler, je me réveil pour de bon, les yeux mis clos de fatigue. Un grognement sort de ma gorge et je puise dans mes forces pour me lever.
Une fois debout, je tente de m'étendre un max et me secoue rapidement pour me réveiller un peu. Une fois fait, je soupirs de nouveau et trottine vers l'extérieur de la tanière. Ce qui me heurta en premier, fut une claque de vent en plein visage. Un grognement de colère sortit et mon poil grossit pour me protéger du froid un max. J'en avais marre de me réveiller sans cesse en pleine nuit ainsi, va fait maintenant un bon bout de temps que je ne fais pas mes nuits correctement. Et cela en devient littéralement handicapant.
je suis fatigué, mais j'arrive pas à dormir. Seul moyen? Aller balader. Marchant à travers le camp vide, je vais vers la sortie, la tête vers le sol, la queue pendante sur le sol. J'ignore tout et sors. Mes muscles suivent doucement mes mouvements, ma respiration est normal, mais mon cerveau est abonné absent.
Puis une odeur me vint au narine. Et ma tête se relève d'un coup, comme si j'y était obligé. "Cette odeur..." Après avoir penser, je me mis à trottiner, les yeux grand ouvert pour m'aider à voir dans l'obscurité. Bien que mes pattes me font mal du fait d'être fatigué, je continu. Et me retrouve à courir dans la forêt. Mon poil frôle les feuilles, je saute un tronc vagabond, puis quelques racines et me rapproche de l'odeur doucement. Quelques petits flash de souvenirs revient, mais cela reste flou. Et la.....j'entend parler. Et ralentit la cadence. Tendant l'oreille, je me cache derrière un buisson et sort le museau doucement pour regarder.

"-Cette horrible puanteur! Je me demande comment fait le clan du Tonnerre pour vivre aussi proche de là!"
Cette voix. Je l'entendais dans le clan. Sans jamais y faire attention. Et pourtant..."Vipère!!!" Pensais-je en la voyant à quelques pas de moi. Mon cœur se sert d'un coup, et je fus pris de nausées. C'était elle. Je me rendis bien vite compte qu'elle avait vachement grandie. Devenue si belle. Si fine. Et je baisse la tête, pour la relevée aussi vite en la voyant partir. Je la suis doucement de loin et la vois chassée.
Après l'avoir observée, je m'assis. Ayant un sourire en coin en l'entendant.

"-Je remercie le.... clan des Etoiles pour cet écureuil!"
Son ton montrait parfaitement ce que je pensais. Elle était devenue sombre. J'en était sur. Comme tout ceux de clan. La voyant s'éloignée, je me lève, prenant une attitude sereine et noble malgré ma fatigue. Et m'avance doucement derrière elle, passant entre les feuilles en montrant ma carrure.
"-Ceci était un remerciement?! Cela me laisse perplexe!*
Fis-je d'une voix dure. Mais pas méchante.
"-Il est bien tard pour chasser non?"

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Ven 11 Sep 2015 - 2:43

Dans ma marche, je repère une nouvelle proie par son odeur. Celle d’une petite souris cette fois si. Contente de repérer beaucoup de petites créatures cette nuit, j’avance vers elle prudemment quand je vois enfin son petit museau qui sentait le sol humide de la nuit. ''Encore plus de nourriture pour le clan ! Je ne vais pas être les pattes vide ce soir !'' Je contour la souris de loin pour ne pas la faire fuir et être dans un meilleur angle possible. Ensuite, je me plaque au sol de nouveaux et approche d’elle. Je suis juste à deux queues de chat du rongeur… Je ne la quitte pas des yeux et… Court à toute vitesse pour l’attraper ! Cela pas duré longtemps, que la souris fut prise de panique et j’ai pu la retenir avec ma patte sur le sol et lui enlevé la vie. ''Une autre victoire pour Langue de Vipère ! Mouais !''Je ronronne et je me préparais de nouveaux de dire le fameux remerciement au clan des Étoiles quand une autre voit se fait entendre avec la mienne.

- Je remercie le clan des…

- "Ceci était un remerciement?! Cela me laisse perplexe!

Je tourne la tête surprise et sur la défensive de voir un chat juste derrière mon dos ! Je sors les griffes aussi tôt, les oreilles couchées, je crache sur la défensive. ‘’Comment, j’ai pu ne pas l’entendre ? ! Où même sentir son odeur ?‘’ Je recule pour mieux le voir et lui parlé. En colère et dérangé, je lui adresse la parole.

- Que faite vous ici !?

Je l’examine perplexe et avec méfiance. Ses yeux qui brillent vert dans la nuit me frappe en premier et me rappelle des souvenirs de jeunesse… Quand j’étais dans la tanière de la pouponnière ! Ses yeux me regardaient dans le coin sombre. Ensuite je sans son odeur agréable avec celui du clan de l’Ombre. ''Je comprends mieux pourquoi je ne l'ai pas remarqué venir… Il a l’odeur du clan tout comme moi aussi.'' Je relève la tête et me détendre un peu, mais pas trop…''Même si il est du clan il peut être aussi mon ennemi ! Je suis ma seule alliée dans se monde…'' Je lui parle plus normalement, mais neutre aussi.

- Pardonner moi… Je ne savais pas que tu étais du clan. Je ne connais pas tout le monde encore…

''Sauve, une personne…'' Étrangement, les souvenirs devenaient plus clairs dans ma tête suite à avoir pansé a lui. Je le regarde encore et cette fois, je fus surprise et étonner à la fois. ''Sombre ? C'est bien lui ? Non ça ne se peut pas ! Il aurait si changé ! Non, il me parle plus depuis sa cérémonie pour être un guerrier !'' Je me retourne sans le quitter trop des yeux pour prendre ma souris dans ma gueule. Son arôme vient encore à mon museau qui confirme mes doutes… Mais je refuse d’croire…

"-Il est bien tard pour chasser non ?"

Avec la souris dans la gueule, je ne pouvais pas lui répondre alors je lui fais signe de me suivre. J’arrive de nouveaux ou le petit ruisseau et dépose ma nouvelle proie avec l’autre dans le trou que j’ai fait. Je n’avais pas confiance en lui et de ses intentions.''Je doute encore si ses vraiment Sombre Nuit… Sa posture a changé…Il est plus grand que mes souvenirs et musclé aussi.'' Mon cœur bat plus fort suite a m'a pansé.

- Je chasse souvent la nuit à la saison chaude. Les proies son plus abondant.

Toujours les griffes sorties, je me retourne vers lui quand j’ai enterré mes proies de nouveaux. Je devais être sûr de moi et savoir à qui j’avais à faire cette nuit… ''Même si sa serais Sombre… Sa fait si longtemps qu'on ses pas vu et il a fait comme le clan ! Il m'a oublié et ignoré !'' Un peu dans la colère et questionner, je lui demande la fameuse question.

- Dis-moi…. Serais-tu Sombre Nuit ?

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Ven 11 Sep 2015 - 3:25

Je ne cessais de la regarder tendrement, curieux. Le bout de ma queue bougeait doucement l'air de rien, et mes oreilles prenant un tic que je ne pouvais pas contrôler. Un peu rêveur, j'eux un léger sursaut, comme une baffe suite à son geste pour la suivre. Personnellement, j'en voyais aucun problème à ça, donc je me lève et m'étire avant de la suivre silencieusement et calmement. Le long du trajet je regardais sa façon de marcher. Puis la forêt, et enfin, l'entente du bruit du ruisseau. La nuit c'es plutôt calme, sombre et apaisant.
Puis je me stop à un ou deux mètre. La regardant faire avant de voir qu'elle enterre sa proie avec une autre. Je m'assis donc pour être mieux confortable et enroule ma queue. Et sa voix...je l'entend encore une fois, me retenant de lâcher un miaulement accompagné d'un ronronnement.

- Je chasse souvent la nuit à la saison chaude. Les proies son plus abondant.
Sur ce point elle avait pas tord. Alors je me lève.
-Pas faut! Je l'avoue! Mais pas que!
Avant de faire un autre pas, je la regardais se retournée, restant un peu figé en la fixant u regard.
- Dis-moi…. Serais-tu Sombre Nuit ?
Fit elle. Je voyais que c'était pas un jeux alors je repris un air sérieux et lâcha un long soupir en fronçant les sourcils. Et me rapprochais d'elle pour de bon.
-Evidemment! A moins qu'il y en ai deux! Mais je pense pas que deux comme moi soit possible!
A ma phrase, je me met à lui tournée autour pour mieux la voir. Oui, c'était bien ces tâches là. Ces tâches que je voyais quand on jouait. Ces tâches que je léchais lors des toilettes mutuelles. A dire qu'on s'était oublié. A dire que tous ça était poster dans l'oublis depuis tout ce temps. C'es déplorable. Après maintes pensées, je revins devant elle.
-Et toi! La petite Vipère timide au dur passé! Tu croyais te faufilée tel un serpent combien de temps dans l'oublis?
Je baisse la tête en lâchant un "raaah".
-Je ne sais même pas ce qui est le plus dérangeant! Le fait qu'on ais oublié? Ou que je sois le seul à me souvenir?!
Je lève mes yeux vert, droit vers elle.  Fermant un œil.
-Comment ais-je pus t'oubliée!?
c'es vrai. Après avoir passé du temps à l'entrainement avec mon mentor, j'avais oublier tout le reste. J'était sans cesse concentré sur ça. Pour devenir le plus fort. Pour faire un jour mon but qui était de venger mes parents. Un but qui m'a pourtant pourris la vie depuis que je suis tout petit.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Mer 16 Sep 2015 - 0:08

Quand j’ai posé cette question, j’avais l’impression de trahir tout ce qu'on ses dis ou fait dans le passé… Je savais plus vraiment où nous sommes dans cette amitié, avec le temps et le fait qu'on ses plus adressés la parole depuis des lunes… ''Dans quel but et pourquoi me fait ton tout subir cela ? Je dois payer pour la négligence de ma mère et de mon père ?! Maintenant, Sombre Nuit qui revient en ce moment… Pourquoi ?'' Je le vois dans son visage qu’il est plutôt étonné de ce que j’ai bien plus lui demandé. Ensuite, je vois qu’il devient beaucoup plus sérieux ou en colère. Je ne pouvais pas trop le savoir comment il se sentait dans ça.

- Evidemment! A moins qu'il y en ai deux! Mais je pense pas que deux comme moi soit possible!

Mon cœur se fige et confirme tout ce que je pensais ! Même si je le savais déjà au fond de moi. J’étais toujours à quelque distance de lui… Comme si quelque chose m’empêche de m’approcher de Sombre. ''De la peur ? Non… De l’inquiétude ? Oui… J’ai l’impression de plus le connaître...'' Cette pensée me fait coucher les oreilles sans le savoir et lui répond comme un peu émotive.

- J’ai plutôt l’impression d'en voir deux moi…. Deux Sombres biens différents de l’autre… Tout ce que je me souviens de toi ses quand on était des chatons… Et là… Tu es la devant moi comme si le temps existe plus !

Je tourne ma tête de coter pour plus regarder dans ses yeux, mal à l'aise que je suis… Je tente de tout cacher ce que je peux bien sentir en ce moment. Car je n’aime pas me dévoiler au s’autre ! Savoir mes peurs où mes faiblesses pour être une proie facile à tout le monde ! ''Peut être que Sombre Nuit croix que j’ai changé aussi ? Tout se peut…'' Trop dans mes pensées, je ne le vois pas qui me tourne autour de moi pour me regarder. Je fus un peu dérangé et surprise de le voir faire cela quand je le remarque de nouveaux. Puis il se remit devant moi, mais plus proche. Je voulais lui demandé pourquoi il a fait cela ? Mais je n’ai pas eu le temps de dire ce que je voulais.


- Et toi! La petite Vipère timide au dur passé! Tu croyais te faufilée tel un serpent combien de temps dans l'oublis?

Je le regarde étonner et ça se voit dans mes yeux vert lumineux. ''En fait, seul lui savais tout de moi ! À cette époque, je n'ai rien caché à Sombre ! J’étais jeune et naïve ! Aujourd’hui, ça peut me coûter cher de m’avoir dévoilé comme ça. Quand je pense à cela… Je ne connais pas grand-chose de lui…. Juste que sa famille n’est plus, tout comme moi… Je me sentais bien avec Sombre Nuit pour cela… Car il savait ce que je pouvais ressentir. Même en ce moment tout est confus dans ma tête !''

- Non ! Bien sûr que non ! Je n’ai jamais voulu cela ! Mais tout le clan sauve le chef, la guérisseuse ou encore la lieutenante me parle… Si non un malheur de l’ignorance est tombé sur moi… Parce que je ne suis pas d’origine du clan de l’Ombre !

Je m’assis et ma queue que je mis autour de moi et je vise le sol du regard agressif que je projette. ''Beaucoup me demandent pourquoi je ne quitte pas le clan ? Dans quelle intention, je ne bouge pas d’ici ? Ses pourtant simple… Ils m'ont sauvé la vie et j’ai nulle part ou allé… Il y a une autre raison qui est floue ou incertaine. Mais sa venue a changé les choses, je croîs bien…'' Je l’entends rager et je lève la tête pour le voir de nouveaux. Je constate que ça le dérange lui aussi au temps que moi que cette longue séparation ou absence soit venue nous séparer. ''Sa me réchauffe le cœur qu'une personne sur cette terre qui pense a moi ou tient à ma personnalité si ses toujours le cas ?''

- Je ne sais même pas ce qui est le plus dérangeant! Le fait qu'on ais oublié? Ou que je sois le seul à me souvenir?!

Toujours les griffes sorties, je gratte le sol énervé par ce qu'il vient de dire ! Je n’ai pas répondu à sa question. Comme en effet, je l’avais oublié aussi…

- Comment ais-je pus t'oubliée!?

La gorge serrée, je lève la tête et vois qui me fait un clin d’œil. Je souris un peu mal dans ma peau et décide de me lever et de m’approcher fermement. Je savais que pour lui, devenir le plus fort est une priorité au point de plus me parler. Je réponds de même.

- Alors pourquoi n’attendre que ce soir pour venir, me voir ou même me parler ?! Dans quelle intention, tu es venu ? Me faire le moral que je t'ai oublié aussi ?

Je me retourne et je regarde mon reflet dans le ruisseau qui coule doucement. Une larme de mon museau tombe dans le petit courant de l’eau. Cependant, je tente avec ma voix de cacher ma tristesse.

- Je ne t'ai pas oublié…. J’ai cru que tu allais revenir… Mais des lunes ont passé, tu es devenu guerrier… Ses en ce moment que j’ai perdu espoir Sombre. Parce que tu as fait comme tous les autres chats ce jour là…

Je me retourne les yeux en larme et en furie. La queue qui balance vite et le volume de mon poil est en volume.

- TU M'AS IGNORÉ !


• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Mer 16 Sep 2015 - 21:48

A la fin de ma phrase, je la vois se rapprochée. Et j'ouvre mon œil en la regardant faire. Le ton de sa voix avait faillit me faire grogner, mais d'un coup je me calmais le cœur serré. J'avais ouvert la bouche pour riposter, du moins, j'aurais voulus, mais elle avait pas tord. Alors je fermais mon clapet. La regardant, presque tristement.
-Je...
Je ne fini pas ma phrase et baissais presque la tête de honte. Car je savais que si j'était la, c'tait par pur hasard. Pas parce que je me souvenais d'elle. Et je me sentis mal. En relevant les yeux, je la vois se retournée, et voulus m'approcher alors qu'elle se remit à parler. Mon reflexe fut de baisser les oreilles.
- Je ne t'ai pas oubliée…. J’ai cru que tu allais revenir… Mais des lunes ont passé, tu es devenu guerrier… C'est en ce moment que j’ai perdu espoir Sombre. Parce que tu as fait comme tous les autres chats ce jour là…
Je l'avais écoutée sans bronchée. Le vent souffla froidement dans mon pelage sombre, me faisant lâché un frisson. Je craignais la suite de son discourt et voulus la coupée.

-Vipère, c'es pas ce...
Mais trop tard. Elle e retourne telle une furie. que j'eux même un mouvement de recul.
- TU M'AS IGNORÉ !
A ce moment, j'étais effondré. Tremblant sur mes pattes qui maintenant sont devenues fragiles. J'avais blessé Vipère. J'avais blessé ma meilleur amie. La voir ainsi me faisait mal. Mais très mal. Et ca je me le pardonnerais jamais.  De honte, je baisse la tête et les oreilles, devenant tel un chaton fragile. Elle me ferait plus confiance, et je suis immonde d'avoir délaissé la seule qui avait été la pour moi. Prenant mon courage, toujours recroquevillé, je tente de parler.
-Oui! Je t'ai oubliée! Je...mon mentor m'entrainait tout le temps! Car je le lui demandais! Enfin devenu apprenti je voyais depuis ce jours une chance de devenir celui que je voulais! Etre fort! Être le meilleurs!
Je ferme les yeux en tournant la tête d'un mouvement lent et douloureux. Suivant le bruit des feuillages de la nuit obscure.. Les moustaches frétillantes pour ne pas changer de voix et ne pas montrer ma tristesse. Mon corps était habituer à ne pas lâcher pour l'émotion si rapidement. Tout était contenue en moi.
-J'ai laissé la vengeance me ronger le cœur et l'esprit! Je vivais que pour l'entrainement! Pour moi le jeux et les autres étaient devenus superflus! Mais jamais, ô grand jamais, chercher à t'oublier serait venu de mon pleins gré!
Je me retourne, ne pouvant pas retenir les larmes rebelles. Longeant ma joue pour se faire frapper par le vent qui la fit tomber. Je m'apprêtait donc à repartir au camp. Ou partir dans la forêt pour être seul. Le cœur était trop lourd. Ma voix ne change pas, mais au fond c'était le carnage.
-Je voulais pas te blesser! Je...je suis désolé!
Finis-je par lâcher, ne pouvant pas supporter. C'était une phrase que ne résoudrait rien à la situation, mais c'es tout ce que je pouvais faire dans l'immédiat. Du moi pour moi. Moi qui était à la base, content de la revoir enfin, j'était enivrer de plaisir de la revoir, et de penser à lui parler. C'était pas le cas, je pouvais même plus la regardée de honte. [/color][/color]

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Mer 23 Sep 2015 - 4:33


Quand j’ai fini de dire ce que je ressentais depuis des longues lunes. Se fut si bizarre si étrange… Je n’avais jamais l’habitude de faire cela… Car je garde tout au fond de moi depuis toujours ! Sauve à une personne unique, ce chat qui a passé le temps de l’enfance avec moi. Petit Sombre… Qui est devenue se Sombre Nuit et moi Langue de Vipère. ''Le fait de devenir des guerriers du clan change-t-il les choses ou encore les amitiés ?'' Je me tourne pour revenir au ruisseau d’eau. Je ne voulais pas croiser son regard… Le voir souffrir comme j’étais avec le temps. J’ai eu un petit moment de silence.

- Oui ! Je t'ai oubliée! Je...mon mentor m'entrainait tout le temps! Car je le lui demandais! Enfin devenu apprenti je voyais depuis ce jours une chance de devenir celui que je voulais! Être fort! Être le meilleurs!

Je séchais mes larmes avec mes pattes et me calme un peu…''Je suis allé un peu fort… Mais ses sorties toutes seules ! Je ne comprends pas….'' Je regarde toujours mon reflet sur l’eau. Ça m'a toujours fasciné devoir mon image, mon reflet même si je n’aime pas l’eau. Ça me permet de voir a quoi je ressemble et me remets les pattes sur terre. De voir que je ne suis pas un monstre comme certain le pense. Je tourne ma tête pour le regarder, mais je ne bouge pas. Je le vois juste au loin qui regarde les feuillages qui bougent dans le vent. ''Ce chat me fascinera toujours…'' Je souris à cette pensée.

- Mais… Pourquoi devenir fort ? Dans quel but ? Tout cela pour devenir le meilleur du clan et plus me parler… Tu as rien à prouver Sombre Nuit ! Tu es parfait comme tu es !


Je rougis un peu à ce que j’ai dit et retourne de nouveau mes yeux vers le cours d’eau. ''Il a aussi beaucoup de problèmes que moi… Mais il y a un coté que je ne comprends pas de lui ou qui ne me dévoile pas peut-être ? Je lui ai pour temps tout dit de moi ou presque.'' Je couche les oreilles, pensives et en même temps rentre les griffes. Je savais qui n’allaient jamais me faire du mal.

- J'ai laissé la vengeance me ronger le cœur et l'esprit! Je vivais que pour l'entrainement! Pour moi le jeux et les autres étaient devenus superflus! Mais jamais, ô grand jamais, chercher à t'oublier serait venu de mon pleins gré!

Je garde le silence…. Surpris et assourdi par ce que Sombre Nuit vient de me dire. Je me lève et vois qui est dos à moi. Je ne ses pas quoi dire et trop de questions viennent à moi d’un coup ! ''Une vengeance ? Pour quelles raisons ? Que ses pus bien passer dans son passé pour vouloir temps se venger ? Moi, j’ai déjà été en colère plus jeune après mes parents ou même envers moi-même… Mes, je me suis faite à l’idée qui soit plus en vie… Je croîs qui son plus en vie ! Ils mon peu t’être aussi abandonné sur mon sort !'' Je me secoue la tête pour plus pensée à cela, car j’égare mes pensées.

- Je voulais pas te blesser! Je...je suis désolé!

Je le vois partir et mon cœur se serre sans trop comprendre pourquoi. ''Je ne peux pas le laisser partir comme cela ! Pas avec temps de lune passé sans se voir !'' Je me sentais coupable aussi dans cette histoire… Je cours lui bloqué le chemin pour pas qu’il va plus loin. Je lui parle avec une voix plus douce et attristé par ce qui se passe en ce moment. ''Je ne me reconnais pas… J’aurais jamais réagi comme ça...''

- Ne pars pas Sombre…. Ne pars pas si vous plaît….


Avec ma queue, je lui enlève les larmes qui coulent sur son petit museau et lui sourient.

- Ne soit pas désolé… Ses ma faute aussi… J’aurais dû aller te voir aux lieux de me morfondre sur moi-même…

Je le regarde avec mes yeux verts dans la nuit, mais examine que Sombre a les yeux bien fermés pour pas me regarder et ça me fait fondre mon cœur littéralement. Je couche les oreilles.

- Je ne sais pas ce que j’ai fait pour que tout le clan soit contre moi… Mais… Je ne voulais pas te faire des problèmes si j'allais te parler… Il t’aurait rejeté vu qu'on n’est pas né dans le clan tous les deux et…

Je coupe ma phrase mais dans ma tête la parole continue, ''Je tiens a toi.'' Il ne me regarde toujours pas et je ne savais pas quoi faire. Puis j’ai eu une idée.

- Sombre Nuit ! Ne bouge pas ! Je reviens.

Je cours vers le trou ou les gibiers morts qui étaient capturé tout ta leur et je prends l’écureuil avec ma gueule. Je cours de nouveaux vers lui et le dépose sur le sol ou ses pattes.

- Je sais que ses contre le code du guerrier, mais… Je veux te le donné. Je veux qui soit à toi. Je croîs que temps que ses pas moi qui le mange, je ne contredis pas le code. Ses le clan en premier et vu que tu es du clan…

Je ronronne pour lui faire oublier ce qui ses passé. ''Faut pas que les s’autre vois ça… Je vais avoir des gros problèmes… Déjà que ma réputation n'est pas forte !'' Mais mon sourire s’envole quand il ne me regarde toujours pas.


- Sombre…. Regarde-moi…

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Sam 3 Oct 2015 - 4:52

Je l'écoutais me raconter ses discours. Faire ses geste qui me faisait dresser les poils du dos à chaque fois. Sentir sa fourrure, sa peau sur moi, me remémorais le passé. Mais je ne dis rien face à elle, car elle continuait de parler. Je voulais pas la coupée par politesse. Je laissais sa voix entrée dans mes oreilles, parfois coupée par le bruit du ruisseau. Par le bruit des rongeurs. Le bruit doux du vent. Un vent si doux, qui ne collait pas avec le moment présent, qui était à la fois triste, et remplis d'émotions...beaucoup trop à mon gout même.
Et à un moment, elle se tut, et je l'entendit me dire d'attendre. A ce moment, j'ouvre les yeux pour voir partir. La chose qui me vint à l'esprit, était qu'elle partait finalement. Qu'elle avait décidée de conclure et partir. Mais quand je tourne la tête pour la chercher, je la vois revenir, et un sursaut me prend, m'obligeant à fermer les yeux. Pourquoi? Pourquoi les fermer? Je ne sais pas. Le cœur battant, je tente de garder mon calme, quand elle reprit encore la parole. Après ses tirades, et son ronronnement, je les ouvres. clignant plusieurs fois des yeux pour m'habituer à l'obscurité. Et mon regard se tourne vers le gibier. Un gibier offert par Langue de Vipère. En quel honneur? Je ne sais pas. Puis mon regard va vers elle. La lumière de mes yeux, entrant dans les siens tel un éclair. Pas que je veux être méchant, mais c'était ainsi.

-Silence! S'il te plait!
Je soupire, et regarde le gibier d'un air dégouté. J'avais pas faim après cette scène, et puis je refusais sa proie. Je voulais pas d'une proie pour un pardon. Alors que c'était de ma faute aussi. Je baisse donc les oreilles et me lève.
-Merci pour cette prise! Mais je ne la mangerai pas! Elle ira au clan! Pour ces imbéciles!
Je me secoue pour raplatir mes poils de dos et la regarde de nouveau. Cette fois normalement. J'avais bien dis imbéciles. Car le clan était pour moi un fardeau. Je vivais certes ici, mais c'était le temps de faire ma vengeance. Sinon je me fiche bien d'eux. Même si ça m'énervais de devoir suivre leur codes stupide tout les jours. Alors je dicta mes propres pensées à Vipère, mon propre moyen.
-Nous avons tout deux un pardon à donner! Alors je te propose ceci!
Je me tourne, et va faire le tour de son corps souple. Puis me frottais doucement à elle en la poussant légèrement au passage, faisant ça pendant un petit moment histoire d'avoir son odeur, sa chaleur. Après ce signe d'affection, je remue un peu la queue de gauche à droite. Et reste dos à elle.
-La nuit est parfaite pour deux félins sombre comme nous! Je te propose de faire une partie de chasse de réconciliation! Chacun chasse pour l'autre! Et on se fait le repas ensemble!
Je penche les oreilles comme pour attendre sa réponse. Le cœur battant de plus en plus , alors que je ne sais pas pourquoi.
-Accepte tu?

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Mar 6 Oct 2015 - 21:18

Je me demandais si ce que j’ai fait allait le mettre mal à l’aise ou encore pire le faire fuir comme tout le monde du clan ! Je voulais rien faire de mal ou juste me faire pardonner. Car aussi, j’ai mis mon grain de sel dans ça. Je regarde le ciel quelque minute et admire les étoiles… Vu qu’il ne me regarde pas tout de suite. ''J’ai l’impression d’être déconnecté d’eux… Du clan des étoiles ! Comme si mon destin n’était pas supposé être dans le clan de l’ombre. Vont-ils me donner signe d’espoir un jour ? Ou je dois me tourner vers d’autre divinité ?'' Je souris à moi-même, car je ne croyais pas trop ce que j’avais en tête ! Un soir a une assemblée de clans, un chat du clan de la rivière m’avait parlé d’une légende d’une tribu de la chasse éternelle qui serait comme il m'a dit ``un autre clan des étoiles`` mais je n'en ai pas cru un mot. Déjà que le clan des étoiles ne m'aide pas beaucoup… Je tourne ma tête de nouveaux vers lui et vois qui me regarde enfin. La petite lueur de ses yeux, que je trouve si beau me rappelle de vieux souvenirs d’enfance. Je voulais dire quelque chose de plus mes, il m’interrompue brusquement.

- Silence! S'il te plait!

Je recule doucement les oreilles couchées sans le quitter des yeux. ''Je voulais juste être un peu courtois…'' Puis je le vois qui a l’air dérangé même dégoûté face à la proie que je lui ai donnée. ''Je le savais ! Il la mal prit… Ou il doit se dire que ça ne se fait pas. Le clan avant tout.'' Je m’assis et enroule ma queue sur moi.

- Merci pour cette prise! Mais je ne la mangerai pas! Elle ira au clan! Pour ces imbéciles!

Je suis surprise est un peu dérangé par ce qu'il vient de dire de sa bouche. ''Je ne savais pas que Sombre Nuit n'aimait pas son propre clan ! Il a été bien plus accueilli par le clan de l’ombre que moi ! Sombre est comme eux… Même s'il n’est pas né là… On dirait qu’il était fait pour aller dans le clan de l’ombre depuis sa naissance… Tiens ! Je me demande si un de ses parents n'était pas un chat de clan ? Ça la peut t’être aidé comparé à moi que quand ils m'ont trouvé, j’avais l’odeur d’une solitaire.''

-  Ses imbéciles comme tu dis mon quand même sauvé la vie Sombre ! Je sais que… Beaucoup, son méchant avec moi ou fait semblant que je ne suis pas là… Mais ses grâces a eux que je suis devenu Langue de Vipère !

Toujours assis, je bombe le torse comme fière de moi et de ce que je viens de dire. Je vois aussi que son volume de poil revient à la normale ce qui me rassure un peu au fond de moi. ''Au moins la tension est plus la même que toute ta leur.''

- Nous avons tout deux un pardon à donner! Alors je te propose ceci!


J’étais d’accord avec lui. Toutes les deux, on na participé a cela et on a dû souffrir les deux du problème. Alors je relève mes oreilles pour écouter ce qu'il avait à proposer. Mais je le vois venir plus proche de moi au point de prendre contact avec mon magnifique pelage tricolore. Je rougis un peu suite à la sensation de chaleur qui me procure. Puis il finit dos à moi.

- La nuit est parfaite pour deux félins sombre comme nous! Je te propose de faire une partie de chasse de réconciliation! Chacun chasse pour l'autre! Et on se fait le repas ensemble!

Je trouve l’idée plutôt intéressante et particulière aussi. ''J’ai jamais attendu parlé d’une chasse de réconciliations ! Ça pourrait nous faire un nouveau départ pour nous deux. Mais…'' Je me retourne vers lui pour le voir. ''Ce n’est pas contre le code du guerrier de manger avant les autres ?'' Je garde le silence un moment pensive et il voit que je ne lui réponds pas.

- Accepte tu?


Je lui souris tout en le regardant son beau pelage. D’un coup, je voulais me coller sur lui pour sentir sa chaleur de nouveaux, mais je me retiens de contre cœur et lui réponds un peu inquiète.

- Oui, je voudrais bien faire cela avec toi Sombre Nuit ! Si ça peut faire oublier toutes les erreurs du passé. Mais….

Je me coupe dans ma parole et regarde le ciel pour voir ou étais la lune. Elle ne s'était pas encore couchée alors on avait encore du temps devant nous… Je le regarde de nouveaux et continue ma parole.

- Mais ses pas contre le code du guerrier ? Je veux dire… Si on se fait prendre ? On va avoir de gros ennuis !

Je m’approche de lui et lui chuchote quelque chose à l’oreille.

- Mais si ses pour passé plus de temps avec toi… Je suis prêt à prendre se risque ! Mon cher ami Sombre Nuit.

Je rigole et avance vers les petits buissons pour aller chassé tous en me collant sur son pelage au passage. J’avais déjà repéré une odeur de souris ou les arbres et je me précipite sur son odeur. Quand je la vois en fin, je me plaque au sol et avance doucement. Quelque seconde après je bondis pour l’attraper, mais elle s’échappe ! J’ai dû courir pour la rattrapée et mettre fin à sa vie.

- J’ai déjà une souris Sombre !

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Mar 3 Nov 2015 - 23:39

Quand j'entendis son "mais", j'allais me retourner pour feuler ma colère. Je retins tant bien que mal de laisser ma fourrure à plat. Mais quand je vis qu'elle regardait le ciel, je me stoppais, la regardant faire, plutôtt intrigué. Elle n'était surement pas entrain de faire quelque chose avec le clan des Etoiles. La connaissant, c'était une pure blague. Ma tête se baissait peu à peu, mais je la releva en entendant sa voix continuer.
- Mais c'est pas contre le code du guerrier ? Je veux dire… Si on se fait prendre ? On va avoir de gros ennuis !
J'étais prêt à lui répondre le fond de mes pensées concernant les ennuis. Les ennuis j'en avais pas peur, je m'en prenais souvent pour mon intolérance. Donc cela ne me gênait guère. Mais quand elle me chuchota à l'oreilles j'eux des frissons. Je laissais ses paroles me traversé le corps, écoutant la moitié, mais une moitié qui en disait bien long. Je sais pas.... c'était...excitant. Alors qu'elle rigole et s'en va en me touchant. Mes griffes rentre dans le sol par surprise et passion, les yeux rivés sur la forêt qui me paraissait totalement noire, je ne la remarque même pas qu'elle s'en va..
A vrai dire j'étais pétrifié, terrorisé. Le pourquoi du comment, je ne le savais pas. C'étais étrange son changement de comportement. C'es peut être juste que Petite Vipère à bien grandit depuis que je l'ai connue pour la dernière fois. "Petite Vipère.." me répétais je. Un soupire sors. Alors que je me retrouvais seul planté la comme un idiot.
Peut être que l'idée était farfelue. Mais c'était la seule que j'avais. Et comme je sais que le reste, m'est inconnu d'elle, je sais que la chasse est le point quasi fort de tous ici. Mais alors que j'étais dans mes pensées, j'avais pas remarquer qu'elle était revenue. Une souris avec elle. Je la regarde longuement, hésitant.

-Ah! Bah bravo pour une première prise du soir!
Fis-je en me relevant, la queue haute. C'était donc partit pour une nuit de chasse pour une vieille amie.
-Très bien!
Je souris, mais un sourire en coin. Bandant mes muscles, je fais une acrobaties qui me fais retourner d'un bond et disparait dans la pénombre de deux arbres. Je trottinais, passant en frôlant les feuilles, et sautillais pour éviter certain trous. La gueule entrouverte, et les oreilles au aguet, j'hume l'air à la quête de proies. Les griffes sortirent d'envie, je les sens pénétrées la terre à chaque mouvements. Mes yeux qui était une fente avant, était à présent deux grosses billes bien noire. Scrutant l'obscurité tel un monstre. Puis un bruit sortit d'un tronc. A l'affut, l'animal me fixe avec ses yeux apeurés. Je souris sadiquement, déhanchant mon postérieur prêt à bondir. Un grognement sors de ma gorge alors que l'animal par en courant. Pourtant prêt, je file à sa poursuite. La proie terrifiée cherchait un repère, un abris. Mais rien. Et a un moment, elle hésita à sauter le tronc ou passer à côté. Je pris pas la peine de chercher à comprendre, que je sauta dessus, me cognant au tronc en passant. Mes griffes rentrèrent dans sa gorge, et je la lui trancha. Fier de moi, souris, laissant tomber l'animal qui était un lapin adulte. Un peu sonné u coup, je me mis assis, les oreilles basses. Il me fallut au moins cinq minutes avant de me relever. Prenant le lapin dans ma gueule en revenant vers Vipère. J'avais repris un air habituel, froid, mais familier. Et je lâche l'animal la ou j'était.
-Et voilà!
Fis-je tout simplement. A vrai dire, a cause du coup, je ne savais pas quoi dire. L'esprit encore perdu.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Jeu 3 Déc 2015 - 0:01

(Fougère d’Épine est un pnj)

Je le vois déjà partir au loin dans la forêt pour chasser ma part de proie… Je marche vers le cours d’eau avec la petite souris dans ma gueule, puis m’assis et la dépose sur le sol proche de moi. J’attends son retour avec le cœur un peut troublé de cette nuit… « Qui aurait cru que j’aurais vu Sombre Nuit dans cette forêt au même endroit de ou j’étais? Ses fous tout de même et je demande bien pourquoi aussi…? » Je regarde le sol pensive et questionner. Quand soudain je vois que ma belle fourrure est sale et il y avait même une feuille d’arbre collé sur mon dos. Mon poil se hérisse d’un coup. « Garrr comment je n’ai pas pu voir sa! Je ressemble à ses affreux chiens! » J’ai des frissons qui me traversent le dos juste en pansant à des chiens… Je regarde même ma vieille blessure. Je couche les oreilles de me rappeler de se mauvais souvenir et puis je commence une toilette rapide. Je n’est pas eu le temps de finir que Sombre est déjà de retour avec un gros lapin blanc. Je regarde ma petite souris avec mépris. « Ses touts petits comparés à son lapin… Je ne peux pas juste lui donner cela! » Je me retourne vers lui mal à l’aise de ce que j’ai juste chassé pour lui.

- Je vois que tu as eu plus de chance que moi cette nuit!

Je me lève pour aller vers Sombre Nuit avec toujours cette petite feuille sur le dos. Je voulais ne pas le déplaire non plus et voir que sa proie est plus grosse que ma souris est comme un défi pour moi-même. Avec conviction je lui adresse la parole de nouveau.

- Laisse-moi aller te chercher autre chose avec ta souris Sombre. Ton lapin blanc vaut mieux qu’une simple souris!

Je bondis déjà vers la forêt avant qu’il me retienne avec lui. Quand je cours de nouveau ou j’ai attrapé la souris quelque minute de cela. Un sentiment d’inquiétude vient à moi. « Mais que fait tu Vipère tu réagis comme une idiote! Je dois me ressaisir un peut… » Je me secoue la tête et pare trouvé au moins une autre souris. Je sens l’aire, examine le sol et les environ. Quelque minute passe et je n’ai toujours rien trouvé. « Je croix que les animaux de la forêt on senti ma présence et savent que je suis ici… Ses peines perdues pour trouver autre chose… Je vais dire quoi à Sombre Nuit? Que je n’ai rien trouvé! Non je ne peux pas rien ramené. » Je décide de retourné sur mon chemin quand aussitôt une odeur de chat fait sa présence même plusieurs. Je m’accroupis sur le sol instinctivement et tente de cacher ma présence. « Ce sont des chats du clan… L’odeur mes familières et je panse pouvoir le prévoir. » Je rampe vers les buissons et j’ai pu entendre leur vois. Un nom m’est venu en tête. « Fougère d’Épine! Il doit finir sa patrouille de nuit... » Je recule pour m’éloigner d’eux et tante de rejoindre Sombre Nuit de nouveaux mais je vois Fougère d’Épine qui laisse deux amis de cotés pour allé dans la même direction que moi. « Non ses pas vrais… Mais pas toi… tout sauve sa…! » Je ne peux pas courir pour aller le rejoindre plus vite, je dois attendre qui passe le chemin avant moi et je crains le pire…

....................................................................................................................................................................................................................

Fougère d’Épine marche doucement vers l’endroit ou se trouve le ruisseau pour se rafraîchir avant de revenir au camp de l’Ombre. Surpris il reconnut deux odeurs sur son chemin. Celui de Sombre Nuit et de Langue de Vipère. Il se fait un sourire malicieux à lui-même et trotte vers le ruisseau. Mais il fut déçu de voir que Sombre Nuit dans les environ. Il avait quand même du respect pour ce chat même s’il n’est pas né du clan. C’était tout le contraire pour Vipère.

- Hey bien hey bien… Que fait Sombre Nuit à cette sombre soirée qui est à sa fin?

....................................................................................................................................................................................................................

Quand j’arrive enfin à la limite du territoire du ruisseau, je vois mon ennemi avec Sombre Nuit… « Ha bon sang….  S’il me voit avec lui il va voir des problèmes et je ne peux pas me permettre sa… Je ne veux pas lui causé des ennuis a Sombre aussi… Si non je me cacherais pas comme sa! » Je vais proche d’un arbre et regarde se qui se passe. J’étais pris de conscience entre soit partir ou intervenir.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Jeu 28 Jan 2016 - 1:59

Le moment ou j'allais lui donné le lapin, elle reprit parole. J'allais d'ailleurs lui répondre, mais elle revint vers moi, et ma bouche se transforma en petit "o". Je la regardais et elle reparlait de nouveau. Disant que sa souris valait pas mon lapin. Et pourtant la grosseur de la proie n'est pas intéressant pour moi, mais le geste et le partage.
-Mais...
Fis je, mais trop tard. La jeune femelle bondit vers le bois. A ce moment je restais figé à regarder la ou elle était partie. Encore. Cette petite ne me laisse jamais le temps de riposter, ou même donné mon avis. Un soupire sortit, et ma tête se pencha sur la proie. Je fixais la fourrure blanche du lapin, qui vaguait avec le vent. Puis je vis mes pattes, les fixant elles ensuite. Tel un idiot à les regardées, je longea mes pattes, puis réalisais que ma fourrure était relevée. Un mauvais pressentiment? Je lève la tête vers le ciel. "De la pluie?" pensais je. Mais non. L'air était frais, mais pas humide.
Puis mes poils se dressèrent d'un coup. Le vent me porta l'odeur d'un des chats du clan, et n'importe qui. Fougère d'Epines. Malgré la gêne qui était la, je ne bronchais pas. Et attendis de voir le bout des moustaches. Quand enfin le jeune guerrier se montra, une oreille bougea. De gêne? Non, plutôt d'agacement. Finalement, on ne sera jamais tranquille ici. Y aura toujours un idiot qui viendra pointé le bout de son nez.
Calmement, je le regarde approché et me lèche la patte avant gauche, tentant de faire baissé mes poils de nuque.
Ce félin parla et aussitôt je levais les yeux au ciel. Voilà qu'il commence déjà à m'énervé avec ses paroles. Quand il eut fini sa tirade, je pris un profonde et silencieuse inspiration et haussais les épaules avec délicatesse. Levant mes pupilles vers lui.

-Et bien! Pour être franc mon cher ami... je chasse!
Répondis je calmement. Pour l'instant sur un ton amical. Puis, je pointais mes moustaches vers l'avant.
-A sa fin je dirais pas! La soirée ne fait que commencer! Aurait tu perdu la notion du temps? Hélas, pour un chat du Clan de l'Ombre! Ce serais fort dommage!
Répondis je une pointe d'ironie dans la voix. Un rictus se dessina sur mes babines. Puis pris un air, genre l'air de rien.
-Pfoua! J'arrivais plus à dormir! Donc j'en ai profiter pour chasser!
Finis je par lâcher et entreprit de continuer ma toilette sans prendre la peine d'attendre qu'il parte. après tout je m'en fichais de ce qu'il pouvait pensé. Donc bon. Puis je me stoppais, la langue sur ma griffe. "Vipère?" pensais je en mon fort intérieur. En effet, je senti un bref odeur d'elle, cherchant le lieux ou elle se trouvait. Pourquoi se cachait elle?

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Lun 1 Fév 2016 - 4:09

(Fougère d’Épine est un pnj)

Toujours au bas de mon arbre, le vent fait bouger les feuilles doucement au milieu de la nuit étoilée. Mes griffes plantées dans le sol je regarde la situation avec inquiétude et colère. Je ne bouge pas comme une pierre et on pourrait même croire que je fais partie du décor tellement que je suis silencieuse. Mon cœur s’accélère et je me concentre sur mon écoute pour entendre ce qui se passe avec ses deux chats. [i">« Je ne voulais pas que cette nuit finissent comme sa, pas avec temps de lune sans s’avoir vu… Ça sera déjà la fin de notre amitié…? » Mon cœur se sert suite a cette pansée négative. Au font de moi je le savais que je voulais plus cela. Mais la solitude me rattrape toujours un moment ou un autre. Je soupire.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Et bien! Pour être franc mon cher ami... je chasse!

Fougère d’Épine le regarde bien de haut avec des yeux perplexes tout en regardant les plusieurs proies sur le sol. Il avance avec un pas assuré vers le ruisseau et parle à Sombre Nuit de nouveaux en questionnement.

- Beaucoup de proie pour un seul chat. Tu ne trouves pas? Et…

Fougère d’Épine sans le sol avec son museau et creuse ou le trou que Langue de Vipère avait fait pour ses proies. Deux étaient enterrés sur les autres. Il lui fait un sourire de mécontentement et se retourne vers Sombre nuit toujours aussi calmement. Il savait bien que ce petit chat n’était pas né du clan, mais tout de même il avait un serein désappointement à son égard.

- Juste deux proies sont enterrées. Me prends-tu pour un idiot?!


Il attend une réponse de sa part mais une autre fut sortie.


-À sa fin, je ne dirais pas! La soirée ne fait que commencer! Aurais-tu perdu la notion du temps? Hélas, pour un chat du Clan de l’Ombre! Ce serait fort dommage!

La première chose qui sort de sa bouche est un rire et il lui parle de plus en plus dure. Il marche avec les griffes sorties et approche de Sombre Nuit.

- En effet ça serait fort dommage de perdre un membre du clan de l’ombre pas vrai…? Si on considérait que tu n’es vraiment pas un chat du clan!

Il s’arrête juste à un museau de lui avec un sourire moqueur.

-Pfoua! J’arrivais plus à dormir! Donc j’en ai profité pour chasser!


Toujours avec les griffes sortir il voulait encore répliquer mais une forte odeur l’interrompt.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon cœur panique de plus en plus et à force de plus bouger je commençais à avoir froid dans le dos. Je voyais bien que Fougère d’Épine étais pas la pour des bonnes intentions et on pouvait le voir a des kilomètres! « Je vais le mettre en danger si je ne fais rien! Je sais que Sombre Nuit ses se défendre… Mais si une bagarre se déclenche par ma faute. Je ne vais pas me le pardonner et je ne sais pas pourquoi je me cache! Je ne suis pas d’habitude à me défiler et de ne pas finir se que j’entreprends! » Quand j’ai entendu la dernière phrase de Fougère d’Épine, je me suis levé avec assurance et quitte ma cachette ou l’arbre. Pour me rendre où ils se trouveraient tous les deux.


- Combien de fois Fougère d’Épine dois-je tes rappelé de me laisser tranquille?


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Fougère d’Épine se retourne avec un sourire de contentement de voir enfin le désir de sa venue! Il ignore totalement Sombre Nuit d’un coup.

- Et bien Vipère! Ça fait quelque lune que on ses pas revu depuis la dernière fois pas vrais?! On avait eu beaucoup de… Plaisir!

Fougère d’Épine se lèche ses babines et regarder Sombre nuit derrière lui.

- Je croix que tu as de la chance Sombre Nuit ça sera pas toi qui manquera au clan!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce mauvais souvenir qui revient dans ma tête souvent… Même si j’ai réussi à bien m’en tirer ce jour-là. Fougère d’Épine avais de trait mauvaises intentions a me faire. Ils voulaient des chatons pour avoir des descendants et combien de fois il ses faits refusés par les chattes du clan de l’ombre pour son agressivité! Depuis il me lâche plus et tante de tout faire pour m’avoir entre ses griffes. Mais cela n’est jamais arrivé pour mon bien! « Je ne me vois jamais être mère de ses chatons! Pourrir dans la forêt sombre serait encore mille fois mieux! » Je le vois venir vers moi. Ma fourrure se gonfle et je suis méfiante.

- Je ne sais pas qui a eu plus de plaisir entre toi et moi! Le fait de t’avoir griffé par moi ce jour-là ou te voir partir ensuite en courant?!

Je couche les oreilles quand il est enfin arrivé à moi et je montre les crocs. Je vois Sombre Nuit qui nous regarde au loin et me demande se qui pense de tout se qui se passe ici. Avant que je puise posé mon regard de nouveau sur Fougère d’Épine je reçois un coup de griffe de sa part sur mon museau. Je recule et je crache en colère noire contre Fougère d’Épine.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fougère d’Épine est désappointé par se qu’il vient d’entendre.

- Plus de respect envers moi! Petite minable! Tu n’es pas une chatte de l’ombre tu le seras jamais!!!! Pourtant je tes donné des chances pour le devenir!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sans plus attendre, je saute sur son dos et le mort dans le coup. En colère Fougère d’Épine se débat comme un fou et réussi à me débarrasser de moi de son dos. Je ne possède pas beaucoup de force mais je peux faire bien mal!


(Édité: Le 07.02.2016 a 18:16:50)

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Dim 27 Mar 2016 - 21:52

J'étais prêt à entendre ce que l'autre chat allait dire. Mais il se tut. Sur le coup je ne compris pas pourquoi, mais je me souvins de Langue de Vipère. Peut être que le chat l'avait sentie. Ma queue se mit à fouetté l'air, un mauvais pressentiment me chatouilla l'échine. Sur le coup, mes oreilles piquèrent vers le en voyant Langue de Vipère sortir de sa cachette. Car pour moi, elle se cachait de lui non? Pourquoi sortir maintenant?. Ne relevant pas, je la laissais faire. Et puis après tout, je me demandais quoi moi, du pourquoi elle faisait tout ça.
Silencieux, je reculais un peu. Mais lorsqu'il parla de plaisir, une oreille se mit sur le coté. Ma poitrine se gonfla. Leurs histoires si mystérieuse, ca me mettait hors de moi. Vipère me cachait donc tant de chose, et ça ca me blessait. Même si on se parlait plus, si elle avait des problèmes elle devait venir m'en parler. J'étais son ami, merde.

-De quoi il parle la?
Fis je subitement. Mais lorsque qu'il se retourna vers moi, et me lâchais sa phrase, ma poitrine se dégonfla dans un feulement de colère. J'étais pas idiot, je rêvais ou il voulait me liquider?. Les griffes sortirent, je le vis s'approcher de Vipère, et les iris de mes yeux se fendirent en une fente noir parmi le vaste vert. Je me jurais que si il la touche en ma présence, je lui tranche la gorge sur le champ à ce crétin de petit malin. Personne ne la touche, surtout devant moi.
Mon cœur bat plus vite quand je croise le regard de Vipère et quand je le vit la griffé au museau, mon cœur loupa un battement. Cette fois je vis noir, sur le coup, perdu, et là mon sang bouillonna de rage. Mon cerveau me disait qu'une chose: Tue le. Et la, je craquas. Mes muscles se tendirent, mes pattes arrières me propulsèrent en avant dans leurs directions. Je n'entendais plus rien à part le vent sifflant dans mes oreilles. Dans un feulement, les oreilles maintenant plaquées sur mon crâne, je lui sautas dessus, les griffes en avant. Mon corps musclés et lourd retomba sur celui de Fougère, et d'un coup je plantais mes griffes dans ses flanc sauvagement. Tel un ennemi, un grognement sortit de ma gueule, et je planta aussitôt mes crocs dans sa nuque. Lui labourant le dos de mes griffes arrières. J'étais sur les nerfs, et il allait me le payer.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Dim 10 Avr 2016 - 0:42

(Fougère d’Épine est un pnj)

Quand je suis tombé sur le sol suite à mon attaque lamentable. Je me ressaisis le plus vite possible et me remettait sur mes quatre pattes. Ce que je vois me pétrifie sur place. Sombre étais sur le dos de Fougère d’Épine pour l’attaquer! Il y a avais du sang qui faisait son apparition sur le sol et on pouvait entendre leurs cris de combats à des kilomètres a la ronde. « Si on se fait prendre par un chat du clan! Je ne donne pas cher de notre peau! » Avant que je puise allé l’aidé, je remarque une goutte de sang sur mon museau. Je tempes avec ma patte droite pour voir que Fougère d’Épine ne m’avait pas raté tout ta leur! Dans l’inquiétude que mon ami est des problèmes, je viens à son aide en courant vers Fougère d’Épine. J’avais bien décidé de lui faire comprendre de plus m’approcher.

******


Sombre Nuit était sur mon dos et me donnaient des coups de griffes dans mes flancs tout en mordant ma nuque. Ses griffes arrière me faisaient des douleurs atroces! Des sons de douleur se faisaient entendre de ma part. Je finis par me rouler sur le côté pour finir sur le dos et lui mettre tout mon poids sur Sombre Nuit. Au même moment Langue de Vipère saute sur moi pour atterrir sur mon ventre. Des coups de griffes, elle me donnait sévèrement. J’ai pu la repousser avec mes pattes arrière et me relever pour me débarrasser de Sombre Nuit sur mon dos. Je les regarde tous les deux de loin en colère.

- Vous être que des chats errants qui aurait du mourir dé la naissance! Quand Étoile de Feu-Follet va entendre parler de cela vous allés avoir de sérieux problèmes!!! Croyez-moi!!!!

Ma respiration était irrégulière et du sang coulait.

******


J’avais les pattes de devant en sang. Le sang de Fougère d’Épine… Une sensation que je n’est jamais connu avais fait son apparition. Comme une étrange adrénaline qui me pousse à mettre fin a sa vie tout de suis, la maintenant! Je cours vers lui à toute vitesse et le griffe au passage sur son flanc gauche. Avant que je tente de refaire quelque chose, je le vois déjà courir vers moi et je l’évite d’un saut que je fais pour atterrir plus loin. Je ne devais pas être à sa portée. Je fonce de nouveau et cette fois, je vise sa tête, mais il a pu me plaquer au sol et me retenir. Je le vois regardé Sombre Nuit et moi, je crie a mon ami.

- TU NE DOIS PAS LE LAISSER AVERTIR LE CLAN!

Suite à ma parole, il me blesse gravement sur mon épaule gauche et je hurle de douleur à la sensation.

- HAAAAAAAAAAAA

Je regarde Fougère d’Épine dans les yeux avec colère et tente de me libérer mes en vain. J’avais perdu des forces suite à cette blessure. « Ses ma faute! Tout est de ma faute… »

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Jeu 12 Mai 2016 - 15:25

Cette fois, j'étais acharné sur un compatriote du clan. Son hatitude m'avait rendu agressif, et des cris enragé sortaient de ma gorge. Labourant mortellement son dos et ses flanc.
Perdant un point d'appuis quand il se roula, je lâchais dans un feulment, et recula en me secouant rapidement. Dans mon geste, quelques touffes de poils voltigent, arrachées du corps de Fougère d'Epines. Et un peu de mon pelage. Les yeux rivés sur lui, j'avais les babines entrouverte, le nez froncés de haine envers ce félin. Grognant encore en tremblant d'énergie encore fraiche, procurée par le combat à venir, mes oreilles bourdonnent quand il me lâche sa phrase. J'allais lui montré moi, qui aurait du mourir. Une légère bave au lèvres, j'ouvres grand la gueule en plaquant mes oreilles sur mon crâne, et mes poils se lèvent. Maintenant, j'étais la représentation même des chats sauvages. Emplis d'adrénaline, et d'envie de défendre ma vie et ma réputation.

"- LA FERME!!"
Criais je à mon congénère, maintenant devenu ennemi potentiel, avant de voir Langue de Vipère agir. Mais pour moi, plus question de la laissée faire. Instinctivement, mes muscles se contractent, et mes pattes arrières me propulsent en avant.
Dans un cri strident, et les griffes totalement dehors, j'arrive dans un dérapage vers la masse de poils qui était Vipère et Fougère. Et mes dents se plantèrent dans la cuisse du mâle. Acharné sur lui, je me mis à tirer la peau qui était dans ma gueule. Tentant de le faire reculer de Langue de Vipère pour pouvoir mieux me battre. Car je ne voulais pas qu'il la blesse, ni moi. Je voulais plus qu'un mâle la touche, je voulais plus qu'un félin l'insulte devant moi.
Une fois Fougère D'Epines reculer de ma femelle, je lui attrape la gorge et le plaque sur le sol, me relevant ensuite, en le fixant, les yeux lui envoyant des éclaires, puis posant ma patte sur sa gorge, je feule en sa direction. Ma queue fouettant sauvagement l'air.

"-Ecoute moi bien! Ose encore une fois, insulter que ce soit Langue de Vipère ou moi même...je t'égorge!"
A ma phrase, je lui donne un coup de griffes sur le museau, lui faisant trois rangées de coupure sur le dessus du museau. Le faisant saigné.
"-Ose encore ouvrir lèvres, pour te la jouer! Et je te massacre!"
Cette fois, j'attrape la peau de son épaule pour le tirer et le balancer vers l'arbre. Puis, les muscles gonfler à bloc, je m'approche de lui, la voix changer par la joie de la souffrance et la haine.
"-Défie moi encore Fougère d'Epine! Et tu verra qui sera de nous le plus fort! Un simple ancien errant! Ou un chat à la cervelle de souris décomposée!"
Fis je haineux. Ne sentant pas la douleur de mes blessures. J'avais fais mes actions sans réfléchir, ni au conséquence du camp, ni à moi, ni à Vipère. Et sur le coup, je m'en fichais. J'étais plus le Sombre connu, j'étais un félin devenu plus fort et agressif quand on se mettait sur mon chemin, ou qu'on jouait avec mes nerfs. J'en avais assez.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Sam 21 Mai 2016 - 2:53

(Fougère d’Épine est un pnj)

Toujours allongé sur le sol froid et humide du soir. J’avais les yeux de Fougère d’Épine qui me regardaient avec une ardeur de colère et de souffrance. Je me demandais bien pourquoi il avait temps de haine envers moi ou encore Sombre Nuit ? Mais je croix qu’il va bien plus loin que nous deux… Je l’avais déjà vu tourmenter d’autre chat du clan de l’ombre. Tout en me débattant sou le poids de Fougère d’Épine, je vois une ombre agrippée mon assaillant par le dos pour me libérer de ses griffes tranchantes! Je tente bien de me lever, mais une douleur atroce parcourt le long de mon épaule gauche. J’ai pu tout de fois m’appuyer sur ma patte sanglante sans problème et m’éloigner de Fougère d’Épine et de Sombre Nuit. J’étais trop dans mes pansés pour voir se qui se passait et d’un pas lent je me rapproche du petit cours d’eau pour faire disparaître le sang de mon épaule…

****

Avant que je puise faire quelque chose Sombre Nuit m’avais déjà agrippé ma gorge et me plaque agressivement sur le sol. Je pouvais voir dans ses yeux une colère si intense, si brûlante! Je voulais encore parlé et non me laisse attaquer comme cela! Mais j’avais déjà du mal à respirer que le chat sombre comme la nuit, mise sa patte sur ma gorge! Je tente de cherché de l’aire et tout se que je pouvais faire était de toussé du sang!


« — Ecoute moi bien! Ose encore une fois, insulter que ce soit Langue de Vipère ou moi même... je t’égorge! »

Je crache de colère et couche mes oreilles en signe de confrontation! Il me donne un coup de griffe sur le museau dans la même occasion. Avec difficulté je lui dis quelque mot.

- Tu peux toujours rêver Sombre Nuit!


- Ose encore ouvrir lèvres, pour te la jouer! Et je te massacre! »

Suite de sa parole je me sens transporté par la peau de mon épaule et projeté contre un arbre! J’étais étourdi, mais toujours conscient et je le vois arrivé de nouveau décisif de mettre fin a mes jours. Cette fois si j’avais les oreilles couchées de peur avec des yeux terrifiés!

« — Défie moi encore Fougère d’Epine! Et tu verras qui sera de nous le plus fort! Un simple ancien errant! Ou un chat à la cervelle de souris décomposée! »

****

Je me retourne pour voir se qui se passe et je découvre que Fougère d’Epine étais en mauvaise posture. « Ses bien la première fois que je le vois comme ça… Et pas que lui d’ailleurs » je regarde Sombre Nuit avec intérêt. Ce n’est plus le petit chaton que je connais en souvenir. Nos jeux simples d’amusement étaient devenus réels et sanglants. Dure de m’imaginé cela de Sombre Nuit, mais je devais me faire a cette idée de lui… « J’ai toujours su qu’il allait devenir fort! Car dans mes souvenirs ses tout se qu’il voulait. Pour une raison qui m’échappe, j’ignore pourquoi ? » Un silence était présent et rien ne se passe pendant un petit moment… Juste le bruit du ruisseau qui coule se faisait entendre. Puis il me regarde toujours couché sur le sol. J’avais peur qu’il riposte de nouveau. Mais a ma grande attendre il se lève avec difficulté sans rien dire. Avant qu’il quitte le territoire du ruisseau, Fougère d’Épine me donne un dernier coup d’œil.

- Je voudrais te reparler Langue de Vipère…

Son ton était drôlement calme sûrement parce que Sombre Nuit était toujours là. Puis il partit dans les fourrés. Surprise de sa parole je ne savais pas comment le prendre, mais ma douleur étais beaucoup plus intense et la plaie toujours ouverte. Alors je n’avais pas le temps de penser à cela. Je ne suis pas une guérisseuse cependant je savais comment me déprendre un peut, en attendant que Bois de Hêtre regarde ma blessure. Je me mise à la recherche de toile d’araignée et au même moment des petits goutte de pluie tombe sur mon museau. Je regarde Sombre Nuit un peut inquiète… Je ne savais pas quoi lui dire suite à tout cela… Je me sentais plus coupable qu’autre chose.

- Il va pleuvoir… On se trouve un abri? Car moi je ne veux pas être trempé, arriver au camp! Je préfère attendre que sa passe et partir au lever du jour.

Je me retourne avec les oreilles couchées de culpabilité et marche doucement vers les arbres.

- Si tu veux retourner au camp je te retiens pas Sombre Nuit…

Une larme coule sur mon museau… « Il doit sûrement se poser des questions sur moi et Fougère d’Épine… J’aurais voulu que tout cela ne soit jamais passé! Que va-t-il penser de moi maintenant…? »

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Lun 23 Mai 2016 - 16:11

Le souffle saccadé, je fixe Fougère d'Epines intensément avant de redresser mes oreilles petits à petits. Mes pupilles cependant restaient rétractées. Ainsi que mes griffes. Et lorsque Fougère d'Epine parla, je releva la tête en grognant gravement.
-Rêve toujours! Je t'interdis de l'approchée!
Feulais je. Puis il partit comme un voleur. J'avais les yeux rivés sur le lieux ou il avait disparut, et me mis assis en soufflant pour reprendre mes esprits suite à tout ce qu'il vient de ce passer. J'avais perdu l'esprit. Mais je sentis un moment le regard de Vipère sur moi, et mon coeur se serra. J'avais été trop loin?  Pus j'eu un léger sursaut quand sa voix brisa le silence de mort.
- Il va pleuvoir… On se trouve un abri? Car moi je ne veux pas être trempé, arriver au camp! Je préfère attendre que sa passe et partir au lever du jour.
A sa phrase, je levais la tête vers le ciel, sentant doucement les goutes perlées mon pelage. Un soupir sortit, et je me lève. Je me sentais lourd d'un coup. Mas alors que je voulais lui répondre, elle répliqua. Et je cachais pas que ca phrase me blessai un peu.
- Si tu veux retourner au camp je te retiens pas Sombre Nuit…
J'aurais juste aimé qu'elle me retienne, au contraire, qu'elle veuille que je reste près d'elle. Que je la soutienne, que je la soigne à coup de langue. A ce moment mes oreilles se baissèrent, perdant toute envie, mais je me repris rapidement. Prenant une posture droite. Du moins, ce que je pouvais.
-D'accord! Mais je.... Laisse tombée!
Répondis je sans plus. Aucune émotions, aucun ton. Je me retournais et partit à pas lent vers la forêt. Quel idiot j'étais. inspirant fortement, je partis en courant la tête en avant. Je partis, et courus pendants un petit moment avant de me stopper. Rentrant mes griffes dans le sol humide. En réfléchissant, je pouvais pas la laissée seule. Elle était blessée, et je savais pas si l'autre idiot était encore la ou pas. Ravalant ma fierté, je me retournais et regardais les arbres à la recherche de quelque chose. Et le fruit de mes recherches se pointa d'ici peu. Malgré mes muscles un peu trop tendu et douloureux, je me mis en positions de chasse. Je vis non loin, un rongeur chercher ses graines à la va vite pour rentrer se mettre à l'abris de la pluie. Et la partie de chasse commença. Prenant mon temps pour trouver et tuer les bonnes proies.
Avoir pris le temps de chasser et de souffler, je pris les proies et, la queue haute, partit en trottinant à la recherche de Vipère. Elle aurait sans doute besoin de force, et de soin. Je pourras l'aider. Alors je la flairais, dans l'espoir qu'elle ne soit pas loin.

-Vipère?
Criais je durement avec les proies dans la gueule.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Ven 1 Juil 2016 - 2:04

J’avance doucement avec la pluie qui se fait de plus en plus fort que jamais. Pour une fois la nature ne m’avait pas donné de mon côté.  Ma fourrure était devenue tout plat sur mon corps de félin et cela peut beaucoup nuire à la vitesse ou encore a l’agilité. Mes seuls points forts… « Je déteste l’eau! Je me demande bien comment font les chats du clan de la rivière. Une chance que je n’ai pas fini dans leur clan! » Un sourire mes venu aux lèvres, mais qui a vite disparu quand je me tourne dans espoir que Sombre Nuit me suivit au loin. Mais bien sûr il n’y a personne, après tout ses dernières paroles ont été claires pour moi… Je couche les oreilles savant bien que notre amitié ne devrait pas durer longtemps. « On se fait du mal l’un et l’autre… Pourquoi tout doit être si compliqué? Avec Lumière de Sang ou encore Pleine Lune rien de tout cela ses passés comme sa! Est-ce vraiment une amitié que je vie avec Sombre Nuit? » Ma douleur sur mon épaule me fait vite sortir de mes pensées et je réalise vite que je dois trouver des toiles d’Araignée pour juste empêcher le sang de couler. Je ne suis pas une guérisseuse et je ne savais pas vraiment où en trouver en plaine pluie. Je tante dans cherché sur mon chemin, mais sans grande réussite… Je soupire à mon grand découragement et parcours la forêt pour trouver un abri. Après quelque minute de marche avec douleur je trouve quelque gros arbuste et je me précipite pour me cacher dessous. Je m’allonge sur le côté pour me reposer ma blessure savant bien que je ne devrais rester l’a rien faire. « Peut être avec des graines de pavot ça pourrait idée ou ça va juste m’endormir et laissé la plaie s’infester… » Je grimace à l’idée, mais je n’avais pas d’autre choix. Par chance sur ma route j’en avais trouvé quelque s’une et je décide de mangé les deux seules petites graines que j’avais. Ensuite je m’allonge la tête sur le sol. Il y a avais que le bruit de la pluie qui éclabousse le sol. Je me laisse emporter par le son. « Je me demande bien pourquoi nous avons si changé. Peut être que le fait que on ses faits adoptés par le clan de l’ombre tous les deux nous a approchés plus jeune. Mais aujourd’hui, quelles sont les raisons de nous rapprocher de nouveau? L’amitié, l’attachement ou encore l’amour… » Je me parle à moi-même un peu fou de cette idée.

- Non, mais! Faut être réaliste Vipère. Il n’y a aucune raison même possible que ça soit l’amour! Des chattes au clan de l’Ombre son bien plus jolie que moi et moins…

Je fus interrompu avec moi-même quand j’entends une voix.

-Vipère?

Je lève ma tête et regarde au tour de moi sans rien dire de peur que ça soit Fougère d’Épine de nouveaux. Alors je sens l’aire pour être sur de moi avant de faire quoi que se soit. Crois que je n’aurais pas pu faire grand-chose dans mon état actuel. « Il est revenu? Pourquoi? Il ma bien dit qu’il était d’accord de partir. » Je ne pourrais pas le laissé la même si dans mon cœur je me sans mal pour lui.

- Je suis ici Sombre!

Quand je vois enfin son bout de son nez, je lui parle de nouveau avec intérêt.

- Que fais-tu ici? J’ai cru que tu voulais retourner au camp?

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Sam 23 Juil 2016 - 20:50

- Je suis ici Sombre!
Je relevais la tête vers sa voix. Et marchais vers celle ci d'un pas assuré. Une fois à l'entrée de sa grotte, j'entre en souriant, dans l'espoir de pour être avec elle. Je pose les proies non loin d'elle, et marche vers elle.
-Je suis content que tu es trouvé un endroit! Il pleut et je veux pas que..
Je fini pas, coupée par ses questions. Net, je me stop, le regard perdu.
-Que fais-tu ici? J’ai cru que tu voulais retourner au camp?
Sur le coup je le pris mal, mais je ne dis rien. Je pris l'une des proies que j'avais chassé et la posa devant elle avant de lui lécher la tête. Un geste simple mais profond pour moi. Je dis rien, encore, et va me coucher non loin pour me laver. N'ayant moi, pas faim. Toute ces histoires me laisse perplexe, je sais plus quoi. Vipère et Fougère. Qui l'eut cru. Je le laisserais plus l'approchée, oh que non. Quitte à me faire bannir. Soufflant, je lèche une dernière fois mes omoplates, et me couche sur le flanc.
-Tu devrais mangée et te reposée! Demain j'irais dire à notre chef ce qua fait Fougère! Sinon, je vais le tuer moi même!
J'avais lâcher ça comme si de rien n'était. Ma tête pivota vers le haut. Mes prunelles scrutant l'espace, et mes oreilles écoutant les clapotis de dehors. Je voulais revenir sur le sujet, mais ca sortait tout seule.
- Il m'a mit hors de moi! Je veux pas qu'il te touche!
Ni qu'il lui parle d'ailleurs. Je sais pas pourquoi, j'étais a fleur de peau, et à bout de nerfs. J'étais prêt, sur le coup, a tout pour elle. Et au fond, la voix me disait que je devais détruire tout ceux qui lui faisait du mal, mentalement, et physiquement.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Sam 17 Sep 2016 - 22:55

La pluie qui tombe du ciel me donnait des frissons sur le dos et la boue qui se forme sur le sol n’arrange pas les choses. Mais Sombre Nuit est tout de même revenu avec de la nourriture.  « Je me demande comment il peut chasser avec toute cette pluie. Bref je ne vais pas me plaindre de pouvoir manger un peu. » La douleur était moins pire, mais le sang était toujours là et je ne savais pas comment me soigner contre cela. Tout se que je peux faire ses de me lécher les plaies sanglantes. Je croix même qui le remarque et vois bien que je ne mange pas la petite souris devant moi tout de suite.

— Tu devrais manger et te reposée! Demain j’irais dire à notre chef ce qu’a fait Fougère! Sinon, je vais le tuer moi même!

Je stoppe mon action d’un coup sans rien dire et regarde dans le vide. « Il ne devrait pas le provoqué encore de plus ça va juste lui tiré des ennuis avec Fougère! Quoique cela n’est pas déjà fait? » Je soupire et couche ma tête sur le sol proche de la petite souris morte.

- Sombre… Il y a déjà eu trop de problèmes cette nuit… Tu croix pas que le mieux est de ne pas provoquer Fougère d’Épine encore? Ce chat!

J’ai pris quelques secondes avant de continuer. Je remarque qu’il regarde dehors les gouttes qui tombent. Je me sans nerveuse.  « À quoi peut-il panser? »

- Ce chat quand il veut quelque chose il ne lâche pas prise!

Je couche les oreilles, des mauvais souvenirs refont surface dans ma tête. Je finis par prendre une bouchée de la souris que Sombre Nuit m’a donnée. Elle était délicieuse et savoureuse! Je ronronne un peu.

— Il m’a mis hors de moi! Je ne veux pas qu’il te touche!

Avant que je puise prendre une autre bouchée de mon repas je pouvais sentir sa colère a des kilomètres. Se que Sombre me dit me touche beaucoup, mais s’attacher a moi ou encore me protéger pourrait le nuire ou encore le faire bannir du clan de l’ombre! Je me rapproche de lui en glissant sur le sol. Mon ton était plus de compatie que sérieuse.

- Sombre Nuit regarde moi s’il vous plaît…

Je vois qui me détourne le regard toujours en colère, je suppose… Avec ma patte je lui tourne la tête vers moi. Il y a avais que quelque centimètre entre nos museaux. Je dépose ma patte quand il me regarde et continue.

- Je sais que tu es en colère… Mais je ne veux pas qu’il te fasse mal non plus!

Je regarde sur le côté plus je reprends.

- Mais promets-moi de ne pas le dire au chef et de ne rien faire contre lui! Je viens de te retrouvé je ne veux pas te perdre de nouveau mon ami…

Drôlement une sensation que j’avais déjà ressentie plus jeune revient. Je voulais me coller sur sa fourrure, mais je retiens et recule même un peu de lui.
( Dsl tu temps..)

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Lun 19 Sep 2016 - 22:10

Quand elle me tourne la tête je la regarde dans les yeux sans ciller. Son museau si près du mien fit battre mon cœur tellement vite que je croyais qu'il sortirait de ma poitrine. Mais deception, elle se retire. J'avoue qu'au fond, j'aurais aimé que nos museaux se touchent, et que je ronronne de bonheur contre elle. Mais tant pis. Ce sera pas pour moi ce soir. Et je baissais mes oreilles légèrement.

- Je sais que tu es en colère… Mais je ne veux pas qu’il te fasse mal non plus!

A ca je ne sus quoi répondre. Je me fichais qu'il me fasse du mal, moi je voulais que "elle", ne souffre pas. Moi j'avais l'habitude après tout. Alors qu'un soupir sortit pour pouvoir ensuite parlé, tu prend la parole, et me tais. Te regardant encore. J'aurais aimé à ce moment me blottir contre toi mais je me retins..

-Je sais Vipère! T'as pas à t'inquiétée pour moi!

Fis je entre mes dents. A peine audible. Et elle reparle aussitôt.

- Mais promets-moi de ne pas le dire au chef et de ne rien faire contre lui! Je viens de te retrouver je ne veux pas te perdre de nouveau mon ami…

Quand j'entendis la fin de sa phrase mon cœur se brisa. Alors j'étais encore qu'un ami pour elle, et que moi, je l'aimais. Je fais mine de gardé la tête haute. Après tout, j'ai rien fais avec elle depuis qu'on est apprentis. Je montre donc un petit sourire, forcé, mais pas voyant. Reculant un peu d'elle pour la regardée doucement. Mais je ne pus pas retenir mes paroles.

-Ne pas le dire! Mais Vipère! A ce train la, on se fera toujours marché sur les pattes! Et il en es hors de question! J'ai pas fais tout ce chemin pour qu'un idiot nous rabaisse! Je refuse! Je ne te mettrais pas dans l'histoire, mais moi, je vais aller l'écrasé! J'en ai assez de me faire passer pour un idiot!


Je disais ca la voix calme, même si au fond ca bouillonnait. Il est vrai que j'en avais assez. Tout le temps se faire maltraité, rejeter. Puis j'allais dire quelques choses, ouvrant la bouche puis la refermait,  me retenant, ne voulant pas envenimé les choses. Je voulais lui dire que, si c'était ainsi, vivre ainsi, je préférait partir du clan et vivre solitaire. C'était pareil. Et la, je baissais la tête.


-Mais si sa peux te faire plaisir! Alors je me cloue le bec!

Fis je en me retournant, sentant mes pattes tremblée sous mon poids a cause de la fatigue qui me prenait d'un coup, allant me coucher en boule, en écoutant les bruits de la pluie et du vents dans les feuilles. J'avais même pas le courage de faire ma toilette, ni même de manger quoi que ce soit.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Lun 14 Nov 2016 - 0:55

Suite de ma réponse j’ai vu quelque chose le perturbé, mais j’ignore bien le pourquoi… Je tourne la tête pour regarder la pluie depuis la petite grotte de plante qu’on était. « Sombre Nuit n’avait toujours pas dit un mot et je m’inquiète un peu de sa réponse. Devrais-je tu le laisser faire? Avertir le chef du mauvais comportement de Fougère d’Épine. Je sais que je ne devrais pas lui dire quoi faire et je me sans dérangé en moi pour cela. » Avant que je puisse lui annoncer ma pansée, il décide enfin de parler.

— Ne pas le dire! Mais Vipère! À ce train-là, on se fera toujours marcher sur les pattes! Et il en est hors de question! Je n’ai pas fait tout ce chemin pour qu’un idiot nous rabaisse! Je refuse! Je ne te mettrais pas dans l’histoire, mais moi, je vais aller l’écraser! J’en ai assez de me faire passer pour un idiot!

Dans sa parole tout semblait contrôlé, mais dans ses yeux je vois bien que ce n’était pas le même message qu’il envoie. Je repense au combat dans ma tête et je pouvais voir ses mêmes yeux de feu, en colère et de haine envers son rival. Je couche les oreilles savantes très bien que je ne pouvais pas l’arrêté et se caractère bien caché en lui me faisait peur… Puis le son de sa voix revient à mes petites oreilles.  

— Mais si ça peut te faire plaisir! Alors je me cloue le bec!

Quand j’ai vu que Sombre Nuit se retourne face aux feuilles, je me sentis mal plus que tout !  « Sur quel droit je pouvais lui demander cela! Je dois… je dois… faire quelque chose !  Moi je ne veux pas le laisser aller pour tout dire et Sombre veut tout dévoiler et je sais que même s’il me dit cela… il va le faire tôt ou tard. » Je me mets debout doucement pour allé vers Sombre Nuit tout en me mordant la lèvre pour contrées un peut la douleur de mon épaule gauche. Ensuite je me couche rapidement sur le sol face à son dos proche de lui. Je fais un grondement de douleur avant de m’allonger totalement. « Je ses pas comment je vais faire demain pour marché jusqu’au camp. » Je détourne le regard vers Sombre Nuit pour rapprocher ma tête vers ses oreilles couchées. Je pouvais sentir son corps trembler un peu.

— Je ne peux pas te dire quoi faire de ta vie Sombre… Je sais bien que cela te met en colère de rien faire.

Je prise une pause, car les graines de pavot ne faisaient plus vraiment effet sur moi, mais je devrais continuer mon dire. Je reprends donc la parole avec douleur dans ma voix.

— Alors tu peux aller voir Étoile de Feu-Follet pour tout lui dire, mais je veux venir avec toi. Comme tu dis, je ne vais pas toujours me faire marcher dessus par tout le monde…

Trop de douleur de mon épaule gauche pour continuer de parler. Je couche la tête sur le dos de Sombre Nuit. Se contacte est rassurant même réconfortant. Mes ma blessure me fait toujours souffrir au point de fermer les yeux forts pour tenté de supporté la douleur pendant toute la nuit.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   Lun 14 Nov 2016 - 1:49

Avant qu'elle ne parle, je me contentais de regardé dehors, réfléchissant à tout ca, encore. J'aimais de moins en moins cette vie de membre. Ca devenais lourd tout ces regards et ragots. De devoir vivre sous ses nombreux codes. Et puis j'ai été élevé en solitaire, par mon père, ma mère et mon frère. D'ailleurs, en repensant, ca me fs un peu mal de me souvenirs de ces moments dur ou j'ai perdu mon frère. Je baissais les oreilles pour chasser ces pensées, fixant une feuille qui tomba, écrasée par la pluie.
Je fini par la laissais parlée en fermant les yeux doucement. Le calme vint un peu avant qu'elle ne reparle encore. Et je bougea mon oreille pour l'entendre. Sur le coup je m'en voulais, de la faire faire des mauvaises choses, mais bon, je voulais pas non plus qu'on l'ennuie ou quoi que ce soit. "J'aurais du me taire.." me dis je. Je plaça ma tête à plat sur le sol quand je sentis Langue de Vipère se couchée. Mes moustaches se mirent en avant de joie de la sentir contre moi. Mais quelques choses clochais, c'était sa voix qui me revint. Comme bloquée. Et je relève ma tête.
Et je la regarde, ses grimaces montre clairement sa douleur et je m'en veux. Un moment, j'hésita, mais je rapprocha ma tête de la sienne et lui tapa la tête avec mon museau, ronronnant pour la rassurer et me mis à lécher sa plaie. D'abord, je me dis que ca lui plairais pas, mais au final, ca lui ferais du bien. Si on devait dormir ici, pourquoi pas en profiter avec elle et prendre soin d'elle, lui faire plaisir, et l'aidée. D'ailleurs, ce moment me rappelais moi, et mon grand frère. Les nuits froides et la chaleurs de sa fourrure. Les nuits de saison froide avec les fameux sol enneigés. et je fermais les yeux, savourant ce moment. J'aurais aimée lui dire je t'aime, mais c'était clairement pas le moment. Alors je le fis pas.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Un ami d’enfance oublié…   Sam 17 Déc 2016 - 1:26

J’ai vu dans son regard qu’il voyait ma douleur… Je pouvais plus le caché ou même supporté. « Pourquoi moi ? J’aurais voulu éviter tout cela. Mais il est bien trop tard pour regretter… » Je regarde le sol savait bien que je devrais endurer tout cela et bien plus encore. Comme le silence qui plane ici. Je m’avais décollé de Sombre trop dérangé par la douleur et je ne savais pas s’il m’avait écouté avant cela, mais ça avait plus vraiment d’importance à ce stade… Je soupire, je le vois me regarder intriguer. Je ne pouvais pas lui sourire pour cacher mon malaise cette fois, car, il le savait déjà ce qui n'allait pas et je le vois déjà venir proche de moi. En ce moment, je pouvais entendre mon cœur battre fort d’un coup. Je le regarde dans les yeux quelque temps sans rien dire. Puis j’ai senti son museau se coller sur ma tête et se tendre geste me fait sourire. « Il veut sûrement me réconforter. » Subtilement, je pouvais le voir aller vers ma blessure. Je savais se que Sombre Nuit voulais faire et s’était contre mes principes!

- Non, ne fait pas cela Sombre, je peux le faire moi-même ne t’inquiète pas.


Mais il avait déjà commencé à penser ma blessure. Il avait une sensation de pincement et d’irritation en moi. Je grogne de mon mécontentement, mais je le laisse tout de même faire. Le sommeil me rattrape bientôt et je croix bien que j’ai passé une nuit blanche, car on pouvait entendre les petits oiseaux tu matin chanté et la chaleur revenir doucement. En ce moment même, je voulais rien rajouter d’autre avec tout ce qui ses passés cette nuit. « Je n’aurais jamais cru le revoir ou encore revenir me parler et sa me fait du bien de savoir qu’il est toujours la avec moi ! Encore à savoir s’il est toujours le Sombre que je connais du temps passé? Quoique ce soit un peu impossible ! On grandit tous un jour ou l’autre. » Trop fatigué, je décide de me laisser aller dans le sommeil profond avec Sombre Nuit juste à côté. « Crois qu’il va attendre que je sois rendu au camp avant de me laisser comme cela ou bien partir quand le soleil sera plus haut ? De toute façon, je suis bien trop épuisé pour pensée à cela… »

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ami d’enfance oublié…   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un ami d’enfance oublié…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Manoir Oublié
» Un anniversaire oublié [Privé]
» Mission de rang C : Le reliquaire oublié
» Un enfant oublié sur une aire d'autoroute...
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-