La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Twist
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui t'as dit que j'étais gentil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Qui t'as dit que j'étais gentil ?    Lun 25 Jan 2016 - 11:32



"De tous ces vents un seul m'emporte,
lorsque ton ombre passe ma porte…"


" Je sombre, lentement, doucement…Je sombre dans l'abîme de mes souffrances. Mon cœur est une plaie béante qui jamais ne s'atténue. Ni le temps, ni la patience n'y changera quoi que se soit. Je ne comprends pas… Pourquoi ais-je l'impression que chaque battement de mon cœur me fais souffrir? "

Les yeux mi-clos, un grand mâle couleur corbeau rêvassait près d'un ruisseau. Les points d'eaux comme les rivières et les étangs demeuraient son endroit favori pour se reposer. Plutôt poétique comme choix, quand on ne se pose pas la question du pourquoi ce choix, qui l'était nettement moins… Car oui, c'était triste mais il aimait y dormir car c'était l'un des seuls endroits ou le bruit constant de l'eau divaguant sur les rochers, lui rappelait sans cesse qu'il était toujours en vie. Métaphoriquement parlant. Etrange? Glauque je dirais plutôt… Ce bruit l'apaisait, il savait ainsi que son cœur n'était pas totalement rongé par la souffrance. Et puis cette douce mélodie camouflait les échos du passé, et permettait de restreindre les flash-back qu'il pourrait avoir. Il fallait juste se concentrer sur cet unique bruit… Celle de la vie qui grouille autour de lui. Le matou ouvrit l'œil vers le ciel… Enfin, vers le méandre des arbres, qui dissimulaient sans mal le ciel derrière eux. Le vent s'était levé, le sortant ainsi de ses rêveries. Une tempête se préparait, peut être même qu'avec un peu de chance, il pleuvra…

Le Borgne se dirigea d'un pas lent et saccadé vers un rocher aux airs de promontoires, ceux que l'on peut retrouver dans les campements des clans. Un jour, quand il était gamin, il en avait furtivement vu un dans un campement de l'ombre. Il avait réussit à escalader un arbre malade, et observait durant de longues heures les différentes activités des chats habitant les lieux. C'était son passe-temps favoris, et même si Souffle Hivernale ne supportait pas qu'il fasse cela, ça lui donnait une raison de plus de le faire. Notre matou les avait si souvent enviés.. Qu'es ce que cela fait d'avoir un clan? Ca doit être un peu comme une grande famille après tous… Le Borgne se posta sur une pierre de grande taille, griffées et usées par les guerriers qui sont passés. Il observa le monde qui se trouvait à ses pieds, sentant par la même occasion les premières gouttes de pluie perlée sur son pelage cendré.

Le jeune solitaire appréciait tout particulièrement les temps comme celui-ci. La pluie devait probablement lui faire penser à quelqu'un qui pleure, oui… Qui pleure à sa place. Depuis tout petit, il en était devenu incapable. Peut être qu'à force de trop pleurer plus aucune larme ne pouvait sortir de son unique œil? Alors le matou ferma les yeux et laissa le temps faire ce qu'il était impossible pour lui, pleurer… "Déverse cette tristesse…".


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

Compétences du chat
Agilité:
150/200  (150/200)
Vitesse:
200/200  (200/200)
Force:
50/200  (50/200)

MessageSujet: Qui t'as dit que j'étais gentil ?   Sam 6 Fév 2016 - 21:16

Qui t'as dit que j'étais gentil ?
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
«Avec Langue de Vipère, Lumière de Sang et Le Borgne »

Des nuages sombres recouvraient le ciel de la lumière du soleil qui réchauffe peu le sol froid de l’hiver. S’était l’après midi et Étoile de Feu-Follet m’avais annoncé que j’allais être de la patrouille avec notre lieutenante Lumière de Sang. Je croix qu’elle a vu que je me sentais plus a l’aise avec la lieutenante dans les jours qui on suivi et même que certains chats du clan mon laissé tranquille sur le fait que je ne suis pas des leurs ou d’autres remarques négatives sur moi. Sinon, pour Lumière de Sang j’ai commencé à avoir plus confiance en elle de jour en jour.  « Je me demande si on va devenir amie ou plus comme des confidences? Seul le temps me le dira je croix bien! » Suite à cette pensée, je m’étire et me dirige vers la réserve de proie pour me donner des forces pour la patrouille que je dois faire avec elle. Je regarde ce que je peux bien prendre et remarque que les proies sont plutôt maigres… « Ha la saison froide! Tu vas toujours nous compliquer la vie… » Je prends une souris dans ma gueule et va m’asseoir plus loin. Avant de manger, j’examine si je ne vois pas Lumière de Sang dans les parages ou si elle m’attend déjà pour partir. Je ne la vois pas donc je conclus qu’elle doit être occupée ou sortie ailleurs. Alors je commence à manger la maigre souris devant moi. « Elle est tout de même délicieuse. » Quand j’ai fini la souris, mon ventre avait encore faim et faisait tu bruire. Je regarde la réserve de nourriture de nouveaux et culpabilise un peu. « Je voudrais temps en avoir une autre… Elle que j’ai mangée était si maigre! Il y avait que les os ou presque que sa… » Déçu je me lève pour me prendre une autre proie, mais en même temps il y a les mères porteuses et les anciens qui meurt de faim et s’approche de la réserve de gibier. « Non… Je ne peux pas faire sa… » Je me résigne dans prendre une autre et me dirige au pas vers l’entrée du camp avec le ventre qui crie famine. Je ne vois toujours pas Lumière de Sang quand je suis a l’entrée et décide de l’attendre un peut avant de partir. « Peux t’être qu’elle va être la dans une minute à l’autre? »  Alors je m’assis et regarde autour de moi et le ciel commence a s’assombrit. Mon poil gonfle doucement, signe qui va avoir de la pluie bientôt! Je frissonne et lèche mon poil pour l’aplatir de nouveau. « Ses pas vrais! Je ne veux pas finir tout trempé moi! Je vais partir en avance comme je risque de finir mouillé comme ses chats de la rivière! Je me demande bien comment ils font pour aimer l’eau! » Je décide de quitter le clan pour commencer la patrouille sans Lumière de Sang. Je pourrais ainsi me protéger sous les arbres. Je marche rapidement et laisse mon odeur un peut partout pour qu’elle puise me retrouver facilement si j’ai des problèmes qui pourrais arriver. « Mais ses si rares en ses lunes qui passent… On dirait que les clans nous oubli que nous sommes de la forêt aussi! Ou peut être on t-ils peur de nous? » Je me fais un sourire à moi-même et me dirige vers le ruisseau. Après quelque minutes de marche, la pluie commence a tombé. Je cours ou les arbres qui son proche tu territoire du ruisseau. « Haaa Lumière de Sang laisse moi pas tombé sous la pluie s’il te plaît… » Terrorisé par les toutes petites goute je me planque le plus possible sur l’arbre pour que ses feuilles me protègent. Mais ma peur fut changée en inquiétude quand une odeur de chat inconnu se fait sentir. Par instinct je sors les griffes et tant les oreilles pour écouter les environs. Mais les gouttes de pluies qui tombent sur le sol ne m’aident pas. « Son odeur n’est pas familière des clans. Un chat domestique peut t’être ou pire… un solitaire! » Mon cœur se fige et je me sans mal d’un coup. J’étais un chaton solitaire comme me disais le clan de l’ombre à mon arrivée. Ce qui signifie que je n’ai pas eu le temps de me familiariser avec la vie de solitaire. Comme j’étais trop jeune et mes parents m’ont abandonné… Tout se que ma dit le chat qui ma trouvé cette nuit la, ses qu’il y avait que l’odeur d’une chatte solitaire et une autre plutôt étrange qu’il n’a pas pu identifier. Depuis plus rien… Pas de signe ni de réponse. Je me concentre a sentir au tour de moi pour trouvé une piste et me conduire a l’intrus.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
 

Qui t'as dit que j'étais gentil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» « Il m'a dit que j'étais comme l'horizon, une chimère vers laquelle on marche sans jamais pouvoir l'atteindre » Illu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-