La Guerre Des Clans
Bienvenue à toi !

Viens te battre à nos côtés. Incarne un chat et bats-toi ! Choisis ton clan, protège-le. Ton aventure commence ici !


Design © Flying Pumpkin LDD 017
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !    Ven 6 Jan 2017 - 18:58

Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !
« Rp avec Sombre Nuit et Langue de Vipère»

(Pelage de Suie est un PNJ )


Des nuits ont passé, des lunes aussi sans que je revoie Sombre Nuit de nouveaux. Mais une chose d’imprévu savait produits il y a quelque jour de cela. Comme d’habitude, j’étais souvent seul à traîner dans mon coin à ne rien faire ou chasser en cette période difficile de l’hiver. On demande beaucoup au chasseur et chasseuse plus expérimentés ou devrais-je dire plus douer que les autres de chasser pendant la saison froide. Le chef veut avoir une réserve de secours pour son clan dans les moments difficiles et je la comprends. Alors je n’ai pas pu voir Sombre pendant un bon moment, toujours à partir et revenir. J’étais souvent jumelée avec Pelage de Suie puisqu’on s’entendait bien tous les deux. À croire qu’avec le temps, on pourrait devenir de vraies amies. Au cours de l’une de nos parties de chasse sur les terres libres. J’avais remarqué une odeur d’un chat ou une chatte du clan de la rivière ! Je fais signe à Pelage de Suie que je quitte la zone pour aller un peu plus loin et de revenir a elle plus tard. Je continue ma traque pour enfin être devant deux chats dans les brumes. Je savais qu’ils ne pouvaient pas me voir alors j’en profite pour approcher davantage, mais pas trop. Quand la brume se disciple, je vois clament qui est devant moi. Sombre Nuit avec une chatte du clan de la Rivière! Mon cœur fait un bond et des questions se misent à me parcourir la tête. « Pourquoi ils sont là ? Dans quel but ? La connaissait-il ? » Je voulais intervenir, mais au lieu de cela, je vois la féline lui faire des beaux yeux doux et je vois clair dans son jeu. Les griffes sorties, je voulais bondir sur elle, mais, je ne le fus pas… Dans cette action, je ne me reconnaîtrai pas et j’ai fait demi-tour à la course. J’ai fait bouger un buisson au passage et j’ignore s’il m’a vu ou entendu. De retour avec Pelage de Suie je lui dis que je préfère arrêter pour aujourd’hui. Elle me fait des gros yeux et me répondit qu’on ne pourrait pas se permettre cela en cette période ! Mais elle a vu un drôle de changement en moi alors elle m’a accordé ma demande. Aujourd’hui, j’avais une pause pour la journée et je voulais parler à Sombre Nuit lui demandé ce qu’il faisait avec cette chatte de la rivière. J’étais dans la tanière des guerriers à réfléchir si cela allait ruiner notre relation ? « Il avait peut-être ses raisons… » D’un coup, un drôle de chagrin dans ma poitrine se fait sentir comme une douleur de l’intérieur… « Et si Sombre avait une amoureuse secrète ? Ses pour cela qu’ils se cachent tous les deux dans la vallée brumeuse ! Ses contre le code ! Elle n’est pas du clan ! » Je couche les oreilles ne savant pas quoi faire. « Je veux… Je ne veux pas le perdre… » Puis j’ai une idée ! D’un pas décidé, je sors de la tanière pour me faire une toilette qui dure au moins 5 minutes ! Nerveuse, je tente de me faire jolie et change même un peu ma voix. « Non, mais ses ridicules ce que je fais ! Mais je dois l’impressionner… Ou encore qu’il me dévoile se qui ses passés avec cette chatte. » Je le cherche du regard et le vois traîné au loin dans le camp. « Allé, tu peux le faire Vipère… Si tu veux que sa avance un jour. » Oui quand je les vu avec la féline dans les brumes. J’avais réalisé que mon attachement envers Sombre était plus grand que la normalité de l’amitié. J’avais encore beaucoup de doute, mais je devais tenter quelque chose pour voir si mes sentiments sont fondés. Je me dirige vers lui un pas après l’autre, le plus aligné que possible juste pour attirer son attention. Mais n’avait pas remarqué la petite plaque de glace devant moi et je finis par glisser sur le côté. Bien sûr, en ce moment précis, il m’avait remarqué et je voulais plus le regarder dans les yeux trop embarrassés. Tu couds, je me suis relevé et fait comme si rien, c’était passé. Puis rendu a lui, je lui fais ma drôle de voix charmante forcés.

- Salut Sombre Nuit. Ça te dirait d’aller quelque part avec moi ? Je connais un endroit intéressant !

Je lève ma queue et fais des petites vagues avec juste pour l’insister à venir avec moi. « Non, mais je fais n’importer quoi là ! J’ai l’air ridicule… »


• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Sombre Nuit
Guerrier
avatar

Messages : 80

MessageSujet: Re: Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !    Ven 3 Fév 2017 - 21:09

J'étais couché pas loin à réfléchir sur la partie de chasse de ce soir, voulant me proposer pour y aller avec un ou deux autres guerriers. Au moins je serais utile pour une fois dans ma vie. Enfin, une fois, j'ai été pas mal de fois utile, mais à chaque fois, cette idée redescend quand je vois les autres faire à chaque fois mieux. Dans un soupir, je m'étire, encore et encore jusqu'à entendre un petit craquement de soulagement, grognant en finissant par un long et bruyant bâillement. Puis, en entendant un bruit, je me redresse rapidement en me demandant ce que ca pouvais être, pour finalement voir que c'était seulement Langue de Vipère qui était tombée. Arquant un sourcil, je la regarde venir vers doucement l'air de rien en tentant de cacher sa gêne, et me remis assis en enroulant ma queue autour de mes pattes, agitant les moustaches de surprise. Surpris, de la voir agir ainsi. Agir si différemment de d'habitude, car oui, j'avais remarquer tout ça. Sa voix, sa démarche, et même ses yeux. Oui. Ses yeux, que je regardais langoureusement.
Quand elle me demande d'aller avec elle quelque part je ronronne sans le savoir, comme un jeune chaton qui était sur le point d'avoir la tété par sa mère. Ca me faisais bizarre qu'elle me le demande elle, si vite, de cette manière. D'habitude si discrète. Timide avec moi. Je me demande ce qui lui a pris pour qu'elle change un peu ainsi. Mais je ne dis rien pour ne pas la vexer ou quoi, au contraire, ca me faisais plaisir. Me levant doucement en souriant, je la regarde, me retournant vers la sortie du camp.


-Bien sûr! Avec joie! J'ai du temps aussi aujourd'hui, alors une petite balade de santé, c'est avec joie!

Fis je en lui souriant encore. Et me mis déjà à marcher vers la petite entrée du camp, impatient de voir ce lieux et d'être seul avec elle. La démarche assurée, la queue haute et fier, je marche tranquille, le regard sur la sortie.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duchesse1997.deviantart.com/
Langue de Vipère
Guerrière
avatar

Messages : 184

MessageSujet: Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !    Dim 12 Fév 2017 - 19:50

Heureuse qu’il accepte sans trop poser de question, je le suis du regard intrigué par sa réaction. Il avait l’air en joie de partir avec moi du camp, ce qui me surprend beaucoup. « Il doit être plus enthousiasmé depuis qu’il a vu cette chatte de la rivière ! » Je gronde intérieurement de l’imaginer avec elle. « Si cela est la vérité que dois-je faire ? Le dénoncé au chef ou le soutenir en temps qu’amie ? » Je soupire et vois que Sombre Nuit m’attendait à la sortie du camp. « Je dois toujours cacher mon jeu ! Il doit toujours me suivre. » Mon cœur battait fort à son regard, un sentiment qui avait plus refait surface depuis qu’on était jeunes tous les deux. Je lui fais un large sourire charmant, mais maladroit à la fois et je vais le rejoindre au trot. Quand je suis à son passage, je me colle à sa fourrure pour me rendre à son oreille et je lui chuchote quelque chose.

- Es-tu assez rapide pour me suivre Sombre Nuit ?

Je me décolle de lui en lui faisant un clin d’œil puis parti à la course sans le prévenir. Je me demandais s’il allait toujours me suivre après cela. Mais pour le moment, je devais me préoccuper du moment présent. Plus que j’avançais plus je pouvais l’entendre s’approcher de moi. Enjoué, je le vois derrière moi et j’accélère mes pas. Pour pas que Sombre me rattrape tout de suite.

- Ses tout ce que tu peux faire ?!

Je me lance dans des chemins plus difficiles pour tenter de faire une distance entre moi et lui. Mais ses peines perdues, je le vois déjà courir à mes côtés ! Je lui fais des yeux ronds de surprise, car j’ignorais qu’il était aussi rapide que moi. Essoufflé et arrivé aux limites des quatre chaînes, je ralentis pour reprendre mon souffle. Mon regard suivit l’horizon, le soleil du matin est plutôt magnifique d’ici. Assis, mon regard finit toujours par tomber sur ce chat magnifique. Je n’avais jamais pris le temps de l’observer de plus près. Ses yeux étaient toujours aussi envoûtants, sa fourrure si sombre et douce. Son corps avait de l’endurance et on pouvait bien voir sa musculature. Pour une fois, je souris timidement quand Sombre Nuit voit que je l’observe. J’ignore s’il pouvait lire en moi comme une étoile dans le ciel… Mais je commençais à comprendre la nature de mes sentiments envers lui. Ses pas une amitié ou une sorte de protection que je me fais. Ses de l’amour pur… Je pouvais plus vraiment me le cacher. Je le regarde avec les oreilles couchées il y a eu une longue minute de silence. J’avais un malaise au plus profond de moi, pour lui, je ne savais pas comment il me voyait.

- Sombre avant de continuer, je voudrais savoir…

Mais une image de lui et de la féline me revient en tête et coupe dans ma lancée… Je me sentais triste et mal très rapidement, mais je ne devais pas le laissé paraître. J’ai dû rejouer au jeu de la séductrice à nouveau.

- Je voudrais savoir si tu voulais toujours continuer. On doit passer légèrement sur le territoire du tonnerre pour arriver à destination…

J’approche vers Sombre Nuit en gonflant le torse pour le persuader. « Mais que fais-tu Vipère ? Tout cela va te briser le cœur aux finales… »

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Jalouse, moi ? Ses n’importe quoi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Un brin de n'importe quoi ?
» [Terminé] Pour un flirt, avec toi, je ferais n'importe quoi ! [LILY & WILLIAM]
» cause de divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Vieux RP-